« C’est la première fois en trois campagnes que je suis témoin d’un tel acte. »

— André Fortin, député libéral sortant de Pontiac, dont le bureau de campagne et des pancartes ont été vandalisés dans la nuit de mardi à mercredi à Gatineau. Depuis le début de la campagne, de nombreuses pancartes, tous partis confondus, ont été vandalisées, arrachées ou modifiées.

Anglade aura finalement tous ses candidats

La Cour supérieure a annulé mercredi la décision du Directeur général des élections de rejeter la candidature du libéral Harley Lounsbury dans la circonscription de Matane-Matapédia. « Je suis heureuse de la décision de la Cour qui vient confirmer que nous avons bel et bien déposé 125 candidatures conformes », a déclaré mercredi soir la cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, sur Twitter. Samedi, moins de 30 minutes après la fermeture du dépôt des candidatures, le directeur du scrutin de la circonscription de Matane-Matapédia a annoncé à M. Lounsbury avoir rejeté sa candidature. Dans la justification envoyée par courriel, on pouvait y lire que les « mandataires n’ont pas apposé leurs initiales et leurs signatures aux endroits prévus ». Si le Tribunal n’avait pas annulé la décision, cela aurait été la première fois dans son histoire récente que le PLQ n’aurait pas présenté de candidat dans toutes les circonscriptions. — Alice Girard-Bossé avec Fanny Lévesque, La Presse

2e débat des chefs

Un segment entier consacré à l’environnement

Un segment entier au début du deuxième débat des chefs, ce jeudi soir à Radio-Canada, sera consacré au thème de l’environnement.

La joute orale sera divisée en cinq grands thèmes : l’environnement ; le coût de la vie et l’économie ; la santé ; l’éducation et les services aux citoyens ; le français, l’immigration et l’identité.

Comme par le passé, Radio-Canada invitera des citoyens à s’exprimer au début de chaque segment. Le modérateur de la soirée, l’animateur Patrice Roy, lancera ensuite une première question à chaque chef, puis suivra une période ouverte de 15 minutes où ils pourront tous débattre sur ce thème.

Le débat, d’une durée de deux heures, de 20 h à 22 h, se terminera avec une série de questions en rafale aux chefs et sera suivi des points de presse de chacun des chefs à compter de 22 h 15.

La position des chefs par rapport à l’animateur et l’ordre des interventions ont été décidés au hasard, précise Radio-Canada, « pour s’assurer qu’aucun parti politique ne soit favorisé ».

Segment à part entière

Le thème de l’environnement avait aussi ouvert le dernier débat des chefs à TVA Nouvelles, mais il était inclus dans un segment plus large où les candidats avaient également croisé le fer sur l’économie et la qualité de vie.

Le débat sera présenté en direct de la nouvelle Maison de Radio-Canada à Montréal et diffusé simultanément sur toutes les plateformes de Radio-Canada ainsi que sur celles de L’actualité, de La Presse, du Devoir, de Télé-Québec et de CPAC.

— Vincent Larin, La Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.