Commerce de détail

Surprise ! Les quincailleries Patrick Morin changent de mains

À la suite d’une transaction inattendue, les quincailleries et le centre de distribution du quincaillier Patrick Morin passent aux mains du Groupe Turcotte et de l’entreprise ontarienne Home Hardware.

L’annonce faite mercredi a eu l’effet d’une bombe dans l’industrie, selon Richard Darveau, président et chef de la direction de l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction (AQMAT). Il s’interroge d’ailleurs quant aux impacts qu’aura cette transaction sur la diversité des produits offerts en magasin.

« C’était inattendu. Il n’y a personne qui a vu ça venir », a-t-il lancé peu de temps après avoir appris la nouvelle. Bien qu’il ait observé au cours des 10 dernières années une certaine « distanciation » de la troisième génération de dirigeants, notamment en raison de la nomination d’un directeur général qui n’était pas un membre de la famille Morin, M. Darveau s’attendait davantage à voir Canac, autre enseigne québécoise, mettre la main sur son principal concurrent, plutôt qu’un nouvel acteur né d’un partenariat entre le Groupe Turcotte et Home Hardware.

Ainsi, les nouveaux propriétaires se retrouvent à la tête de 21 quincailleries et d’un centre de distribution comptant au total 1700 employés.

Les succursales de l’entreprise fondée en 1960 continueront à être exploitées sous l’enseigne Patrick Morin et le siège social demeurera au Québec, a-t-on assuré.

Interrogé sur cette décision de vendre au Groupe Turcotte – propriétaire de six quincailleries Home Hardware au Québec et une en Ontario – et à Home Hardware Stores Limited, le président de Patrick Morin, François Morin, a refusé de faire des commentaires, préférant nous renvoyer au communiqué de presse publié en milieu de journée mercredi. « Pour les membres de la famille Morin, c’est une aventure qui se termine ; une aventure écrite par trois générations, peut-on lire. La famille Morin tient à remercier tous les employés-es chacun individuellement pour leur travail, leur engagement et leur fidélité tout au long de ces années. »

« Ç’a toujours été une entreprise que j’admirais et que je suivais de très près en tant que compétiteur, a pour sa part affirmé le président du Groupe Turcotte, Louis Turcotte, au cours d’un entretien téléphonique. J’avais décidé de me consacrer aux magasins de proximité, de là mon intérêt pour acquérir un fleuron comme Patrick Morin. »

M. Turcotte, qui est un marchand Home Hardware depuis trois ans, dit avoir toujours eu l’intention de faire du développement d’affaires au Québec. Il travaille dans l’industrie de la rénovation depuis plus de 30 ans.

Diversité des produits et approvisionnement local

Du côté de l’AQMAT, on se demande si les nouveaux propriétaires « auront la délicatesse » d’offrir chez Patrick Morin de la marchandise différente de celle que l’on retrouve dans les rayons des magasins Home Hardware.

Dans un article publié dans La Presse en novembre, le directeur général de Patrick Morin, Michel St-Jean, affirmait que l’entreprise avait la ferme volonté de s’approvisionner de plus en plus en produits d’ici. Il avait alors indiqué que près de 90 % de ses fournisseurs étaient canadiens et que 70 % de ses articles provenaient du Canada. Dès l’été prochain, il comptait offrir des ensembles pour patio fabriqués ici ainsi qu’une gamme de foyers.

Questionné à ce sujet, Louis Turcotte assure que les habitués de Patrick Morin pourront continuer à se procurer les produits qu’ils achètent normalement à leur centre de rénovation. Il ajoute dans la foulée que les articles offerts sur les tablettes des magasins Home Hardware ne seront pas les mêmes que ceux que l’on retrouve chez Patrick Morin. Il a également l’intention de continuer à s’approvisionner en produits locaux.

« Le modèle d’affaires Patrick Morin va demeurer intact. C’est un modèle d’affaires extrêmement productif, avec un centre de distribution de quincaillerie et de matériaux. Le choix des produits va demeurer le même. »

— Louis Turcotte, président du Groupe Turcotte

« Patrick Morin, depuis deux ou trois ans, a pris un virage pour encourager [les produits locaux]. Ç’a été pour eux un succès, ajoute-t-il. C’est rendu important, l’achat local, pour avoir la disponibilité de la marchandise. Assurément, on va mettre l’accent [là-dessus] et continuer dans le même sens. »

De son côté, le président-directeur général de Home Hardware Stores Limited, Kevin Macnab – partenaire minoritaire dans la transaction –, a reconnu le caractère « unique » du marché québécois. « Nous appuyons le Groupe Turcotte, a-t-il souligné. Il comprend ce que les consommateurs québécois veulent. »

Maintenant à la tête d’une nouvelle entreprise, M. Turcotte a-t-il l’intention d’augmenter le nombre de succursales sous l’enseigne Patrick Morin ? « Dans l’immédiat, notre plan de match, c’est d’intégrer cette entreprise-là, maintenir les activités telles qu’elles sont présentement, répond-il. Il n’y a pas de plan à court terme d’expansion. Bien entendu, dans le futur, on ne sera pas fermés. On regardera ça en temps et lieu. »

Patrick Morin

Année de fondation : 1960

Nombre de magasins : 21

Nombre d’employés : 1700

Groupe Turcotte

Dans l’industrie de la rénovation depuis plus de 30 ans

Nombre de magasins : 7 (enseigne Home Hardware)

Nombre d’employés : 200

Home Hardware Stores Limited

Année de fondation : 1964

Nombre de magasins : 1050, dont 136 au Québec

Nombre d’employés : 5400

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.