Épaulez votre enfant dans son cheminement de carrière

Votre enfant ne devrait pas attendre la fin de ses études secondaires pour commencer à planifier sa carrière. Au contraire, il aurait intérêt à entamer cette démarche le plus tôt possible. Surtout, qu’il sera éventuellement obligé d’effectuer un choix de cours en mathématique et en science, qui aura une incidence sur son avenir. En tant que parent, vous pouvez l’aider à prendre des décisions éclairées, qui sauront le rendre satisfait de son cheminement scolaire et professionnel.

Aidez-le à mieux se connaître

La connaissance de soi se trouve à la base de la démarche du choix de carrière. Amenez donc votre jeune à définir son identité et à préciser ce qui le passionne. Aidez-le entre autres à découvrir les traits de personnalité qui le caractérisent, mais aussi ses intérêts, ses aptitudes et ses valeurs. Pour y arriver, encouragez-le à parler de ses rêves, de ses idoles, de ses projets, etc. Questionnez-le sur ses réussites et ses progrès ou encore sur les projets scolaires ou parascolaires qu’il a aimés. Ce sont tous des éléments qui l’aideront à mieux se connaître.

Sensibilisez-le aux possibilités

Encouragez votre jeune à explorer les multiples possibilités de carrière qui s’offrent à lui. Achetez-lui des livres et des guides qui traitent de formations ou de carrières. Par exemple, les Guides Choisir (Septembre Éditeur) répertorient tous les programmes d’études, que ce soit ceux du secondaire, du collège ou de l’université. Vous pouvez également lui suggérer des sites Internet, des articles ou des professions qui pourraient l’intéresser. Vous pouvez aussi l’accompagner dans des visites d’établissements scolaires ou encore le mettre en contact avec un proche pour mieux connaître le milieu du travail.

Encouragez-le à explorer

Invitez votre enfant à s’impliquer dans du bénévolat. C’est une excellente façon d’apprendre à se connaître et de découvrir différents milieux. C’est aussi une source d’expérience inestimable pour l’avenir. Votre jeune pourrait, par exemple, se porter bénévole dans une résidence pour aînés ou dans un refuge pour les animaux. Incitez-le également à acquérir un emploi rémunéré quelques heures par semaine (gardiennage, tonte de pelouses, etc.). Cela aide à la connaissance de soi et favorise l’acquisition de compétences. Vous pouvez aussi participer à un salon de carrière avec votre enfant. Ce dernier pourra alors parler avec des personnes qui exercent diverses professions.

Soutenez-le dans ses décisions

Si vous souhaitez vraiment aider votre jeune dans sa démarche d’orientation, soyez attentif à ses aspirations ainsi qu’à ses préoccupations. Ne vous contentez pas de lui dire de choisir le métier qui le rendra heureux. Prenez le temps de l’écouter de façon ouverte, attentive et neutre, tout en étant présent pour répondre à ses questions. Il s’avère en effet important de ne pas imposer vos choix et de ne pas dénigrer ses idées. Votre jeune se sentira plus en confiance si vous le traitez comme une personne à part entière qui a ses opinions et son mot à dire.

Tolérez l’incertitude

Votre jeune veut être médecin un jour et rock star le lendemain ? Il est tout à fait normal, lors d’une démarche d’orientation, que votre enfant change d’idée et qu’il explore des domaines totalement à l’opposé les uns des autres. Comme parent, essayez d’adopter une attitude d’ouverture et de patience devant son ambivalence et son incertitude. Votre rôle consiste simplement à l’accompagner dans cette exploration, à démontrer de l’intérêt et à tenter de comprendre les raisons qui motivent ses choix. N’oubliez pas qu’il a besoin de votre compréhension et de votre soutien, particulièrement dans les moments d’incertitude et de changement.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.