MOTO/Harley-Davidson FXDR 114

En route vers la Harley de demain

Thessaloniki, Grèce — Harley-Davidson s’apprête à faire un changement de cap majeur, probablement le plus important de sa longue histoire. La toute nouvelle FXDR 114 en représente un intéressant avant-goût.

En attendant

D’une marque consacrée de manière presque absolue aux modèles de genre custom, Harley-Davidson est sur le point de devenir un constructeur offrant une gamme beaucoup plus large qui inclura non seulement des standards et des aventurières, mais aussi un large choix de modèles électriques. Afin de ne pas trop faire palpiter le cœur des clients actuels de la mythique marque de Milwaukee – ils sont relativement âgés…  – , la transformation commence en douceur en 2019 avec la nouvelle FXDR 114. Celle-ci n’est donc pas révolutionnaire, mais a plutôt le but de faire prendre racine à l’idée d’une Harley différente. Elle y parvient en combinant le classique et le moderne.

Du classique et du moderne

La plateforme de la FXDR 114 est très proche de celle de la Breakout, modèle de style chopper présent depuis quelques années dans la gamme américaine, mais qui a été mécaniquement complètement repensée l’an dernier en même temps que le reste de la famille Softail. Comme Harley-Davidson tente actuellement de se débarrasser du stéréotype voulant que ses modèles tiennent mal la route, la FXDR 114 ajoute plusieurs éléments à cette base. On note, par exemple, un imposant bras oscillant en aluminium, une grosse fourche inversée, des poignées au lieu d’un guidon et une garde au sol considérablement augmentée afin de permettre des angles plus prononcés en courbe.

Indéniablement classique

Le constructeur de Milwaukee insiste sur le fait que sa nouveauté est sportive, en citant non seulement chacune des caractéristiques améliorant la performance énumérées plus tôt, mais aussi le cubage monstre de son V-Twin. Toutefois, le fait est qu’on a encore affaire à une Harley classique. Le couple massif et immédiat généré par le gros moteur ainsi que sa profonde sonorité mettent immédiatement le pilote dans une ambiance connue, tandis que la position de conduite extrême plie ce dernier en deux comme seul Harley-Davidson ose le faire. Outre l’ABS, aucune aide électronique à la conduite n’est présente – et l’on ne regrette rien.

Ça penche !

La FXDR 114 propose deux aspects nouveaux pour une Harley. Le premier est sa garde au sol augmentée en soulevant l’arrière et en éliminant tout ce qui pourrait frotter prématurément en virage. Pencher en courbe n’a jamais été d’une grande importance pour le constructeur américain qui privilégiait plutôt le style. Mais la FXDR surprend franchement en virage en prenant encore et encore de l’angle sans que rien ne frotte. On doit s’habituer à l’interférence de l’immense pneu arrière de 240 mm, mais outre cette particularité, on s’étonne du rythme amusant qu’il est possible d’atteindre dans une enfilade de courbes, d’autant plus que tout le reste du châssis s’avère solide.

Un style fonctionnel

L’autre nouvel aspect amené par la FXDR est son style. Le constructeur parle d’une ligne faisant un clin d’œil aux dragsters d’accélération, mais en observant attentivement la nouveauté, on note certaines différences stylistiques importantes directement liées au comportement. Par exemple, les longs échappements classiques ont été abandonnés et remplacés par un silencieux moderne plus ramassé, tandis que la tout aussi classique aile arrière collant au pneu a également disparu, remplacée par une portion arrière dégagée et inhabituellement haute. Toutes ces nouvelles approches jouent un rôle clé sur le comportement, puisque ce sont finalement elles qui permettent à la moto de s’incliner à ce point en courbe.

Amusante, mais…

Sur l’asphalte lisse et glissant de Thessaloniki d’où notre trajet d’essai partait, l’immense couple généré par le V-Twin faisait très facilement patiner le gros pneu arrière. Je n’ai pu y résister à chaque feu vert. Mais il est devenu clair, au fur et à mesure que les kilomètres s’accumulaient le long des routes imparfaites de la campagne grecque, que la FXDR n’est tout simplement pas une moto de longues distances, et ce, surtout en raison de son ergonomie extrême qui transforme chaque défaut de la chaussée en douloureux coup au dos du pilote.

Conclusion

Spirituellement, la FXDR 114 se veut une annonce : les choses sont sur le point de changer chez Harley-Davidson, et les stéréotypes négatifs associés aux produits de la marque seront attaqués un à un. Dans ce cas, le constructeur prouve que s’il le veut, il peut produire une custom qui penche. Existe-t-il beaucoup de motocyclistes pour ce produit ? Ça reste à voir, surtout s’ils doivent payer près de 27 000 $ pièce. Le temps le dira. Concrètement, la FXDR 114 est une Harley au cœur classique, mais au comportement étonnamment compétent et au style remarquablement osé. Elle est aussi très amusante – à petites doses.

Bertrand Gahel est l’auteur du Guide de la moto. Les frais de voyage ont été payés par Harley-Davidson, qui n’a exercé aucun droit de regard sur le contenu du reportage.

FICHE TECHNIQUE

Marque : Harley-Davidson

Modèle : FXDR 114

Prix : 26 499 $

Garantie : 2 ans/kilométrage illimité

Moteur : bicylindre en V de 1868 cc refroidi par air et huile

Transmission : 6 rapports, entraînement final par courroie

Poids tous pleins faits : 289 kg

Frein avant : 2 disques avec étriers à 4 pistons et ABS

Frein arrière : 1 disque avec étrier à 2 pistons et ABS

Pneu avant : 120/70-19

Pneu arrière : 240/40-18

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.