Voyage Journal de bord

Quiz

Quel musée québécois accueillera cet été une exposition sur les francs-maçons ?

Réponse

Le Musée des religions du monde, rebaptisé depuis le 12 juin le Musée des cultures du monde, à Nicolet. L’institution a décidé de modifier son nom pour « mieux refléter sa mission », explique Frédérick Cloutier, responsable des communications, soit de « faire connaître la diversité pour mieux favoriser l’acceptation ». La religion continuera, cela dit, d’occuper une grande place dans le contenu des expositions : 95 % de la collection privée du musée est constituée d’œuvres à caractère religieux.

KLM propose de voler… moins !

KLM navigue à contrecourant de l’industrie aérienne en suggérant à ses clients d’y penser à deux fois avant d’acheter un billet d’avion, dans une nouvelle campagne publicitaire ayant pour thème « Volez de façon responsable ». Alors que le nombre de déplacements par avion n’a jamais été aussi élevé, KLM demande : « Ne pourriez-vous pas plutôt prendre le train ? » et « Pourriez-vous compenser les émissions carbone de votre vol ? » KLM évoque dans un site consacré à cette campagne ses propres efforts – utilisation de biocarburants et de matières recyclées dans les avions, programmes de compensation carbone – pour réduire l’empreinte écologique de ses avions. L’industrie aérienne est responsable de 2,5 % des émissions de carbone mondiales.

Hopper prédira maintenant le prix des hôtels

Après l’avion, l’hôtel. L’application Hopper, qui a fait recette en prédisant les fluctuations des prix des billets d’avion pour permettre aux voyageurs de les acheter au meilleur moment, s’attaque maintenant au marché des hôtels. Depuis le 20 juin, Hopper compile les données de 270 000 établissements dans 200 pays et 1600 villes. Les utilisateurs pourront recevoir des notifications les avisant que leur hôtel de prédilection est au plus bas prix possible, sachant que les meilleures aubaines sont généralement proposées de deux à trois mois avant le séjour prévu.

Air France supprimera 1300 tonnes de plastique à usage unique

Le premier vol Paris-Montréal sans émissions de carbone n’est pas pour demain. N’empêche qu’Air France entend réduire son empreinte en promettant de supprimer, d’ici à la fin de 2019, 210 millions d’articles à usage unique totalisant 1300 tonnes. Les verres en plastique seront remplacés par des verres de carton, alors que l’on verra apparaître des ustensiles en matières biodégradables. Air France a cessé depuis 2015 de distribuer des pailles à bord.

Menace de grève à la SEPAQ : toujours pas d’entente

Les négociations se poursuivent à la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ), où une menace de grève pourrait avoir un impact sur les vacances de la construction. En effet, si l’impasse concernant notamment les salaires n’est pas dénouée à temps, une grève générale pourrait être déclenchée le samedi 20 juillet par les 1500 employés de la SEPAQ représentés par le Syndicat de la fonction publique et parapublique (SFPQ). Vingt-trois parcs nationaux seraient ainsi touchés, de la Gaspésie au Mont-Orford en passant par les Îles-de-Boucherville, le Mont-Mégantic ainsi que le Gîte-du-Mont-Albert, pour n’en nommer que quelques-uns. Des avis de grève visent également le Manoir Montmorency et le parc de la Chute-Montmorency, le Camping des Voltigeurs, le centre touristique du Lac-Simon et celui du Lac-Kénogami, ainsi que le siège social. Dans ce cas, les quelque 300 employés qui y travaillent pourraient débrayer dès mercredi. En cas de déclenchement de la grève, la SEPAQ a précisé dans un communiqué que tous les établissements visés resteront ouverts. Certains services risquent toutefois d’être touchés, comme la restauration, la location d’équipement nautique, les plages et les activités guidées. La SEPAQ prévoit une compensation pour les vacanciers dont le séjour aurait été touché par la réduction des services. La SEPAQ a publié un communiqué jeudi soir, dans lequel le PDG Jacques Caron affirme que la grève est toujours évitable. Les parties ont encore quelques jours pour tenter d’arriver à une entente. — Sophie Ouimet, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.