Hockey Canada dévoile son équipe féminine

Hockey Canada a annoncé l’identité des joueuses qui représenteront le pays aux Jeux olympiques de Pékin lors d’une conférence de presse, mardi après-midi.

C’est une jeune équipe composée de 10 recrues menée par la capitaine Marie-Philip Poulin qui s’envolera pour la Chine.

C’est d’abord la directrice générale Gina Kingsbury qui a présenté les sélections.

Par la suite, ce sont de jeunes joueuses de hockey qui ont annoncé une par une les joueuses qui avaient été choisies pour participer aux Jeux olympiques.

Emily Clark, Mélodie Daoust, Sarah Filler, Brianne Jenner, Rebecca Johnston, Emma Maltais, Sarah Nurse, Marie-Philip Poulin, Jamie Lee, Jill Saulnier, Natalie Spooner, Laura Stacy et Blayre Turnbull seront les attaquantes.

Les arrières de l’équipe seront Erin Ambrose, Ashton Bell, Renata Fast, Jocelyne Larocque, Ella Shelton, Claire Thompson et Micah Zandee-Hart.

Enfin, les Canadiennes seront représentées devant le filet par Kristen Campbell, Anne-Renée Desbiens et Emerance Maschmeyer.

L’équipe compte donc trois Québécoises et tentera de récupérer la médaille d’or après l’avoir laissée échapper face aux Américaines lors des derniers Jeux olympiques à PyeongChang, en 2018. Le Canada avait remporté l’or en 2002, 2006, 2010 et 2014.

Poulin a confiance en son équipe

Sans surprise, c’est la Beauceronne Marie-Philip Poulin qui portera le « C » une fois de plus sur son chandail.

Même s’il y aura 10 joueuses qui en seront à une première expérience olympique, la formation pourra compter sur plusieurs vétéranes : 13 des 23 joueuses ont remporté l’argent en 2018, 6 ont gagné l’or en 2014 et 2 ont été championnes à Vancouver en 2010, soit Poulin et l’attaquante Rebecca Johnston.

En conférence de presse après le dévoilement de l’équipe, la double médaillée d’or a souligné qu’elle avait hâte de vivre ses quatrièmes Jeux et qu’elle était ravie de pouvoir le faire avec un groupe aussi jeune et talentueux.

La vétérane a aussi donné un conseil important à ses coéquipières : « Je leur souhaite juste de vivre pleinement l’expérience. Les 10 recrues méritent toutes leur place au sein de l’équipe. Je veux qu’elles aient du plaisir. Évidemment, le prochain mois sera difficile parce qu’il faudra travailler fort. On a du plaisir depuis le début de l’année et on veut que ça continue. »

Même à 30 ans, Poulin admet qu’elle a encore des papillons dans le ventre avant le début des compétitions et que même si elle est maintenant une habituée, participer aux Jeux est toujours aussi spécial, 12 ans après sa première participation.

« C’est dur de l’exprimer, mais c’est toujours très émotif. Il y a tellement d’émotions qui nous habitent lorsqu’on participe à la cérémonie d’ouverture et qu’on réalise qu’on y est vraiment. »

« C’est incroyable. C’est toujours un immense honneur de porter l’uniforme canadien. »

— Marie-Philip Poulin

Aussi présente lors de la conférence de presse, la recrue Sarah Filler, 21 ans, est excitée de pouvoir représenter le Canada et de pouvoir côtoyer des joueuses qu’elle regardait en grandissant.

Évidemment, la nouvelle a fait grand bruit dans sa ville natale de Georgetown, en Ontario : « Ç’a été un super moment lorsque j’ai appris que je faisais partie de l’équipe. On en a été informées avant l’annonce officielle et j’ai pu partager ce moment avec ma famille. J’avais cet objectif en tête depuis 2018. »

Le tournoi de hockey féminin se déroulera du 2 au 16 février au Palais national omnisports et au Palais omnisports de Wukesong.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.