Destination

L’hiver à Vienne

Reconnue pour son hospitalité, Vienne serait la ville la plus agréable du monde, selon plusieurs études et palmarès. Cette année, la ville célèbre le 150e de l’Exposition universelle de 1873 qui a marqué la naissance du tourisme urbain moderne avec toute une série de festivités. Voici six bonnes raisons de partir à la découverte de la capitale autrichienne en 2023.

Pour faire le tour du Ring

Grâce aux vols sans escale Montréal-Vienne offerts par Austrian Airlines et à ceux d’Air Canada au départ de Toronto, la capitale viennoise s’avère une destination parfaite pour une petite semaine de vacances européennes. À l’arrivée, munissez-vous d’une Vienna City Card ; non seulement elle vous permettra de profiter de prix réduits dans les musées et attractions, mais elle vous fera aussi accéder au super réseau de transport en commun (bus et métro) à volonté. Pour embrasser Vienne d’un coup d’œil, montez dans le tramway qui fait le tour du Ring, ce boulevard circulaire aménagé sur l’ancienne enceinte de la ville.

Pour être dans la ville de Ludwig !

Pas besoin d’être un mélomane pour apprécier l’effervescence musicale de Vienne. Chaque soir, de nombreux concerts sont proposés à l’Opéra et dans les églises baroques, des lieux superbes qui valent à eux seuls une visite. Si les festivités entourant le 250e anniversaire de naissance de Beethoven en 2020 ont été perturbées par la pandémie, il reste que le père de la Symphonie no 5 est l’un des plus grands compositeurs à avoir vu le jour dans la ville. Il est possible de retracer son parcours au Musée Beethoven, aménagé dans une maison où ce génie de la musique a habité après avoir déménagé dans la capitale. L’hiver, pour une expérience musicale on ne peut plus romantique, ne manquez pas les bals : 400 ( !) soirées dansantes des plus élégantes où vous pourrez jouer les Sissi d’occasion ! [i]

Pour faire le circuit des cafés

Lorsque le temps est venu de prendre une pause, initiez-vous à l’art de vivre à la viennoise. Ici, pas d’en-cas pris à la sauvette ; plutôt 2400 cafés conviviaux — inscrits au Patrimoine immatériel de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) — où goûter à la Sachertorte et à l’Apfelstrudel ainsi qu’à une variété incroyable de boissons chaudes. Vous verrez qu’il fait bon flâner dans les adresses traditionnelles, où vous trouverez un large éventail de journaux internationaux. Le café y est toujours servi sur un plateau, accompagné d’un verre d’eau. Parmi ces bonnes adresses : le Café Sperl, véritable institution ; le café Phil, logé dans une librairie ; et le Vollpension, un café rétro où vous vous délecterez de gâteaux maison confectionnés et servis par des grands-mères.

Pour profiter des sports d’hiver

Si les Viennois n’ont pas l’aisance des Québécois sur des patins, la Ville propose tout de même de nombreuses patinoires extérieures aux décors féériques. Ainsi, de décembre à mars, la place de l’Hôtel de Ville se transforme en patinoire géante de plus de 9000 m² avec sentiers illuminés[ii]. Profitant de la température clémente, vous trouverez aussi en ville des allées de curling extérieur ainsi que des pistes de luge, sans oublier des kiosques de cuisine de rue servant alcools chauds et mets traditionnels. Par ailleurs, Vienne est un véritable paradis pour les mordus de randonnée : jusqu’à 240 km de sentiers sillonnant la forêt viennoise en bordure de la ville attendent les marcheurs.

Pour visiter le quartier des musées

Dans les anciennes écuries impériales se trouve un regroupement de musées contemporains, le MuseumsQuartier. Vous pouvez y admirer la plus importante collection d’œuvres d’Egon Schiele du monde. Il ne faut pas manquer non plus le Belvédère, soit deux somptueux châteaux baroques convertis en musées où les visiteurs se pressent devant l’œuvre Le baiser, de Klimt. Autres incontournables : le musée Albertina (avec sa collection Dürer) et le MAK, le Musée des arts appliqués, pour avoir un avant-goût de l’effervescence du design viennois.

Pour flâner le nez au vent

À travers son quartier historique et ses rues marchandes, ses églises de même que ses palais, Vienne recèle de petits coins charmants. Au centre de la ville, la place Saint-Michel, de style néo-Renaissance — porte d’entrée du palais des Habsbourg —, attire les admirateurs de Sissi avec ses appartements impériaux et le manège espagnol, où se déroulent toujours des spectacles équestres. Les amoureux d’architecture préféreront quant à eux les immeubles de Wagner, décorés de motifs Jugendstil, et la Karlsplatz, chef-d’œuvre de l’art nouveau viennois. Pour vous situer en un coup d’œil, l’application ivie se révèle très utile.

[i], [ii] Tenue des activités à confirmer, selon l’évolution des conditions en lien avec la pandémie.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.