Keystone XL, WestJet, taux directeur, Agence du revenu du Canada et TikTok

Quelques nouvelles du jour

Le projet controversé d’oléoduc Keystone XL abandonné

Le projet controversé d’oléoduc Keystone XL entre le Canada et les États-Unis est abandonné, a annoncé mercredi l’opérateur canadien TC Energy, près de cinq mois après la décision du président américain Joe Biden de le bloquer. « TC Energy a confirmé aujourd’hui après un examen complet de ses options et en consultation avec son partenaire, le gouvernement de l’Alberta, avoir mis fin au projet d’oléoduc Keystone XL », a-t-il annoncé dans un communiqué. Le groupe canadien avait annoncé la suspension des travaux quelques heures avant la signature du décret par M. Biden, le 20 janvier. Le groupe établi à Calgary, dans l’Ouest canadien, avait fait part de sa déception, annonçant prévoir en conséquence « le licenciement de milliers de travailleurs syndiqués ». Ce projet, soutenu par Ottawa mais critiqué par les écologistes, avait été lancé en 2008. Annulé une première fois par Barack Obama, car jugé trop polluant, il avait été remis sur les rails par Donald Trump pour des raisons économiques. La révocation du décret de son prédécesseur était une des promesses de campagne de Biden, dans le cadre de son plan de lutte contre les changements climatiques. Elle avait également suscité la déception du premier ministre Justin Trudeau. Le projet devait permettre d’acheminer dès 2023 plus de 800 000 barils de pétrole par jour entre l’Alberta et les raffineries américaines du golfe du Mexique.

— La Presse Canadienne

Le patron de WestJet partira à la fin de l’année

Le chef de la direction de WestJet prendra sa retraite à la fin de l’année, a annoncé mercredi le transporteur aérien. La société établie à Calgary a indiqué qu’Ed Sims continuerait de jouer le rôle de président et chef de la direction de WestJet, ainsi que celui de membre du conseil d’administration, jusqu’en décembre. Il continuera d’occuper un poste de conseiller supérieur auprès d’Onex Partners dans les domaines de l’aérospatiale et de l’aviation, a précisé le transporteur dans un communiqué. Onex a fait l’acquisition de WestJet en 2019. M. Sims s’est joint à WestJet en 2017 à titre de vice-président directeur aux activités commerciales et il est devenu président et chef de la direction en 2018. Le conseil d’administration de WestJet a déjà commencé à chercher un nouveau grand patron, a précisé l’entreprise.

— La Presse Canadienne

La Banque du Canada maintient son taux directeur à son niveau plancher

La Banque du Canada a annoncé mercredi, sans surprise, le maintien de son taux directeur à son niveau plancher de 0,25 %, en soulignant que la reprise en cours devait continuer d’être soutenue par « des mesures de politique monétaire exceptionnelles ». L’économie canadienne évolue conformément aux prévisions, souligne la banque centrale dans son communiqué, tout en reconnaissant que la croissance de 5,6 % en rythme annuel enregistrée au premier trimestre a été inférieure à sa projection. De plus, de nouveaux confinements dans certaines provinces en avril ont tempéré l’activité économique au deuxième trimestre, faisant remonter le taux de chômage. « Le taux d’emploi reste bien inférieur à son niveau d’avant la pandémie », dit-elle dans un communiqué, alors que le taux de chômage est remonté pour le deuxième mois de suite en mai au Canada, à 8,2 %. La Banque réitère son engagement à maintenir son taux directeur au niveau actuel jusqu’à ce que les capacités excédentaires de production de l’économie canadienne se résorbent et que l’inflation revienne à son objectif de 2 %, un scénario qui devrait « se produire au cours de la deuxième moitié de 2022 ». « Le Conseil de direction juge qu’une marge de capacités excédentaires considérable subsiste dans l’économie canadienne et que la reprise doit continuer d’être appuyée par des mesures de politique monétaire exceptionnelles », indique la Banque. Avec la vaccination qui avance « plus vite que prévu » au Canada et les restrictions sanitaires en cours d’assouplissement, la Banque entrevoit un rebond majeur de l’économie au troisième trimestre, provoqué par les dépenses de consommation.

— Agence France-Presse

L’ARC accusée de cibler des organismes musulmans

Un rapport récemment publié par la Coalition pour la surveillance internationale des libertés civiles indique que la Division de la revue et de l’examen de la direction des organismes de bienfaisance de l’Agence du revenu du Canada (ARC) cible injustement les organismes de bienfaisance musulmans. De 2008 à 2015, 75 % des organisations dont le statut d’organisme de bienfaisance a été révoqué à la suite d’audits de la division étaient des organisations caritatives musulmanes, et au moins quatre autres ont vu leur statut retiré depuis. Malgré ces révocations, aucune organisation caritative musulmane et aucun individu associé à une organisation n’ont été accusés d’un crime lié au financement du terrorisme. Dans une première réponse aux questions sur le rapport, l’ARC a déclaré qu’elle ne sélectionnait pas les organismes de bienfaisance enregistrés pour une vérification en fonction d’une foi ou d’une dénomination particulière, ajoutant qu’elle était fermement dévouée à la diversité, à l’inclusion et à la lutte contre le racisme. Si une non-conformité est découverte à la suite d’un audit, l’Agence offre généralement à un organisme de bienfaisance la possibilité de corriger les problèmes, déclare-t-elle.

— La Presse Canadienne

Biden annule les mesures prises par Trump contre TikTok et WeChat

Le président américain a annoncé mercredi avoir révoqué et remplacé les décrets pris par son prédécesseur Donald Trump pour interdire les plateformes TikTok et WeChat ainsi que huit autres applications. Il demande plutôt une large enquête sur les risques posés par les applications internet détenues par certaines puissances étrangères. Le nouveau décret vise à cibler toutes les « applications logicielles connectées qui peuvent présenter un risque inacceptable pour la sécurité nationale des États-Unis et le peuple américain », y compris « les applications détenues, contrôlées ou gérées par des personnes qui soutiennent les activités militaires ou de renseignement d’un autre pays, ou sont impliquées dans des cyberactivités malveillantes, ou impliquent des applications qui collectent des données personnelles sensibles ». Il demande au département du Commerce et à d’autres agences fédérales d’élaborer des directives « pour protéger les données personnelles critiques... y compris les informations personnellement identifiables et les informations génétiques » contre les abus. Donald Trump affirmait que les applications appartenant à des Chinois posaient des risques pour la sécurité nationale des États-Unis et avait cherché à forcer la vente de TikTok à des investisseurs américains.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.