Actualités

Les nouvelles de la semaine

Découvrez les nouvelles qui ont marqué l’actualité de la dernière semaine dans le monde de l’automobile.

Une compacte Volkswagen électrique

Volkswagen a dévoilé, la semaine dernière, à Berlin un avant-goût du premier véhicule électrique de production qui sera construit sur la nouvelle plateforme Modular Electric Drive Toolkit (MEB). L’ID.3 se présente sous la forme d’une compacte à hayon semblable à une Chevrolet Bolt. Le constructeur allemand n’est pas entré dans les détails techniques de l’offre, mais avance une autonomie fort prometteuse en cycle européen (WLTP) variant de 330 à 550 km, selon un choix de trois batteries différentes. L’ID.3 est offerte à un prix de départ sous les 40 000 euros en Allemagne (60 700 $). Volkswagen Canada nous a confirmé que le modèle ne fait pas pour le moment partie de son futur portfolio électrique. L’offensive s’amorcera ici plutôt avec l’ID. Cross, un multisgement électrique.

Un aperçu de la Dyson électrique

De nouveaux brevets déposés par le fabricant de petits électroménagers anglais Dyson confirment que son projet de véhicule électrique lancé en 2017 est toujours bien en selle. Selon les documents obtenus par le magazine Autocar, le véhicule prévu en 2021 s’annonce plutôt révolutionnaire dans sa forme. Aussi long qu’un Range Rover, le multisegment à trois rangées de sièges devrait offrir un empattement plus long de 40 cm et un dégagement au sol supérieur de 4 à 6 cm. Il est toutefois nettement moins haut que ce dernier. Le tout devrait s’appuyer sur un châssis de type « planche à roulettes ». D’après Autocar, le véhicule chausserait des jantes particulièrement imposantes de 23 ou 24 po enfilant des pneus à flanc mince, ce qui diminuerait la résistance au roulement.

Mazda orchestre une percée dans le luxe

Après plusieurs années de rumeurs constantes, Mazda a confirmé ses ambitions en matière de luxe la semaine dernière lors du dépôt de son rapport annuel. Dans un document déposé sur son site d’affaires, la marque japonaise affirme travailler sur un nouveau six-cylindres en ligne placé longitudinalement et reprenant la technologie Skyactiv-X en livrée à essence et diesel. Ce moteur devrait donc bénéficier de l’allumage par compression contrôlé par des bougies. Son positionnement longitudinal suggère qu’il devrait mouvoir une plateforme à propulsion. Mazda planche également sur la conception d’une transmission intégrale pour appuyer cette percée. Des groupes hybride léger et hybride rechargeable sont aussi envisagés. Une photo de l’étude de style Vision Coupe présentée en 2017 accompagnait cette annonce.

La NHTSA enquête sur le Mazda CX-9

La National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l’équivalent américain de Transports Canada, a ouvert une enquête sur le déploiement inopiné de coussins gonflables à bord de Mazda CX-9. Selon un document mis en ligne par l’agence, les rideaux gonflables latéraux se sont déployés à deux occasions sur deux CX-9 alors que les véhicules étaient en mouvement sans qu’il y ait de collision. Dans l’un des deux cas, quatre personnes ont été blessées par leur déploiement. Une telle déflagration peut certainement affecter également la capacité du conducteur à garder la maîtrise du véhicule. Selon Car and Driver, la NHTSA ne traite pas l’affaire comme faisant partie des rappels massifs de coussins Takata. Les années-modèles de Mazda CX-9 touchées par l’enquête sont de 2010 à 2013.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.