Pékin 2022

L’équipe canadienne de ski de fond dévoilée

La fédération canadienne de ski de fond a dévoilé jeudi le nom des athlètes qui vont s’envoler pour Pékin pour participer aux Jeux olympiques en février. Cinq des sept membres de l’équipe proviennent du Québec.

Dahria Beatty, Cendrine Browne, Laura Leclair, Katherine Stewart-Jones, Antoine Cyr, Olivier Léveillé et Graham Ritchie ont tous été sélectionnés. Du groupe, seules Browne et Beatty ont déjà vécu l’expérience olympique.

« Je suis heureuse, parce que tout le monde est tellement content pour moi. Que ce soit maintenant officiel, ça me soulage encore plus. Ça confirme que tous les efforts que j’ai mis au cours des dernières années sont récompensés », a expliqué Browne.

Katherine Stewart-Jones, Antoine Cyr, Olivier Léveillé et Graham Ritchie avaient déjà assuré leur participation aux Jeux avec leurs résultats sur le circuit de la Coupe du monde.

« Aujourd’hui, c’est officiel. Je suis super fier, ça demeure l’accomplissement d’une vie pour n’importe quel sportif. C’est incroyable ! », a souligné Antoine Cyr, qui a réalisé deux top 12 depuis le début de la saison en Coupe du monde.

Le fondeur de Gatineau a avoué ne pas avoir pris encore le temps de s’arrêter pour réaliser que dans moins de trois semaines, il deviendra officiellement un olympien.

« Ce dont je me suis rendu compte dans les derniers jours, c’est que le chemin que j’ai emprunté pour me rendre où j’en suis aujourd’hui, c’est vraiment ce qui me rend le plus fier et émotif. »

– Antoine Cyr

Cendrine Browne, Laura Leclair et Dahria Beatty ont dû assurer leur place au sein de l’équipe grâce à de bons résultats aux essais canadiens, qui avaient lieu à Canmore, en Alberta, du 6 au 11 janvier.

Laura Leclair, qui vient elle aussi de l’Outaouais, a dû trimer pour se qualifier en vue des Jeux et elle était plus que ravie de voir son nom enfin affiché sur la liste des membres de l’équipe olympique : « Je suis fière de la course qui m’a permis de me qualifier et de pouvoir dire que dans quelques jours, je serai une olympienne. On a vraiment une équipe de feu et je suis vraiment fébrile de pouvoir partager cette expérience avec mes coéquipiers. »

Il est à noter que quatre des sept membres de la formation canadienne s’entraînent avec Louis Bouchard au Centre national d’entraînement Pierre Harvey (CNEPH), à Saint-Ferréol-les-Neiges.

« Toute l’équipe du Centre est vraiment très contente. C’est de cette manière et avec des annonces comme celle-là qu’on est capables de s’évaluer. Ça nous permet de voir si nos méthodes fonctionnent et si les athlètes se développent bien. Je pense qu’avec la nouvelle d’aujourd’hui, on peut se donner une bonne évaluation », a expliqué, tout sourire, l’entraîneur-chef du CNEPH.

Rémi Drolet, Russell Kennedy, Olivia Bouffard Nesbitt et Jasmine Drolet ont été nommés sur l’équipe de réserve.

C’est le Norvégien Erik Braten qui aura les rênes de l’équipe, à titre d’entraîneur national.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.