Environnement

Cinq bonnes habitudes à prendre en voiture

Étiez-vous du demi-million de personnes qui ont manifesté dans les rues de Montréal le 27 septembre dernier ? Si l’environnement et les changements climatiques vous tiennent à cœur, voici quelques habitudes à prendre une fois derrière le volant.

Haro sur le ralenti !

Le ministère des Ressources naturelles du Canada prodigue une foule de petits conseils qui, mis bout à bout, pourraient réduire de près de 25 % la facture en carburant de l’automobiliste moyen. La plupart de ces conseils sont déjà connus des propriétaires d’automobiles : vérifier la pression des pneus, ne pas accélérer trop brusquement, réduire la vitesse sur l’autoroute, etc. Une de ces recommandations s’applique toutefois quand la voiture est immobilisée et peut avoir un effet tant sur les émissions que sur la consommation : couper le moteur quand on attend à l’épicerie, à l’aréna ou ailleurs pendant plus d’une minute n’impose pas un très grand sacrifice en matière de confort, mais peut éviter de consommer plus de 2 litres d’essence à l’heure, estime le Ministère.

Le covoiturage : il y a une appli pour ça !

En fait, il en existe quelques-unes, et chacune a ses mérites. L’application québécoise Netlift cible entre autres les travailleurs qui aimeraient réduire l’usage de leur voiture entre la maison et le bureau, proposant même des outils sur mesure aux entreprises ou autres organisations désireuses de créer leurs propres groupes de covoiturage. De son côté, la populaire application de navigation routière Waze, propriété du géant californien Google, a également lancé son propre outil de covoiturage l’an dernier. Celui-ci se distingue en étant par ailleurs capable de trouver les routes dotées d’une voie réservée aux véhicules comptant plus d’un passager, ce qui accélère en prime le trajet.

Les supports de toit dans la remise

À moins de faire du vélo ou du ski tous les jours, les supports de toit peuvent être enlevés et rangés, entre deux visites à la montagne. Ça vaut évidemment tout autant pour ces énormes boîtes qu’on garde sur le véhicule même entre deux séjours au chalet… Selon le CAA, ces accessoires peuvent provoquer une hausse de consommation de carburant de près de 20 % sur l’autoroute. En plus de créer un bruit de fond dans l’habitacle qui, soyons honnêtes, devient insupportable à la longue…

Choisissez le bon affichage…

Les véhicules plus récents ont remplacé les bons vieux cadrans derrière le volant par des affichages électroniques qui peuvent être personnalisés de nombreuses façons. Certains changent même de couleur selon votre comportement au volant et le poids de votre pied sur l’accélérateur… Dans tous les cas, et même pour les véhicules plus âgés, on trouve toujours un indicateur de consommation de carburant en temps réel et sur une base ajustée sur 100 kilomètres. Pour bien des conducteurs, cet affichage a un effet immédiat et bénéfique sur la façon de conduire, assure Ressources naturelles Canada, qui estime que plusieurs automobilistes vont constater une réduction de près de 15 % de leur consommation moyenne en recourant à ces indicateurs pour les aider à modérer leur usage de l’accélérateur.

Évitez l’heure de pointe

Il n’y a probablement jamais eu de meilleur moment qu’aujourd’hui pour demander à votre patron d’ajuster vos présences au bureau en fonction des besoins réels de votre emploi. Après tout, c’est pour sauver la planète ! Que ce soit en incluant un peu de télétravail, ou en décalant les heures de bureau pour arriver un peu avant ou après l’heure de pointe, les mesures sont assez nombreuses pour quiconque est prêt à démontrer un peu de flexibilité à ce niveau. L’organisme américain Climate Neutral Group met cette suggestion haut sur la liste des meilleurs moyens de réduire sa consommation de carburant, estimant que pour le Nord-Américain moyen, ça peut représenter une réduction de 14 à 28 % de la facture d’essence hebdomadaire.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.