Quart de finale

La France élimine le Portugal aux tirs au but

Les Bleus ont vaincu la malédiction. Après trois échecs d’affilée aux tirs au but dans un grand tournoi, l’équipe de France a réussi à écarter le Portugal de Cristiano Ronaldo, son premier adversaire d’envergure à l’Euro (0-0 après prolongation, 5 tirs au but à 3), pour se hisser en demi-finale, vendredi à Hambourg.

Les Tricolores restaient sur trois déconvenues majeures dans cet exercice, en finale des Coupes du monde 2006 et 2022 et en huitième de finale de l’Euro 2021. Mais ils sont enfin parvenus à briser ce cycle infernal pour poursuivre leur aventure en Allemagne.

C’est le malheureux João Félix qui a vu sa tentative repoussée par le poteau de Mike Maignan, propulsant les Bleus dans le dernier carré.

Les vice-champions du monde ont désormais rendez-vous avec l’Espagne, mardi à Munich, pour un choc qui s’annonce de toute beauté entre l’impériale défense française et l’attaque tout feu tout flamme de la Roja.

Certes, les Bleus ont encore étalé leurs lacunes dans l’animation offensive, mais ils ont une nouvelle fois misé sur leur arrière-garde de fer pour s’éviter une sortie par la petite porte.

Ce succès français acte le crépuscule de Cristiano Ronaldo dont l’avenir international s’annonce flou à 39 ans. CR7 rêvait d’un deuxième titre continental, huit ans après celui conquis au Stade de France contre les hommes de Didier Deschamps. Mais il a paru dépassé et sans influence et quitte son sixième Euro sans avoir inscrit le moindre but.

Cette qualification est en revanche une bouffée d’oxygène pour le sélectionneur français. Sous contrat jusqu’en 2026, le technicien de 55 ans aurait sans doute connu quelques turbulences en cas d’élimination prématurée en quart de finale, surtout après autant de prestations ternes. Mais il a de nouveau démontré qu’il était l’homme des grandes compétitions même si le style de son équipe fait régulièrement l’objet de critiques.

L’Espagne élimine l’Allemagne

L’Espagne s’est qualifiée pour les demi-finales de l’Euro 2024 en battant l’Allemagne (2-1) à l’issue de la prolongation vendredi à Stuttgart, grâce à un but de Merino à la 119minute.

Toujours invaincue depuis le début de la compétition, la Roja va retrouver les demi-finales d’un Euro, trois ans après son élimination par l’Italie à ce stade de la compétition. Les Espagnols défieront mardi la France.

En dessous des attentes lors des dernières compétitions internationales, les Allemands échouent à nouveau à rejoindre le dernier carré d’un Euro ou d’un Mondial, échelon qu’ils n’ont plus atteint depuis l’Euro 2016.

Relancés par l’égalisation de Florian Wirtz dans les dernières minutes du temps réglementaire, après l’ouverture du score de Dani Olmo, les espoirs allemands de remporter un titre continental à domicile ont été douchés par Mikel Merino.

Alors que la séance de tirs au but se profilait, Merino a surgi pour précipiter les Allemands en dehors de leur Euro.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.