NFL

Dur coup pour les Chiefs

L’ailier espacé Tyreek Hill, des Chiefs de Kansas City, raterait de quatre à six semaines d’activités, a révélé NFL Network hier. Hill serait blessé à la clavicule, mais son nom ne sera pas inscrit sur la liste des blessés à long terme, ont précisé des sources au fait de la situation à la chaîne américaine. L’annonce d’hier permettrait aux Chiefs d’éviter d’inscrire le nom de Hill sur la liste des blessés à long terme, ce qui l’aurait tenu à l’écart du jeu pour une période minimale de huit semaines. Hill s’est blessé dimanche contre les Jaguars de Jacksonville. Il s’agit d’un dur coup pour les Chiefs, qui ont accordé au joueur de 25 ans une prolongation de contrat de trois ans d’une valeur de 54 millions US la semaine dernière.

— La Presse canadienne

NFL

Brown s’est entraîné avec les Patriots

FOXBOROUGH — L’ailier espacé Antonio Brown s’est entraîné avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre hier, au lendemain du dépôt d’une poursuite civile de son ex-entraîneuse personnelle dans l’État de la Floride, laquelle allègue qu’il l’aurait agressée sexuellement en trois occasions.

Avant la séance d’entraînement, l’entraîneur-chef Bill Belichick avait refusé de répondre aux autres questions relatives à Brown, dont son statut en vue du match de dimanche contre les Dolphins à Miami.

Il a plutôt recommandé aux journalistes de consulter le communiqué publié mardi soir par les Patriots, dans lequel l’équipe indique qu’elle était au courant de la poursuite et qu’elle « prenait ces allégations très sérieusement ».

« Antonio et ses représentants ont fait des commentaires, donc je ne m’avancerai pas là-dessus, a dit Belichick. Ils sont comme ils sont. Nous avons analysé la situation. Nous avons pris ça très sérieusement au sein de l’organisation. »

« Je suis certain que des questions persistent, mais je ne prendrai pas part à cette discussion. »

— Bill Belichick, entraîneur-chef des Patriots

Brown a d’ailleurs nié les allégations. Darren Heitner, un avocat qui le représente, a indiquéà l'Associated Press que son client envisageait de déposer une poursuite en diffamation. La NFL n’a fait aucun commentaire, mais a précisé qu’une enquête sera déclenchée dans ce dossier.

Dans la portion de la séance d’entraînement ouverte aux membres des médias, Brown portait un chandail blanc orné du numéro 1 et son casque protecteur était équipé d’une visière teintée.

Belichick a été questionné spécifiquement sur la possibilité que le nom de Brown soit ajouté à la liste d’exemption du commissaire de la NFL, Roger Goodell. Cette désignation spéciale, qui peut être utilisée par Goodell à sa discrétion, permet à la Ligue de déclencher une enquête sur des allégations qui pourraient enfreindre la politique comportementale de la NFL.

Si le nom de Brown est ajouté à cette liste, il ne pourra pas s’entraîner avec les Patriots ni assister à leurs matchs.

Brown avait été initialement échangé des Steelers de Pittsburgh aux Raiders d’Oakland l’été dernier.

Il a ensuite été victime d’une étrange blessure à un pied, a été impliqué dans une lutte avec la NFL à propos de son casque protecteur, s’est absenté de nombreuses séances d’entraînement, a écopé de plusieurs amendes salées, s’en est pris au directeur général des Raiders Mike Mayock et a publié plusieurs messages controversés sur les réseaux sociaux, qui ont mené à la décision du club californien de le libérer.

Il a ensuite signé une entente avec les champions en titre du Super Bowl.

La saison d’Enunwa est terminée…

Quincy Enunwa, des Jets de New York, sera inactif pour le reste de la saison en raison d’une blessure au cou, sa deuxième en un peu plus de deux ans.

L’ailier espacé de 27 ans s’est blessé lors du match d’ouverture de l’équipe, dimanche, contre les Bills de Buffalo. Le lendemain, il a avisé le personnel médical qu’il ne se sentait pas bien physiquement avant de subir une série d'examens.

Enunwa a raté la totalité de la saison 2017 après s’être blessé au cou pendant le camp d’entraînement. Il souffrait d’un bombement discal qui a nécessité une opération. Rien ne pouvait certifier hier s’il existait un lien entre les deux blessures.

… celle de Henry aussi ?

Le nom de l’ailier rapproché Hunter Henry, des Chargers de Los Angeles, a été placé sur la liste de blessés en raison d’une blessure au genou gauche. Henry s’est fracturé le plateau tibial dimanche lors de la victoire des siens contre les Colts d’Indianapolis.

C’est la deuxième saison de suite que Henry est victime d’une importante blessure. Il s’était déchiré le ligament croisé antérieur du genou droit lors de la précédente saison morte, durant des entraînements. Il avait cependant été en mesure de disputer les séries éliminatoires.

Green a recommencé à courir

L’ailier espacé A.J. Green, des Bengals de Cincinnati, a recommencé à courir après avoir subi une blessure à une cheville lors de la première séance du camp d’entraînement, ce qui signifie qu’il guérit de son opération plus rapidement que prévu.

Green ne portait pas de botte protectrice, hier, pour la première fois depuis qu’il a subi cette blessure. Les Bengals s’attendent à le retrouver dans l’alignement d’ici à la mi-saison, bien qu’aucun échéancier n’ait été établi pour son retour au jeu.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.