ville-marie

Mort suspecte dans un centre d’hébergement

Le décès d’un homme de 46 ans a été constaté dimanche matin dans un centre d’hébergement montréalais. Les policiers se sont rendus sur place peu après 7 h 15, après avoir reçu un appel pour une personne blessée dans un centre d’hébergement situé rue de la Gauchetière, non loin de la rue de Bullion. Peu de détails ont été divulgués sur la cause du décès. « Aucune hypothèse n’est écartée pour le moment », a indiqué Véronique Comtois, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal. — Mayssa Ferah, La Presse

Lévis

Évacuation d’une résidence pour aînés

La résidence pour aînés Margo, à Lévis, a été évacuée dimanche vers 17 h 30 à la suite d’une défaillance d’une unité de ventilation de la toiture, a indiqué Hugo Laflamme, chef aux opérations au Service de sécurité incendie de la Ville de Lévis. Les résidants des 305 appartements de l’édifice situé rue Métivier ont été temporairement logés à l’hôtel Four Points au Centre des congrès de Lévis. Vers 21 h 15, les résidants ont réintégré leur domicile après vérification des autorités. Personne n’a été hospitalisé.

— Alice Girard-Bossé, La Presse

RosemontLa Petite-Patrie

Opération policière autour d’un colis suspect

Une opération policière concernant un colis suspect s’est déroulée dans le secteur de RosemontLa Petite-Patrie. L’objet n’était finalement pas dangereux, a indiqué le Service de police de la Ville de Montréal dimanche après-midi.

Peu avant 9 h dimanche, le SPVM a reçu un appel pour un colis suspect déposé près d’une piste cyclable.

Un périmètre de sécurité a été érigé près de la rue des Carrières à l’intersection de l’avenue Papineau.

Le groupe tactique d’intervention (GTI) du SPVM s’est rendu sur place, a sécurisé le colis et a révélé qu’il ne présentait aucun danger.

« Une enquête a été ouverte et des enquêteurs du SPVM vont se déplacer sur les lieux pour tenter de comprendre les circonstances qui entourent la présence de ce colis », a indiqué la porte-parole du corps policier, Véronique Comtois.

Autre fausse alerte

Vendredi soir à Longueuil, un suspect dans la vingtaine avait déposé un colis suspect devant le quartier général du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL). Le colis s’est ensuite avéré inoffensif, confirmait-on samedi matin.

« Il est trop tôt pour faire un lien entre ces évènements », a expliqué l’agente Comtois.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.