Centre de données

Autre achat et autre agrandissement pour Vantage Canada

L’américaine Vantage achète la division de centres de données Hypertec et investira prochainement plus de 100 millions dans l’agrandissement des installations de Pointe-Claire, nouvellement acquises.

La construction commencerait d’ici deux mois.

«  Depuis l’arrivée de Vantage au Canada en janvier 2019, on continue d’investir massivement au Québec, se réjouit Maxime Guévin, vice-président et directeur général de Vantage Canada. C’est très bon pour l’économie de la province.  »

Les termes de la transaction entre Vantage et Hypertec n’ont pas été dévoilés.

La transaction augmente la présence de Vantage au Québec, avec une capacité totale de charge de 81 mégawatts (MW) pour l’ensemble de ses sites.

Le campus d’Hypertec s’étend sur 4 hectares et est situé au 2800, route Transcanadienne. Ses centres de données ont une capacité de 49 MW. Actuellement, deux bâtiments d’une capacité de 25 MW et 24 MW sont disponibles pour l’expansion annoncée par Vantage.

Une fois le nouveau bâtiment construit, la superficie des centres de données du campus de Pointe-Claire atteindra 320  000 pieds carrés. La construction commencerait d’ici deux mois, précise M. Guévin.

La croissance s’est accélérée avec la pandémie qui a fait exploser les besoins de données avec la popularité du télétravail et du commerce en ligne, notamment.

Vantage a fait son entrée sur le marché québécois et canadien en achetant la division centres de données de Vidéotron 4Degrés en janvier 2019. Vidéotron détenait un centre à Québec et un second au Technoparc de l’arrondissement de Saint-Laurent.

En un peu de mois de deux ans, Vantage, de Denver, au Colorado, a investi 800 millions au Québec en acquérant trois sites (les deux de 4Degrés et celui de Pointe-Claire d’Hypertec) en plus d'acheter un terrain à Saint-Bruno-de-Montarville, sur la Rive-Sud, pour un quatrième centre de données à construire quelque part en 2021. Un cinquième est aussi dans les cartons.

« Avant janvier 2019, nous n’avions aucune infrastructure, et nous sommes devenus depuis l’acteur numéro un au Canada pour ce qui est des centres de données destinés aux grossistes. Ce n’est pas peu dire, ce qu’on a réalisé en deux ans. »

— Maxime Guévin, vice-président et directeur général de Vantage Canada

Avec l’acquisition des centres Hypertec, Vantage compte environ 140 personnes dans son équipe. Le siège social canadien est situé à Saint-Bruno-de-Montarville.

Vantage concentre son expansion canadienne au Québec dans un premier temps.

La province dispose de trois atouts pour attirer les centres de données : l’énergie propre, le froid pour rafraîchir les serveurs et les bas tarifs d’électricité.

«  Montréal est vraiment devenu un pôle d’attraction, le marché numéro un au Canada, et l’un des plus importants en Amérique du Nord. On voit des joueurs américains qui préfèrent rester au Québec plutôt que de développer ailleurs au Canada  », souligne Jean-Yves Cadeus, directeur du marketing chez Vantage Canada.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.