Marketing-publicité

Médaille d’or à la chienne de Mondou

Les propriétaires de chiens seront ravis. La publicité la plus appréciée diffusée lors du Bye bye 2021, dans le cadre du concours « Le Bye bye de la pub » de Radio-Canada, est celle de Mondou dans laquelle une chienne lèche ses parties intimes, puis va embrasser un invité lors d’un réveillon.

Un honneur donc pour Letty, la chienne embauchée pour ce tournage humoristique, l’agence de publicité lg2 qui a conçu le message et son client Mondou, qui obtient 75 000 $ en placement média à Radio-Canada. « C’est motivant comme concours », assure Geneviève Langlois, directrice de création de lg2. « Grâce à celui-ci, on a une réponse directe des téléspectateurs. Il y a beaucoup de prix remis par nos pairs, dans l’année, mais on fait de telles pubs pour toucher les téléspectateurs. »

« Le Bye bye de la pub » en était à sa quatrième année d’existence. Cette fois, 94 400 votes ont été comptabilisés, soit deux fois plus que l’an dernier, et 18 annonceurs ont produit des messages lancés au Bye bye. « L’engouement pour ce concours ne cesse de progresser et permet à tout le milieu de célébrer le talent d’ici, dit Donald Lizotte, directeur général et chef des Revenus-CBC et Radio-Canada Solutions Média, dans un communiqué. La pertinence et la qualité des publicités participantes donnent encore plus de prestige à ce concours qui plaît au grand public. »

« Le jour de l’An permet aux marques de souhaiter une bonne année aux clients et pas nécessairement de vendre quelque chose, note Geneviève Langlois. Les gens veulent rire. Il faut s’inclure dans le contexte. Ça crée des conditions gagnantes. »

Mondou en était à sa deuxième participation au concours de Radio-Canada. L’an dernier, le message des crottes d’animaux ramassés par leur propriétaire, sur l’air de la chanson Aujourd’hui, ma vie c’est d’la marde de Lisa LeBlanc, était arrivé en deuxième position dans le cœur des téléspectateurs.

Pour cette deuxième année, la commande était claire ! « Mondou souhaitait un coup de circuit et faire mieux que l’an dernier », admet Geneviève Langlois.

« On savait qu’on tenait quelque chose avec ce concept. »

— Geneviève Langlois, directrice de création de lg2

« Avec la pandémie, il y a eu une explosion de la demande animale », raconte Roxane Lalonde, directrice marketing et stratégie numérique de Mondou (membre du Groupe Legault). « Ce fut une bonne année pour Mondou en 2020. On s’est alors demandé si on était rendus à concevoir de la pub autrement que pour de la vente en magasin. On a remercié la famille Legault pour son ouverture. Comme le jeu en a valu la chandelle, on a voulu être encore plus audacieux en 2021. »

Traditionnellement, la moitié du budget marketing annuel de Mondou est réservé aux mois de novembre et décembre, alors que le Vendredi fou, le Cyberlundi et la période des Fêtes attirent beaucoup de ventes.

Pas d’allergies

Letty, les comédiens et toute l’équipe de production – le message a été produit par Nova Film/BLVD – ont été réquisitionnés sur le plateau de tournage au début de décembre. « On recherchait un animal avec une vigueur pour se lécher », dévoile Geneviève Langlois. « Car les chiens ne se lèchent pas tous de façon aussi dynamique ! On en a vu plusieurs. Letty se démarquait par son énergie. Il a toutefois fallu la dresser pour qu’elle lèche sur commande… elle-même et quelqu’un d’autre. »

Avis aux dédaigneux : la pub a été tournée dans l’ordre de l’histoire racontée ! Donc la chienne a été filmée en train de lécher ses parties intimes avant de lécher le comédien ! « On s’est assuré que ce soit propre ! », précise en riant Geneviève Langlois. « Le comédien était au courant. »

Pour chaque prise, on a enduit le bas du corps de l’animal d’un liquide à base de beurre d’arachides. « Une chance que le comédien n’était pas allergique ! s’amuse Roxane Lalonde. Cette année, l’actualité nous a encore aidés : le reconfinement, donc cette distanciation imposée entre humains qu’on n’applique pas avec nos animaux de compagnie. On était prêts à aller jusque-là. »

Depuis le Bye bye 2021, vu par près de 4,7 millions de téléspectateurs, la pub de Mondou a été relayée de nombreuses fois. « Sur le site français Culturepub, par exemple, on compte 122 000 partages et 5 millions de vues en une semaine », affirme Geneviève Langlois. Donc, même avec un placement média de 30 secondes estimé à 50 000 $, « on est entrés dans nos sous en termes d’impact ».

Cette année, c’est la pub des Producteurs de lait du Québec (avec les enfants cute), également conçue par lg2, qui est arrivée en deuxième position. La troisième appartient à la pub de Metro (sur la chanson L’essentiel de Ginette Reno), conçue par Cossette.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.