Les Aliments Maple Leaf se scindent en deux entreprises

Les Aliments Maple Leaf cèdent leurs activités porcines à une nouvelle société cotée en Bourse, a annoncé l’entreprise mardi.

Cette scission est en préparation depuis un petit moment, mais le moment est désormais venu, a déclaré le chef de la direction des Aliments Maple Leaf, Curtis Frank, en entrevue.

Cela est dû à la normalisation des marchés du porc après les perturbations liées à la pandémie et à la réalisation d’importants investissements en capital dans deux installations de fabrication, a-t-il expliqué.

« Nous exploiterons deux entreprises très prospères, mais très distinctes : l’une est une entreprise de biens de consommation emballés, l’autre, un complexe porcin de premier plan mondial », a dit M. Frank.

« L’opportunité de les séparer pour libérer de la valeur et libérer leur plein potentiel était trop logique pour être ignorée. Il s’agit donc d’une partie très importante de notre plan stratégique pour l’avenir. »

— Curtis Frank, chef de la direction des Aliments Maple Leaf

Avec cet accord, Les Aliments Maple Leaf ont affirmé qu’ils deviendront une entreprise de biens de consommation emballés plus axée sur la marque.

Le portefeuille de l’entreprise comprendra à l’avenir le secteur des viandes préparées, qui abrite des marques comme Maple Leaf et Schneiders ; le commerce de la volaille ; et la catégorie des protéines végétales, a fait savoir M. Frank.

Ce changement est également l’occasion de « trouver les voies appropriées pour restaurer la croissance dans la catégorie des protéines végétales », a-t-il dit.

Une grande partie de la stratégie de l’entreprise consiste à se développer aux États-Unis, a ajouté le chef de la direction.

Selon ce plan, les actionnaires actuels de Maple Leaf recevront des actions de la nouvelle société, tandis que Maple Leaf conservera une participation de 19,9 %.

Les deux entreprises concluront également un accord permanent d’approvisionnement en porc, la nouvelle entreprise porcine continuant de fournir aux Aliments Maple Leaf un ravitaillement garanti en porc au prix courant pour son entreprise d’aliments préparés.

Des conditions « améliorées »

Le nom de la nouvelle société fait actuellement l’objet d’un débat animé, a précisé Curtis Frank.

Le dirigeant continuera d’être chef de la direction des Aliments Maple Leaf, tandis que la nouvelle entreprise porcine sera dirigée par Dennis Organ, qui s’est joint aux Aliments Maple Leaf en février 2023 à titre de président du complexe porcin.

« Nous avons un solide historique de rentabilité dans notre secteur porcin. Et nous sommes enthousiasmés par le fait que les conditions du marché se sont améliorées au cours des derniers trimestres », a affirmé M. Organ lors d’une conférence téléphonique discutant de la décision, mardi matin.

Il existe de multiples possibilités pour la nouvelle entreprise porcine de créer de la valeur, a-t-il dit. Par exemple, l’usine de transformation du Manitoba fonctionne actuellement en dessous de sa capacité, et donc l’optimisation de cette installation « est une initiative stratégique clé qui promet des rendements substantiels sans investissements en capital importants », a-t-il assuré.

Le plan a été approuvé par le conseil d’administration de l’entreprise et bénéficie du soutien du plus grand actionnaire majoritaire des Aliments Maple Leaf, McCain Capital, ainsi que de la famille McCain.

Le président exécutif des Aliments Maple Leaf, Michael McCain, a déclaré qu’il s’agissait de la bonne transaction au bon moment.

« Il aurait été incroyablement difficile de réaliser cette transaction pendant la pandémie ou dans l’économie post-pandémique », a-t-il dit lors de la conférence téléphonique.

« Mais nous nous en sortons, nous nous remettons de ce dysfonctionnement. Et vous le voyez dans les résultats trimestriels. Le moment est donc parfait en ce moment. »

En mai, Les Aliments Maple Leaf ont annoncé un bénéfice au premier trimestre, comparativement à une perte un an plus tôt, grâce à l’amélioration des marchés du porc.

La transaction, qui est également soumise à l’approbation des actionnaires, devrait être finalisée en 2025.

Les actions de Maple Leaf ont augmenté de près de 9 % à la fermeture à la Bourse de Toronto, à 24,40 $.

Revue boursière

Wall Street termine sans direction

Les grands indices de la Bourse de New York ont terminé dans des sens opposés, mardi, le marché montrant des signes d’essoufflement mais refusant de lâcher du lest. Les indices NASDAQ et S&P 500 ont fini tous deux à de nouveaux records, le sixième d’affilée pour le NASDAQ. « Le marché a été tellement étiré » par cette série de records, constate Tom Cahill, de Ventura Wealth Management, « il est à bout de souffle ».

— La Presse Canadienne

Services technologiques

Bell acquiert Stratejm et CloudKettle

Bell annonce avoir acquis deux entreprises de services technologiques dans le cadre de son plan destiné à renforcer ses activités de services infonuagiques. Les conditions financières des accords n’étaient pas immédiatement disponibles. Dans le cadre de la première transaction, Bell a acheté Stratejm, une entreprise de cybersécurité établie à Mississauga, en Ontario, qui sert des clients canadiens et internationaux. L’autre accord concerne CloudKettle, une société de services professionnels d’Halifax, qui exerce ses activités au Canada et aux États-Unis. Bell affirme que ces accords complètent son acquisition de FX Innovation en 2023. — La Presse Canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.