Sommeil

5 bonnes raisons de se lever tôt

Les chefs d’entreprises en vogue ne jurent que par cette pratique et lui attribuent même la recette de leur succès : se lever tôt. Mais nul besoin d’être à la tête d’une grosse boîte branchée pour profiter des effets bénéfiques de se réveiller de bonne heure. Petite liste sans prétention réunissant quelques bonnes raisons de régler son réveille-matin aux aurores.

S’activer

Se lever au crépuscule permet d’intégrer l’activité physique à la routine matinale. Si certains font un crochet par le gym avant de prendre la direction du boulot, d’autres préfèrent enfiler les espadrilles de course et sortir, beau temps mauvais temps, marteler le pavé du quartier. Ceux-là seront aux premières loges pour voir le soleil faire son apparition. Mais on peut aussi prendre ces précieuses minutes supplémentaires pour dérouler le tapis de yoga et s’offrir un réveil plus lent dans le confort de son foyer. Les bienfaits de cet entraînement matinal se feront sentir tout au long de la journée.

Se ressourcer

Notre corps a besoin d’être énergisé, certes, mais notre esprit demeure rarement en reste. Avec sa quiétude caractéristique, le petit matin s’avère un moment tout indiqué pour s’allouer un moment de réflexion ou d’introspection. Quand notre routine matinale nous laisse du temps pour entreprendre une séance de méditation pleine conscience, faire des exercices de relaxation ou tenir un cahier de tâches et d’envies, par exemple, on commence la journée avec plus de zénitude et de sérénité.

Accomplir

Les lève-tôt les plus notoires invoquent les effets spectaculaires qu’ils observent sur leur productivité ou leurs élans de créativité. Il est vrai qu’exploiter au maximum une ou deux heures particulièrement propices à la concentration en début de journée permet de réaliser des tâches créatives, d’attaquer des dossiers plus costauds, de faire avancer un projet ou même simplement d’épurer une boîte de courriels qui déborde. Les interruptions se faisant rares à cette heure du jour, cela nous laisse tout le loisir de nous consacrer entièrement à nos activités.

Apprendre

Ça fait des lustres qu’on caresse l’idée de se perfectionner, mais on ne cesse de prétexter le manque de temps comme frein ? Voilà l’occasion de passer à l’action. L’éventail de cours, de webinaires et d’autres formations accessibles en ligne est vaste, et on les suit à son rythme, selon l’horaire qui nous convient. Si on aime simplement apprendre et enrichir ses connaissances, sans but précis, on s’offre le plaisir de se réveiller avant toute la maisonnée pour savourer un moment de lecture juste à soi. Un bonheur simple à la portée de tous les lève-tôt.

Organiser

Préparer un pâté chinois en prévision du souper, faire le repassage de la semaine, remplir en ligne des formulaires de soumission pour le renouvellement des assurances : voilà autant de corvées du quotidien dont on peut s’acquitter dès le petit matin. L’envie de s’extirper du lit pour les réaliser ne sera peut-être pas au rendez-vous quand la sonnerie du réveil retentira, mais les retours à la maison moins pressés et les moments de détente en famille les week-ends en vaudront largement l’effort.

Comment développer l’habitude de se lever tôt ?

• Il peut être pénible d’essayer de devenir matinal du jour au lendemain. En devançant progressivement son réveil de 10 ou 15 minutes, on laisse son corps s’habituer au changement et les chances de réussite augmentent en flèche.

• Pour se motiver à se séparer de son douillet édredon, on établit un rituel matinal plaisant. Pour certains, il s’agira de passer sous le jet chaud de la douche, tandis que pour d’autres, ce sera de préparer sans empressement une première tasse de café.

• Qui dit se réveiller au petit jour dit aussi se coucher plus tôt. Pour une saine hygiène du sommeil, il faut penser à modifier également sa routine du coucher. Autrement dit, être matinal, ça se joue autant le soir que le matin !

• Choisir une sonnerie de réveil est un art. On y va selon ses préférences personnelles, selon qu’on aime sortir des bras de Morphée au rythme d’un lent crescendo ou qu’on soit plutôt du type à s’éveiller d’un trait au son d’une fanfare militaire.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.