Le marbre, ce matériau d’exception

Riche d’une histoire millénaire et d’une réputation enviable, le marbre se démarque par son allure raffinée et ne manque pas d’égayer savamment toute pièce dans laquelle il se trouve.

Au sol comme aux murs, façon accessoire ou ameublement, ce matériau exceptionnel et hautement convoité peut être joué d’une multitude de façons pour créer un décor de caractère digne des plus grands magazines d’architecture.

Une élégance naturelle

Façonné depuis l’Antiquité par les artisans — tantôt pour les bustes d’empereur impérieux, tantôt pour les maisons patriciennes —, le marbre est une pierre naturelle qui passe merveilleusement l’épreuve du temps. Inutile de préciser qu’elle s’est ainsi taillé une place bien spéciale dans le palmarès des matériaux nobles et qu’elle habille d’ailleurs quelques-uns des monuments les plus emblématiques du monde.

C’est que les matériaux dits nobles — comme le marbre, justement, mais aussi le bois et le lin — sont dotés d’une élégance innée qui en fait des choix évidents pour les lieux où l’esthétisme est de mise. Ébénistes, architectes, designers et d’autres créateurs de milieux de vie préfèrent généralement respecter l’authenticité du matériau noble et le travailler de manière à ce qu’il puisse exprimer pleinement sa personnalité… sans ersatz. Sans succédané. Sans détours.

Et la personnalité, c’est bien là toute la richesse du marbre. Son veinage naturel, presque une fresque vivante, lui confère une allure résolument organique tout simplement inimitable pour quiconque sait en apprécier les attraits.

Pour un décor intemporel

Dérivé du grec marmaros, qui signifie « pierre resplendissante », le marbre est en réalité légèrement translucide, ce qui lui permet de refléter la lumière et, ainsi, de créer un éclat appréciable dans le décor qu’il habite… figurativement et littéralement. Il trouvera donc sa place autant dans la cuisine que dans la salle de bain.

Du fait de sa qualité sempiternelle, le marbre est un allié polyvalent et fidèle. Il s'agence à merveille à l’identité de la pièce dans laquelle il est présent, qu’il s’agisse d’un style rustique, à la manière « maison de ferme » (farmhouse); futuriste et angulaire; ou tout simplement chic contemporain.

Or, bien qu’il existe plusieurs coloris de marbre — noir, vert ou même rouge, pour les plus audacieux —, le blanc classique demeure évidemment prédominant. À ce sujet, les connaisseurs savent déjà qu’il faut se tourner vers l’Italie, plus précisément en Toscane, pour trouver les pierres parmi les plus pures du monde.

Tout d’abord, le marbre de Carrare — dont les dalles sont d’un blanc légèrement voilé de gris, au veinage aussi délicat qu’une aquarelle — s’avère un excellent choix pour un décor à l’élégance discrète, axé sur la simplicité et la qualité de ses finis. Le marbre Calacatta, quant à lui, est d’un blanc résolument éclatant et strié de veinages dramatiques qui vont de l’anthracite au sable doré. Il se prêtera davantage aux lieux définis par leur originalité et fera sensation, par exemple, en immenses dalles qui composent un îlot trônant au centre de la cuisine.

Peu importe sa finition, le marbre italien combine longévité et élégance. Grâce à un entretien minutieux et à un design réfléchi, il vieillira délicatement, presque imperceptiblement, et revêtira avec le temps une légère patine matte comme celle qu’on trouve dans ces brasseries parisiennes du tournant du siècle. Pour les amoureux des objets signatures qui s’embellissent avec l’âge, tel le fauteuil Eames ou les cocottes Le Creuset, le marbre se veut donc un choix de matériau on ne peut plus indiqué.

Quelques conseils pour intégrer le marbre à votre décor

Le bon marbre pour un comptoir

Le marbre est principalement composé de carbonate, une matière non poreuse qui réagit aux liquides et aux aliments acides en se matifiant et en s’écaillant légèrement. Il est donc recommandé de choisir un comptoir de marbre blanc mat pour camoufler astucieusement les marques qui pourraient survenir au contact du jus de citron, du vin ou de la sauce tomate. Et, surtout, il faut le sceller régulièrement !

Des matériaux en adéquation

Équilibrez les pièces où le marbre domine avec des matériaux plus chaleureux, notamment du bois et des textiles. Par exemple, dans une salle de bain au sol en marbre, optez pour un meuble-lavabo en chêne, de la quincaillerie haut de gamme en laiton brossé et des serviettes moelleuses aux tons subtils, comme celui de la terre cuite ou le vert sauge.

Du marbre à petite dose

Les novices trouveront peut-être intimidante l’idée d’intégrer le marbre à une grande surface et de l'agencer au reste du décor. La solution ? Commencez à petite échelle ! Dans la pièce à vivre, par exemple, optez pour une table à café sculpturale, pour des allèges de fenêtre luxueuses ou encore pour un plateau discret où bougies, objets de curiosité et feuillages sont savamment placés. Le but : créer un point focal aussi esthétique que pratique.

Bien choisir vos dalles

Chaque dalle de marbre est unique. Conséquemment, assurez-vous de sélectionner avec soin celles qui répondent le mieux à vos préférences et à vos besoins. Étudiez les subtilités de leur couleur, leur éclat et l’harmonie du motif de leur veinage, surtout si les dalles doivent s’amalgamer les unes aux autres.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.