Malawi

15 %

Moins de 15 % de la population du Malawi a accès à l'électricité. Le pays, parmi les plus pauvres de la planète, était plongé dans le noir samedi à la suite d'une panne de courant majeure qui affectait tout le territoire. (AFP)

Joe Biden tombe à vélo, puis se relève rapidement

Le président américain Joe Biden, 79 ans, est tombé en voulant descendre de son vélo à l’arrêt samedi matin dans le Delaware, où il passe le week-end, mais s’est rapidement relevé et a assuré aller « bien ». Lors d’une promenade à vélo à Rehoboth Beach, petite ville de bord de mer où il passe très régulièrement le week-end dans sa villa sur l’océan, le président est tombé vers 9 h 40 du matin. M. Biden avait voulu s’arrêter pour parler aux passants et journalistes l’attendant, et est tombé latéralement alors que son vélo était immobilisé. Il a ensuite brièvement échangé avec les passants, puis les journalistes, et est remonté sur son vélo et est reparti environ 5 minutes plus tard. Malgré l’état de santé fragile de M. Biden, qui s’était fracturé le pied en novembre 2020 alors qu’il jouait avec l’un de ses deux bergers allemands, son médecin a souligné lors d’un bilan de santé, un an plus tard, que Joe Biden était « en bonne santé », « vigoureux » et « apte » à remplir sa fonction.

— Agence France-Presse

Afghanistan

Attentat contre un temple sikh

Un membre de la communauté sikhe a été tué et sept autres ont été blessés samedi à Kaboul, capitale de l’Afghanistan, dans l’attaque d’un temple sikh par des hommes armés, selon le ministère de l’Intérieur. Vers 6 heure 30, locale, des hommes armés sont entrés dans un temple sikh, situé dans l’ouest de la ville, en attaquant « à la grenade un gardien », a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Abdul Nafi Takor, dans un communiqué. Des combattants talibans sont rapidement intervenus, et l’un d’eux a été tué, a précisé le porte-parole, ajoutant que deux assaillants ont été abattus. Quelques minutes après l’attaque, une voiture piégée a explosé à proximité du temple, sans faire de victime. Selon des talibans, des fidèles ont pu s’échapper par une porte arrière de l’édifice. D’autres temples sikhs de Kaboul ont été fermés par mesure de sécurité. Le ministre indien des Affaires étrangères, S. Jaishankar, a condamné dans un tweet « l’attaque lâche » de samedi. Ces dernières années, la communauté sikh afghane a été la cible de plusieurs attaques, certaines revendiquées par le groupe État islamique. Environ 200 Sikhs vivent en Afghanistan contre environ un demi-million dans les années 1970.

— Agence France-Presse

Amazonie

Le journaliste britannique et l’expert ont été tués par arme à feu

La police brésilienne a confirmé samedi la mort du chercheur indigène Bruno Pereira, dont les restes ont été retrouvés dans une zone isolée de l’Amazonie avec ceux du journaliste britannique Dom Phillips qui l’accompagnait, et que les deux hommes avaient été tués par « arme à feu ». M. Phillips, 57 ans, collaborateur de longue date du journal The Guardian, et M. Pereira, 41 ans, expert reconnu des peuples indigènes, étaient en Amazonie dans le cadre d’un livre sur la préservation de l’environnement. Ils ont été vus pour la dernière fois le 5 juin, alors qu’ils prenaient un bateau vers Atalaia do Norte, dans la vallée de Javari, zone réputée dangereuse où se déploient de multiples trafics de drogue, de pêche ou d’orpaillage illégal. M. Pereira a été atteint par trois tirs, dont un à la tête, et M. Phillips par une balle au thorax. Un des suspects de ces meurtres s’est rendu samedi matin au poste de police d’Atalaia do Norte, dans l’État d’Amazonas. L’enquête sur leur meurtre est toujours en cours.

— Agence France-Presse

Nigeria

10 personnes abattues par des djihadistes présumés

Des hommes armés soupçonnés d’être liés au groupe État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP) ont tué samedi dix personnes dans l’État de Borno, une région très troublée du nord-est du Nigeria, a-t-on appris auprès de milices locales. Les dix victimes, neuf hommes et une femme, étaient en train de récupérer des métaux sur des véhicules brûlés lors d’opérations militaires dans le village de Goni Kurmi, près de la ville de Bama, quand elles ont été attaquées, ont indiqué à l’AFP deux sources au sein des milices. « Les dix personnes ont toutes été tuées », a déclaré le chef de la milice Babakura Kolo. « Les victimes étaient dans le village à la recherche de métal quand elles ont rencontré les terroristes qui les ont abattues », a déclaré Kolo. L’armée nigériane, déployée dans la région, n’a pas encore commenté cette attaque. Cette dernière a récemment intensifié ses opérations terrestres et aériennes contre les combattants de l’ISWAP et de Boko Haram, en parvenant notamment à éliminer plusieurs de leurs commandants, selon l’état-major militaire. Les violences liées au djihadisme apparu en 2009 dans le nord-est du Nigeria ont coûté la vie à 40 000 personnes et en ont poussé deux millions d’autres à fuir leur foyer, selon l’ONU.

— Agence France-Presse

Chaleur record en France

La canicule d’une précocité inédite qui frappe le sud de l’Europe a atteint un pic samedi en France avec des pointes voisines de 42-43°, et des records absolus, tandis qu’en Espagne les pompiers tentent de maîtriser un incendie géant.

Près des trois quarts de la population française, soit 45 millions de personnes, sont concernés par les niveaux rouge ou orange de vigilance canicule.

La chaleur s’est accentuée encore samedi après-midi, notamment dans le sud-ouest où « des pointes voisines de 42-43 °C » ont été mesurées localement sur le sud Aquitaine, ajoute Météo-France.

 « Des records absolus de températures sont battus », explique-t-elle, avec notamment 42,9 °C à Biarritz, soit 2,3 °C de plus que le précédent record datant de 2003.

Dans le sud-est, un incendie causé par un tir d’artillerie dans un important camp d’entraînement de l’armée française a brûlé environ 600 hectares de végétation, mais était sur le point d’être fixé.

 « C’est une zone qui est un désert végétalisé, il n’y a aucune menace pour qui que ce soit, à part les 2500 moutons qui paissent dans cette zone et qui ont été mis à l’abri », a précisé le capitaine Olivier Pécot des pompiers du Var.

La chaleur balaye le pays depuis le sud-ouest en direction du nord-est, ajoute l’agence, qui recense entre 37 et 41 °C en général sur le sud-ouest, le centre et la région parisienne.

De nombreux évènements festifs, sportifs et culturels ont par ailleurs été annulés.

Dans certaines villes, les musées accueillent des visiteurs en quête de fraîcheur. Bordeaux, où le mercure indique 40 °C selon Météo-France, les a d’ailleurs rendus gratuits.

À Paris, au musée de la Libération, du général Leclerc et Jean Moulin, Sonia De Man, 70 ans, une touriste belge venue avec sa fille, a confié qu’elle avait « fait le choix de privilégier un musée dans la journée » plutôt que d’aller à Montmartre, comme prévu. Elles pourront également profiter de l’ouverture des parcs et jardins de Paris toute la nuit.

À partir de samedi soir, des orages ponctuels pourraient toutefois survenir sur la façade atlantique, prémices d’une dégradation attendue pour dimanche soir et qui permettra à la canicule de « régresser progressivement pour ne plus concerner que le flanc est du pays », selon Météo-France.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.