Blues de St. Louis

Un gardien, ça presse !

Au cours des prochaines semaines, notre spécialiste de la LNH se penchera sur les défis qui attendent les 15 clubs exclus des séries éliminatoires à l’aube du repêchage et du marché des joueurs autonomes dans la LNH. Aujourd’hui : les Blues de St. Louis.

Les Blues ont flirté avec une place en séries éliminatoires, mais la déconfiture de leur gardien numéro un Jake Allen leur a coûté cher. Ils ont raté les séries pour la première fois depuis 2011, la première année de Doug Armstrong à titre de directeur général là-bas.

Cette équipe n’est pas loin du succès. Elle possède un joli noyau de joueurs dans la force de l’âge. Les membres du premier trio, Vladimir Tarasenko, Brayden Schenn et Jaden Schwartz, ont tous 26 ans ou moins. Sans oublier Robby Fabbri, 22 ans, absent la saison dernière en raison d’une blessure sérieuse. Fabbri avait obtenu 29 points en 51 matchs la saison précédente. En défense, Alex Pietrangelo, le capitaine, a 28 ans, et Colton Parayko, 25 ans.

Mieux encore, leurs recruteurs ont fait un travail fantastique ces dernières années et de nombreux espoirs de premier plan sont tout près d’un poste dans la LNH. Robert Thomas, 18 ans, un choix de premier tour en 2017, vient de mener les Bulldogs de Hamilton à la Coupe Memorial. Il a obtenu 32 points en 21 matchs de séries éliminatoires et participé au Championnat du monde junior. Armstrong a refusé de l’échanger à la date limite des transactions.

Kim Klostin, centre lui aussi, a obtenu huit points en cinq matchs au Championnat du monde junior avec la Russie. À 18 ans seulement, il a récolté 28 points en 67 matchs l’hiver dernier dans la Ligue américaine. Tage Thompson, choix de premier tour l’année précédente, un ailier costaud de 6 pi 5 po, a fait ses premiers pas dans la LNH cette année et il participe au Championnat du monde avec les États-Unis malgré ses 20 ans.

Jordan Kyrou, lui, vient d’amasser 109 points en 56 matchs à Sarnia, dans la Ligue junior de l’Ontario, et 10 points en 7 matchs au Championnat du monde junior. Le défenseur Vince Dunn, 21 ans, s’est établi solidement l’an dernier. Il a obtenu 24 points en 75 matchs au sein de la deuxième paire avec Parayko.

Le directeur général Doug Armstrong sera peut-être contraint de sacrifier un ou deux jeunes joueurs, ou encore un choix au repêchage, pour obtenir un gardien de premier plan.

Le marché des joueurs autonomes n’offre pas un très grand choix, après tout. Kari Lehtonen, Cam Ward et Jaroslav Halak sont tous dans la trentaine et ont été inconstants au cours des dernières années. Jonathan Bernier est-il vraiment supérieur à Allen ? Un des espoirs des Blues, Evan Fitztpatrick, tentera de mener le Titan d’Acadie-Bathurst à la conquête de la Coupe Memorial, mais il est encore trop jeune pour aider l’équipe.

Publiquement, cependant, Armstrong a maintenu son appui envers son gardien numéro un. « Jake sera de retour l’an prochain, a-t-il affirmé lors de son bilan il y a quelques semaines. J’ai confiance en lui comme gardien numéro un. Mais l’année prochaine sera énorme pour lui. Comme elle sera énorme pour nous aussi. Il doit être meilleur. Il le sait. »

Allen, 27 ans, en était à la première année d’un contrat de quatre ans évalué à 17,4 millions. « J’ai peut-être tenté de changer quelques aspects de mon jeu pendant la saison, mais je réalise que je n’avais pas grand-chose à changer finalement, a-t-il confié aux journalistes de St. Louis en vidant son casier à la fin de la saison. Je suis un très bon gardien, je le sais au fond de moi. Je dois me faire confiance et les victoires viendront. »

Les Blues ont perdu leur propre choix de premier tour en 2018 (14e au total) dans l’échange pour Brayden Schenn – ils ont offert aux Flyers de Philadelphie des choix de premier tour en 2017 (Morgan Frost, 27e au total) et en 2018, mais ils en ont récupéré un, celui des Jets de Winnipeg, en leur envoyant Paul Stastny. Ils repêcheront entre le 28e et le 31e rang, selon les performances des Jets dans le carré d’as.

Sans Tarasenko ?

Les Blues pourraient être privés de leur meilleur attaquant, Vladimir Tarasenko, au début de la prochaine saison. Tarasenko, 33 buts l’an dernier, s’est disloqué une épaule lors du dernier match de la saison. Il s’est soumis à une intervention chirurgicale et la convalescence devrait durer entre quatre et six mois. « C’est une blessure semblable à celle de Patrik Berglund, alors on espère qu’il sera prêt pour le début du camp d’entraînement, sinon le début de la saison », a déclaré Armstrong lors de son bilan il y a quelques semaines.

Classement

18es au classement général

Choix au repêchage

Premier tour : 31e

Deuxième tour : 45e

Troisième tour : 76e

Quatrième tour : 107e

Cinquième tour : 138e

Sixième tour : 169e

Septième tour : 200e

Âge moyen

27,8 ans (24e parmi les plus jeunes)

Joueurs autonomes sans compensation

Kyle Brodziak, Scottie Upshall, Carter Hutton

Dossier chaud

Trouver un gardien numéro un

Directeur général

Doug Armstrong (en poste depuis 2008)

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.