2

Le Bureau de la sécurité de la LNH a imposé une suspension de deux matchs au défenseur Jérémy Lauzon, des Bruins de Boston, pour une mise en échec illégale à la tête de l’attaquant Derek Stepan, des Coyotes de l’Arizona, samedi. Lauzon, défenseur de 22 ans originaire de Val-d’Or, a écopé d’une inconduite de partie sur le jeu.

— La Presse canadienne

Hockey  LAH

Le Rocket battu à Toronto

Pontus Aberg a marqué un but en plus d’ajouter une mention d’aide et les Marlies de Toronto ont vaincu le Rocket de Laval 5-2, dimanche, au Coca-Cola Coliseum. Egor Korshkov, Kristians Rubins, Matt Read et Mason Marchment ont aussi touché la cible pour les Marlies (24-20-5), qui ont gagné un deuxième match de suite. Cale Fleury et Matthew Peca ont trouvé le fond du filet pour le Rocket (23-20-7), qui a perdu trois de ses quatre dernières parties. À son premier match dans la Ligue américaine depuis qu’il a été cédé par le Canadien, Ryan Poehling a été blanchi de la feuille de pointage. Kasimir Kaskisuo a réussi 25 arrêts dans la victoire des Marlies, contre 21 pour Keith Kinkaid devant le filet du Rocket.

— La Presse canadienne

Golf  Tournoi de Pebble Beach

Taylor a vaincu le vent… et Mickelson !

Nick Taylor a eu plus de difficultés avec le vent qu’avec Phil Mickelson. Le Canadien a finalement très bien géré les deux et il a remporté le tournoi Pro-Am de Pebble Beach, en Californie, dimanche, pour s’offrir sa deuxième victoire en carrière. Alors que plusieurs dans l’assistance étaient désireux de voir Mickelson ajouter une sixième victoire record à Pebble Beach, Taylor, d’Abbotsford, en Colombie-Britannique, a montré une grande force de caractère après s’être emparé d’une avance de cinq coups à mi-parcours, puis il l’a maintenue lorsque des rafales de 65 km/h ont soufflé dans la péninsule de Monterey. Il a terminé sa journée avec une carte de 70 (- 2) pour signer une victoire par quatre coups (- 19) devant Kevin Streelman (- 15). Mickelson a joué 74 et terminé seul en troisième position (- 14). La victoire de Taylor lui offre la possibilité de disputer le Tournoi des Maîtres ainsi que le championnat de la PGA. À sa sixième année sur le circuit, il n’a disputé que deux tournois majeurs comme professionnel.

— Associated Press

Patinage de vitesse  Courte piste

Boutin et Dubois brillent

Les Québécois Kim Boutin et Steven Dubois ont brillé à la dernière journée de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste de Dresde, en Allemagne, dimanche, alors qu’ils ont remporté leur finale du 500 m. Impériale depuis le début de la saison sur cette distance, Boutin a une fois de plus fait la loi et elle a mené l’épreuve de bout en bout, non sans avoir été talonnée par la Chinoise Qu Chunyu, deuxième. La Néerlandaise Lara van Ruijven a complété le podium. Dans une finale à cinq où il était le dernier sur la ligne de départ, Dubois a fait un spectaculaire dépassement par l’extérieur qui lui a permis de passer de la quatrième à la première place. Il a devancé le Hongrois Shaolin Sándor Liu et le Néerlandais Melle Van ’t Wout. « C’est la chose dont je suis le plus fier dans ma carrière, a déclaré Dubois. Le feeling de gagner la médaille d’or, c’est incroyable ! Il n’y a juste pas de mot ! » 

— Sportcom

Judo  Grand Chelem de Paris

Valois-Fortier en bronze

C’est avec une médaille de bronze au cou et une victoire contre le champion du monde en titre des moins de 81 kg que le Québécois Antoine Valois-Fortier reviendra du Grand Chelem de judo de Paris, qui s’est terminé dimanche. Valois-Fortier a d’abord battu ses deux premiers adversaires par ippon. À son troisième combat, il lui a fallu la prolongation pour venir à bout du Moldave Nicon Zaborosciuc. Le quatrième combat de Valois-Fortier, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Londres, s’est soldé par une défaite par Waza-ari contre le Japonais Sōtarō Fujiwara. Une médaille restait possible pour Valois-Fortier, qui a marqué un grand coup lors de son combat de repêchage en s’imposant contre l’Israélien et champion du monde en titre Sagi Muki. Valois-Fortier a ensuite terminé sa journée par une victoire contre le Portugais Anri Egutidze pour l’obtention de la médaille de bronze.

— La Presse

Patinage artistique Championnat des Quatre Continents

Nguyen sixième à Séoul

Grâce à une solide performance lors du programme libre, l’Ontarien Nam Nguyen a grimpé de trois échelons et terminé au sixième rang de l’épreuve masculine de la compétition de patinage artistique des Quatre Continents, dimanche à Séoul, en Corée du Sud. Le Japonais Yuzuru Hanyu, double médaillé d’or olympique, s’est classé premier. Il a devancé l’Américain Jason Brown et le Japonais Yuma Kagiyama. Patinant au son d’un pot-pourri de pièces musicales des Beatles, Nguyen a brandi les bras dans les airs en guise de triomphe après un programme libre réussi. L’Albertain Keegan Messing a fini huitième tandis que l’Ontarien Roman Sadovsky a dû se contenter du 16e échelon.

— La Presse canadienne

Cyclisme Tour de Valence

Houle montre ses couleurs

Le Québécois Hugo Houle a fait le spectacle lors de la dernière étape du Tour de Valence, en Espagne, dimanche, alors qu’il était dans l’échappée du jour. Le cycliste de la formation Astana a finalement terminé en 90e place, dans le même temps que le gagnant de l’étape, le Néerlandais Fabio Jakobsen. L’athlète de Sainte-Perpétue et ses trois compagnons ont été rattrapés par le peloton à un peu moins de 10 km de la ligne d’arrivée. Le Slovène Tadej Pogačar a remporté le Tour, devant l’Australien Jack Haig et le Britannique Tao Geoghegan. Houle fini 38e, à un peu plus de 7 min de la tête du classement. Il sera de retour en action le 16 février à la Clásica de Almería, en Espagne.

— Sportcom

Ski alpin

Suter triomphe à Gamisch

Un mois après avoir signé sa première victoire en descente, la Suissesse Corinne Suter a remporté dimanche le super-G de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne, comptant pour la Coupe du monde de ski alpin. Avec des conditions capricieuses sur le parcours du Kandahar, Suter a négocié la piste en 1 min 19,46 s et elle a accédé à la plus haute marche du podium. Son chrono lui a permis de devancer l’Autrichienne Nicole Schmidhofer par 43 centièmes de seconde et sa compatriote Wendy Holdener par 70 centièmes. Suter est la cinquième skieuse à gagner un super-G depuis le début de la saison. La Québécoise Marie-Michèle Gagnon s’est classée 22e.

— Associated Press

Ski alpin 

Meillard champion du slalom géant parallèle

Le Suisse Loïc Meillard a remporté le dernier slalom géant parallèle de la saison de la Coupe du monde, dimanche à Chamonix, en France, ainsi que le championnat de la discipline. En finale contre son compatriote Thomas Tumler, Meillard l’a emporté par 25 centièmes de seconde. Il a négocié le parcours en 20,32 s. L’Allemand Alexander Schmid a mérité les honneurs de la petite finale, devançant l’Américain Tommy Ford par 28 centièmes de seconde. En route vers sa première victoire en carrière en Coupe du monde, Meillard a éliminé le Canadien Erik Read en huitième de finale. Read n’a pas été en mesure de se rendre jusqu’à la ligne d’arrivée. Le slalom géant parallèle de dimanche était le sixième dans l’histoire de la Coupe du monde, mais le premier présenté à l’extérieur d’Alta Badia, en Italie.

— Associated Press

Tennis Omnium Sud de France

Pospisil s’incline en finale

Vasek Pospisil devra attendre un peu plus longtemps avant de remporter un premier tournoi sur le circuit de l’ATP. Et aussi pour venir à bout de Gaël Monfils.

Participant à la deuxième finale de sa carrière – sa première en plus de cinq ans –, le Canadien s’est incliné 5-7 et 3-6 devant Monfils lors du match ultime de l’Omnium Sud de France, dimanche à Montpellier.

C’était la sixième fois que Pospisil et Monfils croisaient le fer en simple, et Monfils n’a encore jamais perdu contre son rival de la Colombie-Britannique. En fait, Pospisil n’a même jamais remporté une seule petite manche contre l’athlétique Français.

Après avoir connu une semaine productive, marquée par des victoires contre son compatriote Denis Shapovalov, troisième tête de série, et le Belge David Goffin, classé deuxième, Pospisil n’a pas été en mesure de renverser le favori du tournoi.

Mais globalement, Pospisil ne s’est pas gêné pour afficher sa satisfaction générale.

« Ç’a été une semaine incroyable », a analysé l’athlète de 29 ans, qui devrait se retrouver au 104e rang du classement mondial, lundi matin.

« J’ai inscrit de grandes victoires et j’ai la nette impression de m’améliorer de semaine en semaine. Je vais maintenant essayer de me reposer, de me détendre pendant les deux prochaines journées et de me préparer pour la prochaine compétition », a ajouté Pospisil, dans une entrevue dont les extraits ont été publiés sur le site internet de l’ATP.

En principe, cette prochaine compétition aura lieu cette semaine à Rotterdam. Et son premier match promet d’être ardu, puisqu’il doit affronter le Russe Daniil Medvedev, grand favori du tournoi et cinquième au classement mondial.

Neuvième joueur mondial, Monfils a enlevé un neuvième titre en carrière sur le circuit de l’ATP, son troisième à l’Omnium Sud de France.

Il avait remporté le tournoi inaugural, en 2010, avant de vaincre son compatriote Richard Gasquet en 2014.

Monfils et Gasquet sont les deux seuls joueurs à avoir gagné ce tournoi à trois occasions depuis son lancement, en 2010.

« Ç’a été une excellente semaine. Je suis satisfait de ma performance, a déclaré Monfils. Je pense avoir joué avec aplomb et je suis content de la façon dont j’ai géré les moments importants. »

En 2014, Pospisil s’était incliné 1-6 et 4-6 devant l’Ontarien Milos Raonic en finale de l’Omnium Citi, à Washington.

— La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.