Francofolies

Artistes émergents ou bien établis, voici quelques noms de ces 30es FrancoFolies qui ont retenu notre attention.

Éric Lapointe

Tout-puissant

Le temps était idéal pour un grand spectacle extérieur gratuit d’Éric Lapointe, hier soir, sur la place des Festivals, lors de la deuxième journée des Francos. C’était son premier grand spectacle depuis la sortie en mai dernier de son huitième album, Délivrance.

— Émilie Côté, La Presse

Francos

Eddy de Pretto

En mars dernier, nous écrivions que L’Astral était une salle trop petite pour accueillir son public québécois grandissant. Finalement, c’est au MTELUS que le premier spectacle à Montréal de la star française Eddy de Pretto a été déplacé. Véritable phénomène, le jeune homme fusionne la brutalité verbale de la musique urbaine et les grandes mélodies de la chanson française. Sur son tube Fête de trop, Eddy de Pretto rappelle Stromae. Sur sa chanson Rue de Moscou, son timbre de voix se rapproche de celui de Pierre Lapointe. Une chose est certaine, il ne laisse personne indifférent. En première partie, Clara Luciani. — Émilie Côté, La Presse

Claude Bégin
Scène Bell, 19 h (place des Festivals)

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua.

— Signature Xxxxxxxx

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.