COVID-19

De quoi l’été sera-t-il fait ?

Après les plus récentes annonces du gouvernement Legault et de la Ville de Montréal, La Presse vous résume le calendrier des mesures de déconfinement prévues cet été au Québec.

Peut-on organiser un party dans sa cour ?

Non, mais on peut organiser un barbecue, à condition de respecter un maximum de 10 personnes. Les invités doivent rester à deux mètres les uns des autres et ne pas oublier de se laver les mains. Ces nouvelles règles, en vigueur depuis le 22 mai, sont toutefois un peu flexibles. « C’est évident que quelqu’un à un moment donné va devoir entrer pour peut-être aller à la salle de bains », a souligné la vice-première ministre, Geneviève Guilbault, en point de presse le 20 mai. « Mais, s’il vous plaît, on vous demande d’éviter de vous rassembler à l’intérieur. On n’est pas rendus là pour le moment. »

Combien d’amis peut-on inviter à une fête d’enfants ?

Pas plus qu’à un barbecue. Les enfants peuvent se réunir dans une ruelle ou dans une cour pour célébrer un anniversaire, mais le nombre de personnes (adultes et enfants) ne doit pas dépasser dix.

Quels sont les sports extérieurs permis ?

L’activité sportive individuelle ou à deux sans contact physique – canot, kayak, course à pied, vélo, patin à roulettes, tennis, etc. – est permise à l’extérieur, mais les règles de distanciation physique doivent être respectées. Les sports collectifs et la pratique sportive dans un gym sont toujours interdits.

Peut-on aller dans les parcs nationaux ?

Depuis le 20 mai, la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ) autorise les activités de randonnée, de vélo et de pêche à la journée. Mais les séjours de camping, la location de chalets et d’équipement sont suspendus pour l’heure. De son côté, Parcs Canada va rouvrir certains sentiers à partir du 1er juin. Le camping restera interdit au moins jusqu’au 21 juin.

Les piscines publiques vont-elles ouvrir ?

Les municipalités attendent le feu vert de Québec et de la Santé publique, mais les coronavirus ne survivent pas longtemps dans l’eau des piscines. « De façon générale, le risque de transmission par l’eau de baignade est jugé faible », indique l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). « Conséquemment, comme pour les autres lieux publics, le principal risque de transmission de la COVID-19 dans les lieux de baignade demeure la proximité étroite avec une personne infectée, que ce soit dans l’eau ou hors de l’eau. »

Peut-on fréquenter les plages ?

La fréquentation des plages de Verdun ou de Longueuil est interdite jusqu’à nouvel ordre dans la région de Montréal. Pour ce qui est de la plage d’Oka, des Mohawks de Kanesatake bloquent depuis quelques jours l’accès au parc national d’Oka.

A-t-on le droit d’aller dans une région pour faire de la randonnée en forêt ou une sortie en kayak ou en canot sur un lac ?

Québec demande encore aux gens d’éviter « autant que possible » les déplacements d’une ville à l’autre, même s’il a levé progressivement les barrages policiers qui limitaient l’accès à plusieurs régions : Laurentides, Lanaudière, Chaudière-Appalaches, Abitibi-Témiscamingue, Outaouais, Saguenay, Mauricie, Centre-du-Québec, Bas-Saint-Laurent, Gaspésie, Îles-de-la-Madeleine et Charlevoix. La Côte-Nord doit rouvrir le 31 mai. L’industrie touristique attend elle aussi le feu vert de Québec pour lancer sa saison.

Les parcs publics ont-ils rouvert ?

À Montréal, les skateparks, les aires de pétanque et les pistes d’athlétisme extérieurs sont maintenant rouverts, mais il faut respecter la règle des deux mètres. L’accès à l’île Notre-Dame, au circuit Gilles-Villeneuve et au parc Jean-Drapeau est aussi permis, de même que l’accès au terrain de golf municipal. Les aires et les modules de jeux pour enfants, tout comme les plateaux sportifs pour les sports d’équipe, sont cependant fermés.

Aura-t-on le droit d’aller dans les musées et les bibliothèques ?

Bonne nouvelle : tous les musées, grands et petits, et l’ensemble des bibliothèques publiques pourront reprendre leurs activités le 29 mai. « Dans les bibliothèques, les services de prêts de livres et de documents seront les seuls services de nouveau disponibles », a annoncé la ministre de la Culture, Nathalie Roy, le 22 mai. L’accès aux rayons demeurera interdit et les visiteurs ne pourront pas circuler librement.

Quand pourra-t-on aller au cinéma ?

Aucune date n’a été annoncée pour la réouverture des cinémas et des salles de spectacle. Mais les cinq ciné-parcs du Québec vont rouvrir le 29 mai.

Y aura-t-il des festivals cet été ?

Non. Toutes les grandes manifestations culturelles, comme le Festival international de jazz de Montréal, les Francos, le Festival d’été de Québec ou le FTA, prévues d’ici au 31 août, ont été annulées.

Quels commerces sont ouverts ?

À l’exception des cafés, bars et restaurants, tous les commerces ayant une entrée extérieure seront bientôt autorisés à rouvrir. Ils doivent toutefois limiter le nombre de clients pour respecter une distance minimale. Dans la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), les détaillants vont pouvoir rouvrir le 25 mai. À l’extérieur du Grand Montréal, les commerces sont rouverts depuis le 4 mai. Les bars et les restaurants demeurent fermés, mais les commandes pour emporter et les services de livraison à l’auto sont permis. Pour ce qui est des centres commerciaux, ils doivent encore patienter.

Pourra-t-on camper au Québec durant la saison des moustiques ?

Les terrains sont actuellement fermés. Les autorités attendent l’appui de la Santé publique pour autoriser l’ouverture des campings, mais cela ne saurait tarder. « Ça s’en vient », a promis la vice-première ministre, le 22 mai. « On est très conscients de l’impatience par rapport au camping et à l’industrie du tourisme en général. »

Peut-on se faire masser ?

La massothérapie et plusieurs soins de santé et soins corporels seront de nouveau permis à compter du 1er juin. D’autres services reprendront en même temps partout au Québec, à l’exception du Grand Montréal et de la municipalité régionale de comté (MRC) de Joliette, pour lesquels Québec n’a pas encore fourni de date de réouverture. C’est notamment le cas des salons de coiffure et des services de tatouage, de manucure et de pédicure.

Quelles garderies sont ouvertes ?

Depuis le 11 mai, toutes les garderies ouvrent progressivement leurs portes, sauf celles de la CMM et de la MRC de Joliette, qui rouvriront le 1er juin. Le nombre d’enfants augmentera de façon progressive selon les recommandations de la Santé publique.

Le port du masque est-il obligatoire ?

Non, mais il est fortement recommandé, surtout dans les lieux publics où la distanciation physique est difficile à pratiquer. Les quatre sociétés de transport collectif de la grande région de Montréal ont d’ailleurs annoncé qu’elles allaient distribuer gratuitement des masques à leurs usagers, dès le 25 mai.

Pourra-t-on prendre un bain de mer sur la côte est américaine ?

Le premier ministre Justin Trudeau a fait savoir le 19 mai que la frontière canado-américaine ne rouvrirait pas avant le 21 juin, pour protéger les gens des deux pays, mais le président Donald Trump a laissé entendre, le même jour, qu’elle pourrait rouvrir avant cette date. Donc, nous ne le savons pas…

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.