Wimbledon

Fernandez éliminée, Shapovalov au troisième tour

La Québécoise Leylah Annie Fernandez a laissé filer deux balles de match jeudi, s’inclinant finalement 6-3, 2-6 et 7-5 face à la Danoise Caroline Wozniacki, ancienne numéro 1 mondiale, au deuxième tour du tournoi de Wimbledon.

Fernandez s’est donnée deux balles de bris alors que Wozniacki servait à 4-5 en troisième manche, mais elle a été incapable de mettre la touche finale. Elle a elle-même résisté à cinq balles de bris au jeu suivant avant de céder à la sixième.

Wozniacki, championne des Internationaux d’Australie en 2018, n’a jamais fait mieux que les huitièmes de finale sur le gazon londonien. Fernandez, qui est âgée de 21 ans, n’y a jamais franchi le deuxième tour.

Fernandez tentera de se consoler en double, où elle affrontera la Norvégienne Ulrikke Eikeri et l’Estonienne Ingrid Neel au deuxième tour, en compagnie de sa partenaire japonaise Ena Shibahara, vendredi.

L’Ontarien Denis Shapovalov a connu plus de succès plus tôt dans la journée, accédant au troisième tour après une victoire acharnée de 7-6 (3), 6-3, 1-6, 6-7 (3) et 6-4 contre l’Allemand Daniel Altmaier.

Dans un effort inégal, Shapovalov a réussi 9 as tout en commettant 16 doubles fautes. Le joueur âgé de 25 ans de Richmond Hill, en Ontario, a terminé le match avec 58 fautes directes, comparativement à 28 pour Altmaier.

Shapovalov affrontera maintenant l’Américain Ben Shelton, 14tête de série.

Le représentant de l’unifolié participe au tournoi présenté au All England Club pour la septième fois de sa carrière, et sa meilleure performance à ce jour est une participation aux demi-finales en 2021.

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a été éliminé au premier tour par l’Australien Thanasi Kokkinakis. Chez les femmes, la qualifiée canadienne Marina Stakusic a subi le même sort, tandis que Bianca Andreescu a rendez-vous avec l’Italienne Jasmine Paolini, septième tête de série, vendredi.

La Canadienne Gabriela Dabrowski est également en lice en double en compagnie de la Néo-Zélandaise Erin Routliffe. Elles croiseront le fer avec les Russes Kamilla Rakhimova et Irina Khromacheva.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.