Est-ce qu’on peut parler de METAL!

Hé, les abonnés de La Presse +, désolé d’interrompre votre lecture. Ou votre défilement d'écran. Ou quoi que ce soit. Ça ne prendra qu'une seconde. Ici le représentant de METAL!; je viens clarifier une fausse nouvelle à propos de mon chum.

Vous savez, METAL!, la fameuse mascotte des Canadiens de jadis qui est finalement revenue cet été?

METAL!, le frère jumeau de Youppi! qui aime le hockey et qui est tatoué?

METAL!, la légende absolue qui a tellement fait la fête avec les gars pendant le défilé de la coupe de 1993 qu'il s'est évanoui dans une glacière? Et dont le sommeil profond de 29 ans sous zéro l'a fait passer d'orange à bleu?

Oui, ce METAL!, qui est maintenant à mi-chemin de sa résidence de huit soirs au Centre Bell pendant les matchs Reverse Retro. (Le spectacle est tout à fait logique compte tenu de sa couleur folliculaire actuelle.)

Quoi qu'il en soit, il y a une rumeur pas très cool qui circule actuellement, et mon chum est indirectement affecté. En tant que son représentant/gérant/interprète officiel, je suis ici pour rétablir les faits - surtout que mon chum ne parle même pas.

À ce qu’il parait, certaines personnes disent que les chandails bleus des Canadiens porteraient mal chance? Mal chance!?! Arrêtez-moi ça, les chums.

Mon compagnon céruléen est très offusqué par le fait que cette théorie puisse être envisagée même un tout petit peu!

Pensez-vous vraiment que le plus grand partisan des Canadiens (oui oui) au monde porterait quelque chose qui désavantagerait son équipe préférée??? Ce même gars qui faisait jouer à fond du Mötley Crüe à l’extérieur de l’hôtel où dormaient les visiteurs dans les années 80 pour les empêcher de bénéficier d’une bonne nuit de sommeil?

Et bleu ou pas, dois-je vous rappeler que lors de son premier passage avec les Glorieux, mon chum a assisté à trois championnats de la coupe Stanley? Trois! C'est dans les livres d'histoire, allez vérifier.

Alors, on va laisser les références aux malédictions à la collection de vinyles de METAL!, qui ont tous des autocollants de paroles explicites, O.K.? (Mais, juste au cas où, j’ai communiqué avec le shaman de David Lee Roth et, dans les prochains jours, on va faire brûler de la sauge en direction des chandails. Gardez ça pour vous.)

Maintenant que nous avons éclairci la situation, passons aux choses sérieuses, c’est-à-dire de suivre mon chum sur ses comptes Instagram, Twitter, TikTok et Facebook! Mes frais d’agent ne se paieront pas tout seuls!

Ou encore, faites monter le volume à 11 à l'un des quatre derniers spectacles de METAL! avant la fin de sa tournée mondiale au Centre Bell! Steel Panther et Amon Amarth ont déjà fait la fête avec mon pote et, si je me souviens bien, c'était malade.

Un texte de Steven Nechay, traduit par Hélène Cloutier, collaborateurs du magazine des Canadiens

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.