Cet avis de décès
a été partagé à partir de La Presse+

Édition du 31 août 2019

Avis de décès

Barakett, Dr William

Barakett, Dr William (Bill)

1945 - 2019

Bill Barakett a pratiqué la médecine dans les Cantons-de-l’Est pendant 47 ans. Fraîchement diplômé de l’Université McGill, il commence sa carrière à l’Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins (BMP), à Cowansville, en 1972. En plus de voir des patients, il participe à la gestion de l’hôpital et agit à titre de chef du service médical de l’Hôpital BMP pendant 25 ans et à titre de vice-président et président de sa Fondation durant de nombreuses années.

Passionné de médecine, Dr Barakett participe aussi à d’innombrables campagnes de financement au bénéfice de l’hôpital et de la clinique qu’il a contribué à fonder à Knowlton. Il s’intéresse particulièrement aux personnes souffrant de dépendances, principalement à l’alcool d’abord, puis plus récemment aux opioïdes. Il s’intéresse aussi vivement au traitement et à la gestion de la douleur, il travaille au sein de la Fondation Butters qui vise à améliorer la prestation des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle et à leur famille et agit à titre de médecin conseil à la Maison Dunham, un centre de traitement à West Brome.

Dr Barakett est investi de l’Ordre du Canada en 2002. Sur l’hommage qui lui est rendu, on peut y lire : « William Barakett est plus qu’un médecin de famille. (…) Ancien dirigeant de nombreuses organisations professionnelles, il représente un exemple d’engagement et de sollicitude pour la jeune génération de médecins généralistes. »

Dr Barakett laisse dans le deuil son épouse Janie, ses enfants Elise et David, sa petite-fille Addison et sa sœur Joyce. Il a été précédé dans la mort par son frère Lawrence et sa sœur Nita.

La famille vous accueillera au Salon funéraire Désourdy le vendredi 13 septembre.

Un service religieux sera célébré à l’église anglicane St. Paul’s le samedi 14 septembre.

Au lieu de fleurs, la famille vous invite à faire un don à la Fondation BMP, à la Fondation Butters ou à la Maison Dunham.

Service funéraire