Immobilier Boucherville et Repentigny

Un prix, deux maisons

Que peut-on acheter avec un budget de 400 000 $ au Québec ? D’un marché à l’autre, les prix fluctuent. Nous avons fait l’exercice dans deux villes de banlieue : à Boucherville, sur la Rive-Sud, et à Repentigny, dans Lanaudière. Bonne visite… virtuelle !

À Boucherville

Maison centenaire (située au 799, rue de Touraine)

Prix : 399 000 $

Dimension du bâtiment : 11,26 m x 7,63 m

Superficie du terrain : 11 560 pi2

Taxes : 2432 $ (totales)

(Note : la propriété est alimentée en eau par un puits artésien, en plus d’être munie d’une fosse septique scellée.)

Courtier : Patrick Larivière, Royal LePage Tradition

L’avis de l’expert

Dany Carrier, Royal LePage

« À ce prix, à Boucherville, si on cherche une propriété de 400 000 $, il faut réduire ses attentes ! On doit savoir que les maisons unifamiliales se vendent très vite, en multioffres, et largement au-dessus de 500 000 $. L’acheteur qui a un budget à respecter doit donc se tourner vers le petit bungalow des années 1960 et 1970 tout en étant conscient qu’il devra effectuer des rénovations pour refaire la salle de bains, faire tomber des cloisons. Cela n’empêche pas des acheteurs de déposer des offres d’achat qui dépassent le prix affiché. Tout récemment, une maison inscrite à 385 000 $ s’est vendue avec une surprime de 50 000 $ ; il y a eu 13 offres d’achat et 38 visites ! Boucherville est une ville de maisons unifamiliales, mais on retrouve également des immeubles en copropriété. Avec un budget de plus ou moins 400 000 $, on peut prendre possession d’un condo de qualité dans les quartiers Harmonie et du Boisé. »

À Repentigny

Maison à paliers multiples construite en 1987 (située au 1045, rue de la Nièvre, un seul et unique propriétaire)

Prix : 399 000 $

Dimension du bâtiment : 18,5 pi x 36 pi

Superficie du terrain : 7000 pi2

Taxes : 3858 $ (municipales et scolaires)

Courtier : Marie-France Dumain, Remax

L’avis de l’experte

Carole Lambert, Associés Rive Nord

« À Repentigny, il y a une belle variété de maisons affichées à 400 000 $ et moins [qui se vendent souvent en moins de 48 heures, et en multioffres]. Ça va du plain-pied construit en 1958 à la maison de style canadienne, au cottage de trois chambres à coucher... Ce sont des maisons construites dans les années 1970, 1980, 1990. À ce prix moyen, elles [les propriétés] sont généralement situées dans des quartiers plus “vieux”, mais qui ont l’avantage d’être bordés d’arbres à maturité. Dans cette ville [de Lanaudière], les terrains couvrent des superficies moyennes de 6000 pi2. Ceux qui habitent dans ces maisons sont souvent des personnes plus âgées. Or, depuis peu [en raison de la pandémie], on constate que ces propriétaires sont plus hésitants à mettre en vente la maison qu’ils habitent depuis nombre d’années. On constate que les acheteurs sont souvent de jeunes familles qui accèdent à la propriété. Repentigny demeure une ville de maisons unifamiliales, mais il ne faut pas oublier le marché du condo. À 400 000 $, il y a de belles copropriétés de trois chambres à coucher situées près du fleuve Saint-Laurent. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.