Actualités économiques

Pénalité, robotisation, bleuets canadiens et fourgonnettes électriques

Quelques nouvelles économiques du jour

Pénalité de 1 million pour Desjardins

Desjardins Cabinet de services financiers a écopé d’une pénalité administrative de 1 million de dollars au terme d’une enquête de l’Autorité des marchés financiers (AMF) qui a mis au jour une structure favorisant la vente de fonds Desjardins au détriment de celle de fonds externes. Selon l’AMF, Desjardins a mis en place une structure de rémunération incitative qui contrevenait au règlement sur les pratiques commerciales des organismes de placement collectif. Ce régime a été en vigueur de 2009 à 2016, mais les représentants n’ont été obligés d’y adhérer qu’en 2016. En outre, l’AMF a constaté que Desjardins avait omis, pendant la période où le régime de rémunération incitative était facultatif, de tenir les registres de rémunération légalement requis en ce qui a trait aux primes versées en application du régime. Desjardins a indiqué que ses pratiques de rémunération incitative avaient été modifiées volontairement à partir de 2017.

— La Presse Canadienne

La Petite Bretonne passe en mode robotisé

Connue pour ses micro-croissants et ses madeleines, l’entreprise québécoise La Petite Bretonne vient de recevoir un coup de pouce financier de 2,6 millions du gouvernement fédéral pour un projet total de 11 millions. L’objectif : mécaniser une toute nouvelle chaîne de madeleines qui permettra d’en produire 38 000 à l’heure, a annoncé mardi le président-directeur général de l’entreprise, Serge Bohec. Annuellement, l’entreprise produit entre 3 et 4 millions de dollars de madeleines. « C’est pour ça que la robotisation est importante, ajoute Serge Bohec, pour pouvoir tripler, quadrupler ce montant. » Cette nouvelle chaîne permettra également de créer 15 emplois. La Petite Bretonne, fondée dans les années 60, exploite présentement deux usines au Québec : à Blainville – où est situé son siège social – et à Joliette. L’entreprise emploie au total 244 personnes. Elle produit essentiellement des chocolatines, des croissants, des biscuits et des madeleines.

— Nathaëlle Morissette, La Presse

Tensions autour des bleuets canadiens à Washington

Le Canada se défend contre des allégations voulant que ses exportations de bleuets nuisent aux producteurs américains. Les représentants de l’ambassade du Canada ont fait valoir leurs arguments, mardi, lors d’une audience auprès de la Commission du commerce international des États-Unis. La Commission examine les plaintes de producteurs de bleuets américains, selon lesquelles les importations de plusieurs pays, dont le Canada, détruisent leur industrie. Nadia Bourély, conseillère à l’ambassade pour la politique économique et commerciale, souhaite que la Commission examine les importations canadiennes séparément de pays comme le Mexique et le Pérou. Entre 2015 et 2019, affirme Mme Bourély, les importations américaines en provenance du Canada n’ont augmenté que de 15 %, tandis que les importations totales ont fait un bond de près de 56 %. Les producteurs canadiens soulignent également que le Canada est le plus grand importateur mondial de bleuets frais américains.

— La Presse Canadienne

GM se lance dans les fourgonnettes et camionnettes électriques

Le constructeur General Motors a annoncé mardi le lancement d’une nouvelle filiale baptisée BrightDrop qui proposera des camionnettes de livraison et toute une gamme de services pour les véhicules électriques destinés à la logistique. Le groupe offrira dans un premier temps deux nouveaux produits : EP1, une sorte de boîte de livraisons sur roulettes, et EV600, une camionnette électrique ayant une portée de 400 kilomètres par charge. FedEx Express, division du transporteur FedEx, sera le premier client de cette nouvelle offre et devrait recevoir les premiers exemplaires de l’EP1 prochainement et des EV600 d’ici la fin de l’année. Mais GM prévoit aussi de proposer des services, comme des infrastructures de recharge électrique ou une plateforme de gestion du parc d’appareils BrightDrop. Cette nouvelle initiative, annoncée dans le cadre du salon de la tech grand public de Las Vegas (CES), s’inscrit dans la stratégie du groupe de mettre l’accent sur les véhicules électriques. — Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.