Actualités économiques

Un prix, des ventes et un conseil

Quelques nouvelles économiques du jour

Montréal International sacrée « meilleure au monde »

L’organisme Montréal International est sacré « meilleure agence de développement économique au monde » par le plus grand regroupement international en la matière, l’International Economic Development Council (IEDC), qui compte 5000 membres. Ce prix est décerné à Montréal International à l’occasion de la conférence annuelle de l’IEDC, tenue cette semaine en mode virtuel. Dans leur décision, les membres du jury de l’IEDC soulignent « la vision stratégique de Montréal International, son impact économique global sur la communauté ainsi que sa capacité à développer l’expertise et le succès professionnel de ses employés ». Les membres du jury de l’IEDC estiment aussi que Montréal International se démarque parmi ses pairs par son fonctionnement en « partenariat d’affaires public et privé », ainsi que « ses performances records d’année en année pour accueillir les investisseurs directs étrangers, les organisations internationales ainsi que les talents du monde entier ».

— Martin Vallières, La Presse

Les Éditions La Presse vendues au Groupe Fides

La Presse a officiellement vendu jeudi les Éditions La Presse au Groupe Fides, spécialisé dans le domaine de la littérature, de l’essai, du livre jeunesse et de l’édition scolaire depuis 80 ans. Si les nouveaux propriétaires « seront responsables de l’opérationnalisation de la maison d’édition », La Presse conservera tout de même un droit de regard sur tous les sujets des livres qui seront publiés, a assuré la direction dans un communiqué. « Cette transaction résulte de la volonté de La Presse de consacrer l’entièreté de ses ressources à sa mission qui est de produire et de mettre en valeur du contenu journalistique de qualité », a-t-on ajouté. Notons par ailleurs que la politique éditoriale des Éditions La Presse restera la même. Il sera toutefois possible de « bâtir des ponts entre les activités et les marques du groupe d’édition », la maison faisant désormais partie « d’un groupe qui publie aussi de la littérature ».

— La Presse

Les ventes de maisons ont grimpé de 45,6 % au pays

Les ventes d’habitations canadiennes ont atteint le mois dernier un sommet record pour septembre, tandis que les prix ont grimpé en flèche, a indiqué jeudi l’Association canadienne de l’immeuble (ACI). Les ventes de maisons en septembre ont augmenté de 45,6 % par rapport au même mois l’année dernière, a précisé l’ACI. Par rapport au mois d’août, les ventes de logements ont augmenté de 0,9 % sur une base désaisonnalisée. Les hausses mensuelles observées à Ottawa, dans le Grand Vancouver, sur l’île de Vancouver, à Calgary et à Hamilton-Burlington, en Ontario, ont été essentiellement contrebalancées par des baisses dans la région du Grand Toronto et à Montréal. Le prix moyen réel des propriétés canadiennes a également établi un nouveau record en septembre, atteignant 604 000 $, ce qui représentait une hausse de 17,5 % par rapport au mois de septembre 2019. En excluant les ventes dans le Grand Vancouver et le Grand Toronto, deux des marchés du logement les plus actifs et les plus chers, le prix moyen national diminue d’environ 125 000 $, a précisé l’ACI.

— La Presse Canadienne

Les banques centrales devront s’ajuster à Facebook

Un sous-gouverneur de la Banque du Canada a estimé jeudi que les banques centrales devraient avoir leur propre monnaie numérique prête pour présenter une solution de rechange si elles décidaient d’interdire l’utilisation de celle actuellement développée par Facebook. Le géant des réseaux sociaux a passé les 16 derniers mois à développer une monnaie numérique qu’il appelle Libra. Timothy Lane a affirmé que l’incursion de Facebook dans le marché des devises numériques pourrait aider les populations marginalisées à rejoindre l’économie mondiale et améliorer les paiements transfrontaliers. Mais si les autorités réglementaires décidaient de bloquer l’utilisation de la Libra dans un pays donné, M. Lane croit que la banque centrale de ce pays devrait pouvoir proposer sa propre monnaie numérique, prête à être utilisée, comme solution de remplacement. La Banque du Canada développe sa propre monnaie numérique à « une bonne cadence », selon ce qu’a indiqué jeudi M. Lane.

— La Presse Canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.