Alec Castonguay à la barre de Midi info

Le journaliste politique Alec Castonguay animera le magazine Midi info d’ICI Première à compter de la saison 2021-2022, a annoncé mercredi la direction de Radio-Canada. Alec Castonguay, qui est chef du bureau politique du magazine L’actualité depuis 2011, est un habitué de Radio-Canada, où il est commentateur à l’émission Les coulisses du pouvoir et analyste politique aux émissions Le 15-18 (à Montréal) et C’est encore mieux l’après-midi (à Québec). « Je suis très heureux d’animer une émission d’affaires publiques à Radio-Canada », a-t-il indiqué par voie de communiqué. Le 26 mars dernier, Michel C. Auger avait annoncé son intention de laisser son micro, après avoir animé cette émission d’affaires publiques pendant cinq ans. « Je quitte l’animation de Midi info, mais je ne quitte pas le journalisme et je ne quitte pas Radio-Canada », avait-il déclaré en ondes. — Jean Siag, La Presse

De nombreux artistes appuient la Maison de la chanson

Plus d’une centaine d’artistes – 165 pour être exact – ont signé une lettre d’appui au projet de Maison de la chanson et de la musique porté par Monique Giroux et Luc Plamondon. « La chanson et la musique québécoise ont bien besoin d’un lieu où on puisse les admirer, les raconter, les partager », soutiennent-ils.

La longue liste d’artistes qui soutiennent le projet témoigne du consensus autour de l’idée. Parmi les signataires, on trouve tant Plume Latraverse que la contralto Marie-Nicole Lemieux, Webster comme Gilles Vigneault, ainsi que Richard Desjardins, Martin Léon, Les Cowboys Fringants, Djely Tapa et Céline Dion.

Le projet de Maison de la chanson et de la musique (MCM) d’ici a été rendu public au mois de mars.

Ses principaux promoteurs, l’animatrice Monique Giroux et le parolier Luc Plamondon, ont imaginé un lieu de convergence qui proposerait des présentations multimédias, des expositions, des résidences d’artistes et des spectacles, mais agirait aussi comme espace d’archives.

L’idée est de faire rayonner la chanson et la musique d’ici et de « leur assurer une pérennité », disent-ils dans un communiqué diffusé jeudi. De leur offrir « une adresse, un toit, des murs, un abri » qui les tiendra au chaud. « Unissons nos forces vives et construisons ensemble et fièrement un lieu, un espace pour notre art dans toutes ses formes », concluent collectivement les signataires de la lettre d’appui au projet.

Le ministère de la Culture et des Communications (MCC) a accordé une aide financière pour permettre la deuxième phase d’une étude de faisabilité qui sera terminée à l’automne. La Ville de Montréal a aussi été interpellée par les promoteurs du projet.

Monique Giroux, présidente du conseil d’administration de la MCM, a confirmé en mars avoir un œil sur l’ancienne bibliothèque Saint-Sulpice, située rue Saint-Denis, en plein Quartier latin. L’édifice, inoccupé depuis 20 ans, a grand besoin de travaux. Le MCC a d’ailleurs accordé 1,4 million il y a quelques semaines afin que les réparations les plus urgentes soient faites.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.