Tournoi d’Indian Wells

Andreescu et Shapovalov éliminés

Indian Wells — La Canadienne Bianca Andreescu a vu son règne à Indian Wells prendre fin lundi, tandis que son compatriote Denis Shapovalov a vu son parcours s’arrêter.

Andreescu a perdu en deux manches de 7-6 (5) et 6-3 contre l’Estonienne Anett Kontaveit, alors que Shapovalov s’est incliné 7-5 et 6-2 devant le Russe Aslan Karatsev.

Après avoir livré une dure bataille à l’Américaine Alison Riske au deuxième tour, samedi, l’Ontarienne de 21 ans a perdu de son aplomb en deuxième manche.

Les deux joueuses se sont échangé des bris de service lors des trois premières parties de la deuxième manche et Andreescu, 16tête de série du tournoi, a pris les devants 3-1 après avoir gagné son service.

La Canadienne n’a toutefois pas été en mesure de remporter un autre jeu, se faisant briser à deux occasions. Kontaveit a fermé les livres à sa première balle de match.

Au quatrième tour, l’Estonienne croisera le fer avec la Brésilienne Beatriz Haddad Maia, qui a causé une surprise de taille en montrant la porte de sortie à la favorite tchèque Karolína Plíšková.

Andreescu a éprouvé des problèmes avec son service dès la première manche. Elle a pris les devants 2-0 à la suite d’un bris, mais elle a immédiatement donné confiance à Kontaveit en perdant son service deux fois de suite.

Lors du bris d’égalité, 9 des 12 points ont été gagnés sur un mini-bris et Kontaveit est sortie victorieuse à sa deuxième balle de manche.

Fernandez toujours là

Andreescu a triomphé à Indian Wells en 2019 ; le tournoi n’a pas été présenté en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19.

Leylah Fernandez est la seule Canadienne encore en lice pour le titre. Fernandez, finaliste aux Internationaux des États-Unis, se mesurera à l’Américaine Shelby Rogers au quatrième tour.

Environ deux heures après la défaite d’Andreescu, Shapovalov s’est également essoufflé en deuxième manche pour faire ses valises.

À 5-5 en première manche, le Canadien de 22 ans a facilement perdu son service et Karatsev a gagné la manche à sa troisième tentative.

Le Russe a brisé son adversaire au troisième jeu et il a refait le coup à la septième partie de la deuxième manche. Quelques instants plus tard, il éliminait Shapovalov à sa deuxième balle de match.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.