Mal au genou ?
Trouvez un soulagement durable sans tarder

Alors que la vie retrouve une certaine normalité, vous rêvez de reprendre vos activités ou de poursuivre la pratique de nouvelles passions sportives. Or, pour certaines personnes, les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu en raison d’une douleur au genou. Ne laissez pas ce mal devenir votre nouveau confinement ! Consultez votre médecin, car vous souffrez peut-être d’arthrose du genou. Il existe des traitements pour vous soulager rapidement et à long terme afin de profiter pleinement de la vie.

L’arthrose du genou, vous connaissez ? Cette maladie dégénérative qui engendre de la douleur et qui empêche de bouger librement est très peu diagnostiquée au pays : près de trois millions de Canadiens en souffrent, mais de ce nombre, seuls 16 % 1 ont reçu un diagnostic leur permettant d’être traités adéquatement1. Quant aux autres, il est fort probable qu’ils ressentent une douleur anormale sans consulter un professionnel de la santé.

Les 5 indices qui permettent de reconnaître l’arthrose du genou

L’arthrose du genou est causée par l’usure de l’articulation et l’incapacité du corps à réparer les tissus endommagés. Voici comment la reconnaître :

1. Une douleur qui s’intensifie après l’exercice ou à la suite d’une période d’immobilité

2. Une raideur articulaire matinale (qui dure moins de 30 minutes)

3. Une enflure de l’articulation

4. Une diminution de la flexibilité

5. Une sensation de frottement d’un os contre un autre

Une douleur qui altère la qualité de vie

Bien que l’arthrose du genou touche davantage les personnes de plus de 50 ans, les premiers signes se manifestent souvent dans la quarantaine. Les premiers réflexes qu’ont les gens quand ils souffrent : mettre un frein à leurs activités et se cantonner chez eux en attendant que ça passe. Or, rester inactif et immobile ne réglera pas2 la situation. « Bon nombre de personnes ont peur de faire de l’exercice parce qu’elles croient à tort qu’elles aggraveront l’état de leurs genoux. La plupart des gens ne font pas assez d’exercice au quotidien, ce qui entraîne des maux et des douleurs. Votre corps a besoin de bouger », fait remarquer Darryl Yardley, physiothérapeute.

À long terme, la douleur causée par l’arthrose du genou a des effets fâcheux sur la qualité de vie des gens. Difficultés à se mouvoir, perte de mobilité, aptitudes physiques en déclin... sans surprise, la vie sociale en prend un coup. L’envie de sortir s’amoindrit et l’isolement s’installe tranquillement. Selon un sondage mené auprès de personnes diagnostiquées, 70 %2 affirment qu’elles ont réduit la pratique de leurs activités préférées, et 57 % estiment que la douleur constante met leur santé mentale à rude épreuve. En moyenne, un travailleur atteint de l’arthrose du genou manque 4,5 jours de travail par année en raison de la douleur qu’il ressent3.

L’importance d’un diagnostic hâtif

Encore une fois, ne laissez pas la douleur devenir votre nouveau confinement, d’autant plus qu’elle peut mener à une chirurgie corrective pour laquelle la liste d’attente est longue, surtout dans le contexte actuel. Un diagnostic hâtif vous permettra d’avoir un traitement approprié pour soulager la douleur et pallier les désagréments liés à la dégénérescence des tissus et des cartilages.

Les injections spécialisées : une option intéressante

Un traitement efficace consiste en l’injection du viscosupplément CingalMD. Cette substance contient de l’acide hyaluronique, qui vient lubrifier l’articulation et créer un coussin interne pour réduire la douleur associée à l’arthrose du genou. Elle contient aussi un corticostéroïde qui diminue rapidement l’inflammation. Selon une étude récente, une seule injection intra-articulaire de CingalMD peut procurer un soulagement rapide pour une période pouvant aller jusqu’à six mois.

C’est ce qu’a pu constater Martin Jarand, un passionné de planche à neige et de vélo de montagne qui n’a pas toujours été « doux » avec ses genoux. Comme il se plaignait de la douleur, un ami lui a parlé de CingalMD comme solution rapide et durable. Dès la première injection, il a observé une nette amélioration de son état. « Les douleurs vont en diminuant. J’ai pu reprendre mon sport et même courir sans boiter », dit-il avec enthousiasme.*

Ce produit pourrait représenter une option thérapeutique aussi pour vous. Prenez rendez-vous avec un médecin spécialisé en médecine sportive sans plus attendre à l’aide de notre localisateur de cliniques.

* Les résultats peuvent varier selon les personnes.

Sources : 1 Marra, C. A. et al. « Improving osteoarthritis detection in the community: pharmacist identification of new, diagnostically confirmed osteoarthritis », Arthritis & Rheumatology. 2007;57(7):1238-44.

2 Marra, C. A. et al. « Improving osteoarthritis detection in the community: pharmacist identification of new, diagnostically confirmed osteoarthritis », Arthritis & Rheumatology. 2007;57(7):1238-44.

3 « Perceptions of Patients With Knee Osteoarthritis Towards The Available Solutions and Their Impact », Callosum, juillet 2020.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.