ESPACE

Un écrin contemporain

Suite à un agrandissement et à des rénovations importantes, la résidence BOÎTE NOIRE II est désormais un magnifique écrin abritant la vie quotidienne de ses propriétaires.

Cette maison unifamiliale jumelée, en brique d’argile rouge, est typique de Westmount et de l’arrondissement Notre-Dame-de-Grâce. Afin d’agrandir la surface habitable, la firme Natalie Dionne Architecture a eu la brillante idée d’ajouter deux parallélépipèdes noirs à l’arrière de la maison. En conservant la jolie brique, l’architecte a su préserver l’authenticité des détails existants, tout en rendant l’ensemble plus contemporain.

La résidence BOÎTE NOIRE II porte très bien son nom. C’est un coffret moderne dont le revêtement arrière est fait de grandes plaques en fibrociment noir. Le tout est finement assemblé par des rivets, et perforé d’un motif au niveau du balcon.

Lorsque les portes de verre arrière s’ouvrent, le contraste entre l’extérieur et l’intérieur frappe immédiatement. Dans la nouvelle cuisine à aire ouverte, c’est le bois blond qui est en vedette. En rétractant les portes de verre, le jardin fait presque partie intégrante de la maison. Les dalles d’ardoise de la terrasse jouxtent le plancher de porcelaine, allure béton, de la cuisine.

Pour ne pas dénaturer l’ensemble, le plancher de bois original en chêne de la salle à manger a été conservé et restauré. C’est ce qui a donné le ton pour la suite… Ainsi, l’îlot central de la cuisine est également en bois de chêne massif, et fait office d’autel pour le rituel des repas.

À l’étage, l’ajout de cette extension a permis la réalisation d’une grande suite des maîtres avec chambre à coucher, balcon et salle de bain privée. Même à l’étage, l’ardoise anthracite et le bois blond sont encore à l’honneur. Les deux matériaux se retrouvent dans la salle de bain, et offrent un contraste intéressant.

Selon l’architecte Natalie Dionne, ce projet est un plaidoyer en faveur de l’art constructif et participatif. Un concept qui nécessite une complicité entre l’architecte, les bâtisseurs et les propriétaires… tous guidés par les mêmes objectifs : la recherche de la qualité, autant technique qu’esthétique.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.