Arc’type

Un nouveau concept de boutique unique au Canada

En plus de son magasin au centre-ville, Arc’teryx, entreprise canadienne spécialisée dans les manteaux et les vêtements d’extérieur, ouvre ce samedi un tout nouveau concept de boutique à Montréal, une première au pays. Déjà présente dans quelques villes aux États-Unis, Arc’type, définie comme une « microboutique », offre une plus petite sélection en se concentrant sur les produits les plus populaires auprès des consommateurs, ceux ayant remporté des prix dans des concours internationaux ou encore, des nouveautés. Le nombre inhabituel de locaux vacants pendant la pandémie a incité l’entreprise, dont le siège social est à Vancouver, à créer de plus petits magasins pouvant davantage s’implanter dans les quartiers. La nouvelle boutique Arc’type, située rue Sherbrooke Ouest à Westmount, a une superficie de 1500 pi2. Par comparaison, le magasin Arc’teryx de la rue Sainte-Catherine couvre 4000 pi2.

— Nathaëlle Morissette, La Presse

Deuxième trimestre

L’emprunt hypothécaire à un sommet record

Les emprunts hypothécaires ont atteint un niveau record au deuxième trimestre, alors que la somme d’argent que les Canadiens doivent par rapport à leur revenu disponible a augmenté, a indiqué vendredi Statistique Canada. Sur une base désaisonnalisée, la dette des ménages sur le marché du crédit en proportion de leur revenu disponible a atteint 173,1 % au cours du trimestre, par rapport à 172,6 % au premier trimestre. En d’autres termes, les ménages avaient 1,73 $ de dette pour chaque dollar de leur revenu disponible. Cette augmentation est survenue alors que le total des emprunts sur le marché du crédit, sur une base désaisonnalisée, a atteint 63,8 milliards au deuxième trimestre, soit plus du double du montant du premier trimestre. La hausse a été alimentée par une somme record de 57,2 milliards de prêts hypothécaires, tandis que la demande de prêts non hypothécaires était de 6,6 milliards.

— La Presse Canadienne

Livraison de repas

DoorDash, Grubhub et Uber Eats affrontent New York

DoorDash, Grubhub et Uber Eats ont déposé une plainte contre une mesure de la Ville de New York, qui a décidé au début de la pandémie de limiter à 15 % la commission que ces plateformes peuvent facturer aux restaurants pour chaque livraison de repas réalisée. Le texte empêche aussi ces sociétés de facturer plus de 5 % leurs autres services, comme la publicité. La métropole américaine, qui souhaitait initialement aider les restaurants devant fermer leurs salles au printemps 2020 en raison de la propagation de la COVID-19, a décidé fin août de rendre cette réglementation permanente. Le texte doit encore être ratifié par le maire de New York, Bill de Blasio. Cette décision est « inconstitutionnelle », représente un « abus de pouvoir inutile de la part des législateurs » et est « néfaste » pour le secteur de la restauration, estiment les plateformes dans leur plainte. Cette mesure leur a déjà coûté « des centaines de millions de dollars » entre sa mise en œuvre et juin 2021, affirment-elles.

— Agence France-Presse

Pénurie de pièces

Toyota appuie encore sur le frein

Toyota a revu à la baisse vendredi ses prévisions de production de véhicules au Japon et à l’étranger en raison d’une pénurie de pièces, après une première annonce de la sorte en août. Toyota prévoit ainsi de produire 400 000 véhicules de moins qu’initialement estimé en septembre et octobre en raison d’une « pénurie de certaines pièces causée par la propagation de la COVID-19 en Asie du Sud-Est », précise-t-il dans un communiqué. Le groupe, premier constructeur mondial en volume en 2020, avait déjà annoncé le mois dernier une réduction de sa production mondiale pour septembre de 40 % par rapport à ses prévisions, soit 360 000 véhicules de moins. Sur l’ensemble de l’exercice 2021-2022 commencé le 1er avril, Toyota prévoit désormais une production totale de 9 millions de véhicules.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.