L’album 30 d’Adele sortira le 19 novembre

La chanteuse britannique Adele a annoncé mercredi dans une intervention sur Instagram que son nouvel album intitulé 30 sortira le 19 novembre. Dans son court message, la chanteuse a indiqué que la sortie de ce nouvel opus correspond à une des périodes les plus turbulentes de sa vie. Elle raconte que la création du nouvel album a été très difficile. « J’étais très éloignée de la place où j’aurais souhaité être », a-t-elle écrit, en évoquant des « tumultes intérieurs ». Un premier simple, Easy on Me, doit sortir le vendredi 15 octobre.

— André Duchesne, La Presse

Accueil chaleureux pour Les 7 Doigts à San Francisco

La compagnie de cirque montréalaise Les 7 Doigts a présenté mardi soir la première de son nouveau spectacle permanent installé à San Francisco, dans le théâtre du Club Fugazi. Ce spectacle intitulé Dear San Francisco : a High-Flying Love Story rassemble neuf acrobates, dont plusieurs sont passés par l’École nationale de cirque à Montréal. Selon Gypsy Snider, codirectrice artistique de ce spectacle, la réaction du public a dépassé les attentes. « Dès le départ, les gens ont hurlé de joie. On sentait que pour plusieurs, c’était la première fois qu’ils revenaient en salle depuis longtemps. On a aussi eu droit à deux ovations debout avant même que le spectacle ne soit terminé ! C’était très émouvant ! Le public est très touché de pouvoir ainsi célébrer la ville, qui a connu tant de hauts et de bas. » Ce spectacle-hommage à San Francisco est présenté dans une salle de 350 places qui a accueilli un cabaret satirique – Beach Blanket Babylon – pendant 45 ans. « C’est difficile de croire qu’on puisse présenter du cirque dans cette salle très intime, rénovée de façon exquise comme un petit théâtre d’opéra, mais ça marche. L’expérience est très immersive. »

— Stéphanie Morin, La Presse

Sortie de la bande-annonce de The Beatles : Get Back

Disney+ a lancé mercredi matin la bande-annonce et l’affiche officielle de The Beatles : Get Back, série documentaire de six heures diffusée en trois épisodes et signée Peter Jackson. Cette série, rappelons-le, plonge au cœur des séances de travail des membres du célèbre quatuor en janvier 1969 alors qu’ils planchaient sur l’enregistrement des pièces de l’album Let It Be. Pour ce faire, Peter Jackson (Le seigneur des anneaux) a eu un accès privilégié à quelque 60 heures de séquences filmées inédites qui, à l’origine, ont été prises pour la création du documentaire Let It Be, de Michael Lindsay-Hogg. Contrairement au documentaire de Lindsay-Hogg, qui dépeint une ambiance des plus lourdes au sein du groupe, Peter Jackson s’attarde à des moments plus joyeux, plus inspirés, ce qui permet d’avoir une nouvelle lecture de cette période charnière dans l’histoire du groupe. Le documentaire comprend l’intégralité du fameux concert sur le toit de l’édifice Savile Row à Londres, la toute dernière prestation des Beatles devant public. La première diffusion du documentaire sur Disney+ aura lieu les 25, 26 et 27 novembre.

— André Duchesne, La Presse

Smile

Un spectacle de cirque inspiré de l’œuvre de Chaplin

MRUA International, un organisme de projets artistiques de Québec, a annoncé la création de Smile, un spectacle de cirque inspiré de l’œuvre, et plus particulièrement des films, de Charlie Chaplin. Il s’agit d’une grande première, car les concepteurs, Caroline Perron et Richard Aubé, sont les premiers à obtenir une licence des ayants droit des œuvres de Chaplin pour créer, produire et faire tourner un tel spectacle à travers le monde. Les premières représentations d’une tournée internationale sont attendues à l’automne 2022. « Il y a deux ans, je me souviens, j’étais absolument éblouie par le concept de votre spectacle et deux ans plus tard, je suis toujours éblouie. J’espère que ce spectacle, à l’image de l’œuvre de mon père, sera éternel », a indiqué Géraldine Chaplin dans une récente vidéo. Inspiré de la chanson Smile que Charlie Chaplin avait composée pour la finale de son film Les temps modernes, l’évènement à venir se définit comme un « spectacle immersif, à la fois non verbal et musical, dans lequel se rencontreront deux langages de la scène : le pantomime et les prouesses chorégraphiées et acrobatiques ». Même si le spectacle puise largement dans l’œuvre de Chaplin, il n’y aura aucune incarnation du plus célèbre des vagabonds sur scène.

— André Duchesne, La Presse

Coachella ne demandera pas le passeport vaccinal

Le célèbre festival californien de musique Coachella fait volte-face et ne demandera pas la présentation d’une preuve vaccinale aux détenteurs de billets en vue de ses prochaines activités, en avril 2022. Seule une preuve d’un test négatif de coronavirus réalisé à l’intérieur de 72 heures sera requise. Évidemment, les festivaliers qui détiennent des preuves de vaccination pourront aussi les présenter. Selon le magazine Variety, les organisateurs de Coachella en ont fait l’annonce mardi après-midi par le volet « Story » du compte Instagram du festival et non sur la page officielle ou sur Twitter. Dans leurs commentaires, les organisateurs indiquent être satisfaits de données recueillies dans d’autres festivals où les taux de transmission de la COVID-19 demeurent bas. Ces évènements sont évidemment soumis à une série de règles sanitaires à respecter. Curieusement, mercredi matin, la page d’accueil du site internet de Coachella montre encore un avis requérant une preuve de vaccination complète aux participants des week-ends musicaux prévus du 15 au 17 avril et du 22 au 24 avril. L’avis date du 1er octobre.

— André Duchesne, La Presse

Organismes soutenus par le CALQ

Une aide supplémentaire de plus de 3,5 millions

La ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, a annoncé une aide supplémentaire d’un peu plus de 3,5 millions à 111 organismes en arts de la scène et en littérature et à 65 petites salles aux prises avec des défis inhérents à la pandémie de COVID-19. Une somme d’un peu plus de 2,4 millions ira aux organismes en arts de la scène et en littérature, alors que 1,1 million sera partagé entre les salles. Ces sommes proviennent du Plan de relance économique du milieu culturel instauré par Québec en juin 2020. Tous ces organismes sont soutenus par le Conseil des arts et des lettres du Québec. L’annonce a été faite, de façon virtuelle, mercredi matin à l’occasion de la 30e édition de la Rencontre d’automne du Réseau des organisateurs de spectacles de l’Est du Québec (ROSEQ), qui se tient à Rimouski. Quelques exemples de financement nous ont été communiqués. Ainsi, le Nouvel Ensemble Moderne de Montréal reçoit une aide de 125 000 $, alors que la salle Le Diamant de Québec bénéficie d’une somme de 150 000 $. La salle de concert Au Vieux-Treuil d’Havre-Aubert, aux Îles-de-la-Madeleine, recevra un peu plus de 36 000 $, alors que l’Espace Go de Montréal obtient un peu plus de 28 000 $.

— André Duchesne, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.