Le jour J

Les rénos de Julie Snyder

L’animatrice Julie Snyder s’installera à Canal Vie l’automne prochain avec une émission de rénovation qui marque un virage dans sa vie. Le jour J montrera la maison qu’elle quitte et l’aménagement de son nouveau condo, qu’elle souhaite décorer de manière « créative et zen ».

Le jour J, c’est une émission de rénovation, mais ce sera aussi bien plus que ça. Avant de déménager, Julie Snyder devra remettre sa maison à jour et surtout faire une Marie Kondo d’elle-même en se défaisant de bien des choses qu’elle a accumulées dans sa maison d’Outremont. « Il va falloir que je fasse le tri », convient-elle.

Et c’est ce qu’elle fait, entre autres, dans l’extrait que La Presse a pu visionner. Avec un certain découragement. « On dirait qu’on enlève plein d’affaires, mais qu’il en repousse », s’étonne-t-elle. Sa maison en contient de différentes provenances : des choses rapportées de son appartement parisien, de son ancien chalet et du condo de sa défunte mère.

Le jour J montrera donc cette opération de délestage, qui va donner lieu à une vente-débarras au profit de la Fondation de l’Hôpital Charles-Le Moyne, sur la Rive-Sud, où sa mère a travaillé toute sa vie. « C’est très symbolique pour moi », dit l’animatrice, qui souhaite amasser assez de sous pour faire un don lui permettant d’obtenir une plaque au nom de sa mère dans cet hôpital.

L’émission, on le devine, va montrer les coulisses de la vie de Julie Snyder.

« On se livre beaucoup plus quand on est dans son vrai environnement. Je ne serai pas dans un studio, je serai dans ma maison et c’est très symbolique, ce que je laisse derrière. C’est la dernière étape vers ma nouvelle liberté. »

— Julie Snyder

Julie Snyder a fait face à la faillite et a dû travailler d’arrache-pied pour remettre sa société de production sur les rails après sa séparation avec Pierre Karl Péladeau. Changer de maison, c’est la dernière étape. En quittant sa demeure d’Outremont, elle aura enfin l’impression d’être « sortie du bois ».

Au-delà des aspects personnels, Le jour J sera une vraie émission de décoration et de design. « La partie qui va vraiment nous distinguer des autres shows de ce genre, c’est la façon dont on va créer un décor différent, promet-elle. Je dis différent parce que ça va être éclaté, et je dis aussi zen, dans le sens où ça ne sera pas surchargé. »

Son nouveau décor ne ressemblera pas à ceux qu’on voit dans les magazines. Elle parle de couleurs, de collaborations avec des artistes visuels, d’éclairages inusités. Les chambres et les espaces des enfants seront essentiellement créés par Nicola Tardif-Bourdages et les pièces de vie comme le salon et la cuisine, par Jacinthe Piotte.

Ces deux univers devront se marier, mais peut-être pas se fondre. L’animatrice parle d’une habitation délimitée en zones. « Ça va être comme le Biodôme, dit-elle, il va y avoir des microclimats décoratifs. »

Le jour J prendra la forme de 10 épisodes de 30 minutes. Le tournage a déjà débuté et se poursuivra jusqu’à l’été.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.