Activités

Les jeux vidéo : plaisir pour tous

Plus florissante que le cinéma, l’industrie du jeu vidéo intéresse depuis belle lurette un public beaucoup plus large que celui des adolescents. En effet, de plus en plus d’adultes occupent leurs temps libres en profitant de l’offre abondante et variée que proposent les grands studios. Voici quelques faits intéressants, en six mots choisis, sur la consommation de jeux vidéo par un public adulte.

1- Réflexion

Selon les études réalisées sur le sujet, les adultes préfèrent en général les jeux qui stimulent la réflexion. Ils écartent facilement ceux qui demandent une réaction trop rapide, qui sont trop violents ou sexualisés.

2- Popularité

Les jeux mobiles, souvent offerts gratuitement sur Facebook ou dans les boutiques d’applications, gagnent le cœur des plus âgés grâce à leur simplicité et leur accessibilité. Quelques-uns dépassent le public habituel des gamers en raison de leur immense popularité ; pensons seulement à Candy Crush, à Angry Birds ou à Pokémon GO.

Sur mobile, on adopte facilement les jeux auxquels on s’adonne en personne. Par exemple, les jeux de mots qui s’apparentent au Scrabble, les jeux de tuiles comme le mah-jong, les jeux-questionnaires, les jeux de cartes, etc. connaissent une grande popularité.

3- Star-système

Le jeu Animal Crossing de Nintendo remporte un succès fulgurant sur la console Switch. Son objectif est de construire un village au milieu d’animaux au comportement humain et d’accumuler des points en cueillant des fruits, en pêchant, etc. Audrey Buchanan, une Américaine de 88 ans, en a fait son passe-temps favori et dit ne plus pouvoir se passer de ceux qu’elle surnomme « ses animaux ».

Après avoir découvert que sa grand-mère avait cumulé plus de 4000 heures de jeu, un garçon a publié sur YouTube une vidéo d’elle en train de jouer et d’expliquer ses stratégies. Douze millions de vues plus tard, Mme Buchanan était une star, réussissant du même coup à allumer cette passion chez une grande quantité de gens. Bien que personne n’ait besoin d’atteindre ces extrêmes pour s’amuser, cette histoire en dit long sur la capacité des jeux vidéo à rejoindre les masses.

4- Plaisir

Pourquoi joue-t-on ? Pour le plaisir ! Mais aussi pour aiguiser ses facultés intellectuelles. Plus on vieillit, plus notre capacité à faire deux choses en même temps diminue. En ce sens, le jeu vidéo peut donc servir de moyen d’entraînement. Une étude française, menée sur une période de dix ans, a d’ailleurs révélé que le jeu diminuerait de près de 30 % le risque de démence.

5- Communauté

Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, on joue aussi pour briser l’isolement. En effet, en plus d’être une source de distraction et de détente, ce passe-temps permet d’entrer en contact avec d’autres en jouant en communauté. C’est cette raison qui motive plus d’un tiers des joueurs !

Rejoignant autour de 3,8 millions de personnes par mois, la plateforme Twitch témoigne de la ferveur pour le jeu en communauté. On s’y donne rendez-vous pour jouer en temps réel comme on participerait à une partie d’échecs dans un parc. Jouer sur Twitch est donc un prétexte pour échanger et créer des liens.

6- Avenir

Une association représentant les Américains de plus de 50 ans a mené une étude sur les habitudes de jeux. Contrairement à ce qu’on constate chez les plus jeunes, les femmes joueraient plus que les hommes et ont tendance à s’adonner à ce loisir de façon plus fréquente. L’étude révèle aussi que le nombre de joueurs dans cette tranche d’âge aurait grimpé de plus de 10 millions en trois ans, ce qui laisse présager un mouvement qui sera intéressant à suivre pour l’avenir de l’industrie !

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.