Prix Gémeaux

Entendez-vous le triomphe de District 31 ?

Oui, mon chum ! Sans surprise, le super feuilleton policier District 31 a décroché le plus grand nombre de sélections (15) en prévision de la soirée des Gémeaux du 15 septembre.

Avec 14 citations, la brillante comédie M’entends-tu ? de Télé-Québec se classe au deuxième rang, suivie de Clash (13), Unité 9 (12), ainsi que Bye bye 2018, Faits divers et Les pays d’en haut, qui ont obtenu chacun 11 certificats de finalistes.

Pourquoi Clash grimpe-t-elle aussi haut dans le palmarès, demandez-vous ? Voici l’explication. Avec deux concurrents en lice, toutes les catégories liées aux « émissions quotidiennes » ont été réintégrées à la cérémonie de 2019, que pilotera Véronique Cloutier. C’est ce qui propulse artificiellement la série Clash, diffusée à Vrak et à Super Écran, vers le sommet. Par contre, face à un adversaire aussi puissant que District 31, Clash ne fera pas de razzia de prix, c’est assez prévisible.

Énorme déception pour Demain des hommes, qui ne récolte que des miettes. L’œuvre socio-sportive de Radio-Canada, qui méritait mieux, n’apparaît pas dans la catégorie des meilleures séries dramatiques, où s’affronteront Faits divers 2, La malédiction de Jonathan Plourde, Les honorables, Les pays d’en haut et Plan B.

Je ne comprends pas ce que fabrique La malédiction de Jonathan Plourde – une série fantastique très moyenne de Super Écran – dans le top 5. D’autres productions ont été bien plus étincelantes, dont Mensonges, Ruptures, Le monstre, Appelle-moi si tu meurs, Victor Lessard et Demain des hommes. Et pourquoi Ruptures n’obtient-elle jamais la reconnaissance de ses pairs ? C’est pourtant si bon.

Le jeu, la série quasi psychotronique de TVA, évite l’humiliation en catapultant Laurence Leboeuf dans la catégorie des meilleures actrices dramatiques, aux côtés de Rose-Marie Perreault (Le monstre), Macha Grenon (Les honorables), Sophie Lorain (Plan B) et Julie Le Breton (Victor Lessard). Mon choix : Sophie Lorain, dont le jeu a été époustouflant dans la deuxième saison de Plan B.

On constate ici la montée des téléséries qui ont été proposées par des services numériques payants comme le Club illico et l’Extra de Tou.tv, que l’Académie a tendance à snober.

Chez les hommes, Claude Legault double ses chances de triompher en dramatique avec des accolades pour Appelle-moi si tu meurs et Mensonges. Ses adversaires s’appellent Mehdi Meskar (Le monstre), Vincent Leclerc (Les pays d’en haut) et Éric Bruneau (Mensonges).

Au rayon des téléromans, ça se jouera entre O’, L’heure bleue, Unité 9, 5Rang et Une autre histoire, L’échappée ayant été écarté du peloton de tête. Selon moi, Unité 9 gagnera ici, avec une mention spéciale pour L’heure bleue, qui a connu une excellente saison.

Deux actrices de L’heure bleue (Céline Bonnier et Alice Morel Michaud) ont d’ailleurs été remarquées dans un rôle principal et se mesureront à Maude Guérin (5Rang), ainsi qu’à Ève Landry et à Guylaine Tremblay d’Unité 9. Prédiction : Ève Landry, qui a été bouleversante dans les épisodes ayant mené à sa libération de Lietteville.

Pour la dernière fois dans leurs rôles d’Unité 9 et de O’, François Papineau, Guy Nadon et Stéphane Demers tenteront d’agripper un trophée Gémeaux. Leurs adversaires ? Benoît Gouin (L’heure bleue) et Sébastien Ricard (Une autre histoire).

Beaucoup d’action en comédie avec le repêchage de Boomerang, Lâcher prise, Léo, Les Simone et M’entends-tu ?. Parmi les grands absents, on note En tout cas, Discussions avec mes parents et Les invisibles, qui a été boudée. Pour son originalité, M’entends-tu ? part favorite, même si la qualité de Lâcher prise n’a pas fléchi.

En interprétation, les deux actrices comiques de Lâcher prise (Sylvie Léonard et Sophie Cadieux) s’aligneront contre deux interprètes de M’entends-tu ? (Florence Longpré et Mélissa Bédard), ainsi que Catherine-Anne Toupin de Boomerang. Avantage Sylvie Léonard, qui est juste parfaite.

La catégorie masculine est plus éparpillée : Antoine Bertrand (Boomerang), Fabien Cloutier (Léo), Charles-Alexandre Dubé (Les bogues de la vie), Bruno Marcil (Les invisibles) et Benoît Brière (Madame Lebrun). J’adorerais que Bruno Marcil, alias l’agent Jean-Frédéric dans Les invisibles, monte sur la scène du Théâtre St-Denis, mais Antoine Bertrand et Fabien Cloutier ont beaucoup plus de chances.

Côté série quotidienne, comme il n’y a que deux inscriptions, à peu près tous les acteurs de Clash se battront contre à peu près tous les acteurs de District 31. Grosse anomalie ici : le nom de Gildor Roy ne ressort nulle part. Pardon ? Comment cet acteur talentueux, qui a brillé au dernier gala Artis, a-t-il pu être ainsi tassé ?

Constat identique pour la douée Mélissa Désormeaux-Poulin de Ruptures : elle participe aux Artis, mais pas aux Gémeaux, expliquez-moi ça, s’il vous plaît.

La voix est un autre grand oublié de la cuvée 2018-2019. XOXO clignote faiblement sur le tableau d’honneur grâce à Anouk Meunier, repêchée comme meilleure animatrice de téléréalité, tout comme Jay Du Temple d’Occupation double.

Finalement, Véronique Cloutier concourt pour trois statuettes pour l’animation de La fureur, de 1res fois et de Rétroviseur. Quel trophée préférerait-elle rapporter à la maison ? « J’ai appris à ne pas désirer de Gémeaux. Je n’en ai pas beaucoup gagné. Je préfère les donner », lance l’animatrice.

Et quels ont été les derniers coups de cœur télévisuels de Véro ? Ruptures, Révolution, M’entends-tu ?, De garde 24/7, La famille Groulx, Ne jamais faire à la maison, Les chefs !, Occupation double et La voix.

Pas de chicane, il y en a pour tous les réseaux !

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.