Réussir ses rénos

9 ingrédients d’une cuisine ergonomique

La cuisine idéale n’est pas que belle et intemporelle; son design devrait avant tout rimer avec ergonomie. Des zones d’activité à l’éclairage en passant par le rangement, la recette d’une cuisine fonctionnelle repose sur plusieurs ingrédients clés. Survol des principaux éléments à retenir.

Une cuisine adaptée au mode de vie

Avant de se lancer dans les plans, une réflexion en amont s’impose. « C’est important de se questionner sur ses habitudes de vie et de s’analyser », estime la designer d’intérieur et cuisiniste Isabelle Cardinal. Si, par exemple, on a pris l’habitude de faire sécher sa vaisselle propre dans l’évier, mieux vaut ne pas disposer ce dernier au centre de l’îlot.

Des zones d’activité stratégiquement situées

Traditionnellement, le design d’une cuisine s’articulait autour du triangle d’activité composé du réfrigérateur, de la cuisinière et de l’évier. « Aujourd’hui, on parle plutôt de zones », constate Isabelle Cardinal. Lavage, cuisson, provisions, préparation, rangement, chaque zone est située de façon stratégique selon l’ordre logique de la préparation des repas, permettant ainsi davantage de fluidité dans les déplacements.

« Quelle que soit la taille de la cuisine, on recommande toujours de prévoir une zone de préparation entre le point d’eau et le point de cuisson. »

Isabelle Cardinal, cuisiniste et designer d’intérieur

Du rangement intelligent et accessible

Un garde-manger trop profond, une armoire en coin peu accessible, autant d’irritants qui rendent le quotidien en cuisine moins agréable. « De plus en plus, on essaie d’éviter les coins. Quand il y en a, on peut même les condamner de façon à pouvoir mettre des tiroirs de part et d’autre. Autrement dit, on doit faire un choix à savoir si on souhaite plus de volume ou encore une meilleure accessibilité », explique la cuisiniste.

Un garde-manger repensé

Dans le garde-manger classique, tous les aliments secs étaient regroupés au même endroit. « Avec le temps, le garde-manger est devenu éclaté », observe Isabelle Cardinal, qui suggère de créer des zones séparées. Épices rangées près de la zone de cuisson, aménagement d’un coin à déjeuner ou d’une station à pâtisserie, cette vision réinventée du garde-manger permet d’augmenter son efficacité en cuisine.

« Le garde-manger walk-in a vraiment la cote. On peut y intégrer une mini-cuisinette avec des armoires inférieures et une surface de comptoir pour accueillir les petits appareils. »

Isabelle Cardinal, cuisiniste et designer d’intérieur

Un îlot bien pensé

Centre nerveux de la cuisine, l’îlot central gagne à être optimisé.

« Quand l’espace le permet, on recommande souvent d’ajouter un évier d’appoint dans l’îlot central; c’est vraiment génial pour nettoyer les fruits et légumes. »

Isabelle Cardinal, cuisiniste et designer d’intérieur

Un emplacement judicieux pour les bacs

Compost, poubelle et recyclage : ces trois éléments ont intérêt à être situés près de l’action. La suggestion d’Isabelle : un tiroir du haut dans l’îlot, destiné au bac à compost. « De cette façon, il suffit d’ouvrir le tiroir, de soulever le couvercle et de faire glisser les résidus de table dans le bac. »

De l’éclairage ciblé et fonctionnel

Dans une cuisine bien pensée, l’éclairage ne doit absolument pas être placé au-dessus des zones de circulation.

« Comme on veut éviter que le corps crée une ombre sur la zone de préparation, mieux vaut installer l’éclairage en ligne avec le nez du comptoir de travail. »

Isabelle Cardinal, cuisiniste et designer d’intérieur

Des hauteurs de comptoir personnalisées

Finies, les hauteurs standards partout. « Quand on n’a pas à intégrer un lave-vaisselle ou une cuisinière, on peut se permettre une hauteur plus personnalisée selon sa taille », estime Isabelle Cardinal. On doit toutefois trouver un compromis qui convient à tous les membres de la famille actifs dans la cuisine.

Un souci du détail

Enfin, les petits détails jouent toujours un grand rôle. On peut, par exemple, penser à ajouter une pompe à savon à vaisselle près de l’évier. Ainsi, plus besoin de se pencher inutilement pour s’emparer de la bouteille !

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.