McNiven : Un hommage au Trône de fer

Lorsque Michael McNiven a finalement donné sa chance à la série le Trône de fer, il est rapidement tombé amoureux de ce classique.

Le gardien du Rocket de Laval a commencé à écouter la série fantastique seulement quelques mois auparavant, à la grande demande de son coéquipier Alexandre Grenier.

Ce fut vraiment un match parfait pour l’amateur de science-fiction qu’il est.

« J’aime le Seigneur des Anneaux, le Hobbit, Harry Potter. Je ne savais pas que le Trône de fer était une série comme ça. Je pensais que c’était simplement des gens qui se disputaient. Je croyais que c’était une émission complètement différente de ce que c’était », a admis McNiven. « Les gars parlaient toujours de la série et j’hésitais toujours, mais quand j’ai commencé à l’écouter, je me suis dit : « J’aime ça. Pourquoi est-ce que je ne l’ai pas regardé avant ? »

Pendant son temps libre, McNiven a regardé les sept saisons précédentes, soit un total de 67 épisodes afin de se préparer à regarder la huitième et dernière saison tant anticipée de la série.

Dire que McNiven est accro à la série serait un euphémisme.

« Particulièrement tôt, il y a tant de personnages qui vont et viennent. Tu tombes en amour avec un personnage, puis il n’est là que pour six épisodes avant de quitter l’émission. Et puis, il y a un nouveau personnage et tu tombes amoureux de ce personnage. C’est incroyable », a déclaré McNiven. « À un moment donné, j’étais tellement en colère contre une intrigue que j’ai dit à Grenier : « J’ai fini. Je ne regarde plus jamais cette émission. » Ce revirement de situation m’a tout simplement jeté à terre. Mais, l’émission m’a totalement fait grandir. »

En fait, McNiven a tellement aimé le Trône de fer qu’il a commandé un nouveau masque avec des illustrations représentant certains de ses personnages préférés.

« J’ai décidé de mettre Jon Snow à droite et Daenerys à gauche. Jon Snow ne s’arrête jamais. Il continue juste d’avancer. Ensuite, Daenerys, elle est visiblement une très belle fille. C’est une personne vraiment gentille, mais qui a son attitude. Elle est la mère des dragons. Elle est la patronne », a expliqué McNiven, dont le masque comprend également le sceau des Stark et le loup de Snow, Ghost. « La saison 8 est entièrement consacrée à l’hiver et correspond donc parfaitement avec le moment que j’ai eu ce masque. C’est la saison dans laquelle nous pratiquons ce sport fantastique, alors j’adore le masque. »

L’artiste David Gunnarsson est l’homme derrière la conception du masque, qui a été réalisée en étroite collaboration avec McNiven, qui fut d’ailleurs complètement émerveillé par le résultat final.

Maintenant, si quelqu’un voulait seulement dire au joueur originaire de Winnipeg vers où se dirige l’intrigue de l’émission, il en serait très heureux.

« Je suis excité de voir que la saison peut se terminer avec tant de scénarios différents. J’ai lu quelques articles à ce sujet et il y a de nombreuses théories différentes. Personne ne sait vraiment, alors ça va être passionnant. Je ne peux pas attendre trois ou quatre épisodes, car il ne restera que six épisodes pour terminer la saison », a déclaré McNiven. « Si j’étais le gars qui dirigeait cette émission, je ne la finirais jamais. Les gens adorent ça. Trouve quelque chose pour continuer, je ne sais pas quoi, mais découvre-le parce que l’émission est trop bonne. Je ne peux pas croire que c’est la dernière saison. »

Un texte de Matt Cudzinowski, traduit par Pierre-Antoine Mercier

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.