Actualités

BMW part à la chasse du Tesla Model X

Découvrez les nouvelles qui ont marqué l’actualité de la dernière semaine dans le monde de l’automobile

Le constructeur allemand BMW a présenté la semaine dernière un portrait général de son tout premier véhicule entièrement électrique. Sans grande surprise, cette salve aura la forme d’un VUS prenant pour cible le Tesla Model X.

L’iX, qui était auparavant appelé Vision iNEXT lors de sa phase prototype, sera construit sur la nouvelle plateforme modulaire électrique de BMW. Le constructeur affirme que ses dimensions sont comparables à celles de l’actuel X5.

On ne peut évidemment passer sous silence la présence de la calandre « réniforme » polarisante introduite récemment par le coupé Série 4. Plus immense que jamais et toujours formée de deux pièces, elle est plus illusoire qu’autre chose dans ce cas. L’iX y incorpore une batterie de caméras, capteurs et radar pour appuyer les aides à la conduite. Notons que sa carrosserie sera également particulièrement aérodynamique pour un VUS avec un coefficient de traînée d’à peine 0,25 cx.

Près de 500 km d’autonomie, deux moteurs

Cela dit, l’iX n’arrive toutefois pas à tutoyer le Model X sur le plan de l’autonomie. BMW estime pour le moment qu’il pourra atteindre les 482 km, d’après le protocole de mesure américain. C’est 125 km de moins que la version de série de son concurrent américain. Il dépasse cependant allégrement les 377 km du Jaguar I-Pace et les 357 km de l’Audi e-tron. La recharge de la batterie de l’iX sera en outre compatible avec des chargeurs pouvant atteindre 200 kW.

Côté puissance, ses deux moteurs électriques, qui formeront son rouage intégral, produiront 500 ch au total. Cette puissance assurera un 0-100 km/h sous les 5 s, selon BMW.

Habitacle différent

BMW s’est aussi penché sur la conception de son habitacle pour assurer la différenciation de ce modèle. Ainsi, beaucoup de matériaux issus de matières recyclées sont employés dans sa confection. Le constructeur a également choisi de fusionner l’instrumentation à l’écran d’infodivertissement. Le volant hexagonal donne également un coup d’œil différent à la présentation, à l’instar d’un espace vide devant la console centrale, rendue possible grâce à l’absence de transmission et permettant de décongestionner le bas de la planche de bord.

Le BMW iX sera mis en production seulement à la fin de l’année prochaine. Nous en saurons plus d’ici là sur les versions qui composeront sa gamme ainsi que son prix de départ, qui devrait se situer autour des 90 000 $.

Bentley passera au tout électrique dès 2030

Longtemps reconnu pour ses motorisations gloutonnes V8 et 12-cylindres, Bentley a annoncé un virage technique radical sous le capot de ses modèles. Dès 2030, le constructeur de grand luxe deviendra entièrement électrique, une transition qui se fera progressivement durant la décennie.

Propriété du groupe Volkswagen, le constructeur anglais proposera l’ensemble de ses modèles avec une option hybride d’ici 2023. Il faudra cependant attendre à 2025 pour voir éclore le premier modèle Bentley entièrement électrique. S’ensuivra une gamme uniquement composée de modèles hybrides rechargeables et électriques dès 2026. Quatre ans plus tard, il n’y aura plus de Bentley neuve mue par un moteur à essence.

Bentley vise également la neutralité carbone d’ici 2030 en s’appuyant sur des matières renouvelables pour construire ses véhicules tout en s’assurant que son usine d’assemblage de Crewe diminue de manière plus importante la concentration de dioxyde de carbone dans son environnement qu’elle n’en rejette.

Pour assurer son avenir dans le contexte de la pandémie de COVID-19, le constructeur a cependant annoncé devoir faire des coupes dans son personnel, chiffrées à 800 emplois.

Ce virage a énormément de sens, ne serait-ce que pour l’image du constructeur. Bentley doit se réinventer devant l’offensive électrique de bien des rivaux directs ou indirects qui monopolisent l’attention de la clientèle friande de nouveauté. On ne peut également perdre de vue les qualités intrinsèques de l’électrique qui cadrent bien avec le positionnement de Bentley, à savoir la douceur doublée de performance.

Ford présente la version électrique de son Transit

Déterminé à assurer une grande partie de la viabilité de son programme électrique par les flottes commerciales, Ford a levé le voile sur la version électrique de son fourgon Transit.

Sous une carrosserie identique aux livrées à essence, cette déclinaison électrique espère amadouer les entreprises soucieuses d’abaisser leur empreinte écologique, mais également les coûts d’entretien. Selon les estimations avancées par Ford, ce Transit électrique permettra d’abaisser ces charges de 40 % en comparaison aux déclinaisons à essence.

Placé à l’arrière, le moteur électrique développe 266 ch et 316 lb-pi de couple. L’autonomie est chiffrée à un modeste 202 km, obtenue d’une batterie de capacité aussi modeste de 67 kWh. Ford vise donc des entreprises qui œuvrent essentiellement dans un contexte urbain. Ce Transit sera en outre compatible avec des chargeurs pouvant atteindre les 115 kW, ce qui permet un gain de 72 km d’autonomie en 45 min. La charge utile est sensiblement égale aux livrées à moteurs thermiques, se situant au maximum à 1723 kg, selon Ford.

À l’instar du nouveau F-150, ce Transit sera proposé avec une fiche électrique à l’arrière permettant l’usage d’outils électriques. Une application télématique permettant une meilleure gestion des flottes électriques sera aussi proposée. Le chauffage ou la climatisation des véhicules qui sont sur la charge pourront être activés pour permettre un habitacle plus confortable au moment du départ et une plus grande autonomie.

Le Ford Transit électrique sera mis en vente dès la fin de 2021 à un prix de base sous les 58 000 $.

Honda dévoilera la prochaine génération de sa Civic cette semaine

Honda lèvera le voile mardi sur la nouvelle et 11e génération de sa compacte Civic, un évènement en soi compte tenu de l’importance du modèle sur le marché canadien.

Hélas, au moment d’écrire ces lignes, Honda s’est gardé d’avancer des éléments d’explication sur la forme que prendra cette Civic. On sait déjà cependant que le coupé disparaîtra de sa gamme.

Une courte vidéo mise en ligne par le constructeur suggère une présentation plus anguleuse et cossue, reprenant des éléments vus sur certains modèles Acura. On sait cependant que la Civic berline sera offerte dès le printemps 2021 comme modèle 2022.

Signe que Honda tente d’amadouer un public plus jeune, le lancement de cette Civic se fera sur la plateforme de diffusion en continu de jeux vidéo Twitch.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.