Marché Shoni 2022

PLUS QU'UN MARCHÉ,
PLUS QU'UN QUARTIER

C’était LE grand rendez-vous, l’an dernier, pour prolonger la chaude saison, retrouver l’effervescence des festivals, accueillir la rentrée des classes, le retour au travail et profiter des saveurs du centre-ville. Cette année, l’évènement Marché Shoni est de retour dans Shaughnessy Village du 8 au 11 septembre et vous invite du même coup à découvrir l’un des quartiers les plus diversifiés et dynamiques de la métropole.

Le festival Marché Shoni

Du 8 au 11 septembre 2022

Dès sa première année, en 2021, ce festival a fait découvrir à des milliers de visiteurs un milieu de vie électrisant, en plus de remporter deux prix Time Out, dont celui du meilleur nouvel évènement de l’année. Voici ce qui vous attend à cette fête culinaire qui fera voyager vos papilles aux quatre coins du monde.

1. Arche d’entrée

Rue Sainte-Catherine, entre Guy et Mackay

Passez sous l’imposante arche peinte par l’artiste et illustrateur Thaïla Khampo, transformée pour l’occasion en œuvre impressionnante et rassembleuse se prolongeant au sol, point d’entrée vers un monde de découvertes culinaires.

2. Kiosques de cuisine de rue

Rue Sainte-Catherine, entre Mackay et Chomedey

Goûtez aux délicieux mets maison de Petit Poisson Dumpling, Mama Bangkok, Chef Lee et plusieurs autres pépites du quartier. Ce parcours gourmand sucré-salé vous fera vivre un véritable tour du monde culinaire au centre-ville.

3. Scène principale — Boombox

Rue Sainte-Catherine, entre Chomedey et du Fort

Dansez et laissez-vous emporter par la musique devant cette scène constituée d’une stéréo surdimensionnée, où vous attend une programmation éclectique de pop coréenne et de musique de DJ internationaux et d’artistes de tous les horizons.

4. Gonflables mochis

Rue Sainte-Catherine, coin Chomedey

Deux adorables mascottes gonflables peintes à la main en forme de mochis (un dessert japonais à base de riz) accueillent les visiteurs à l’entrée ouest du site. Les complices parfaits pour vos histoires sur les réseaux sociaux !

5. Une nouvelle murale

Rue Sainte-Catherine, coin Pierce

Directement sous le regard des passants, l’artiste urbaine Maylee Keo peint une nouvelle murale inspirée de l’énergie du quartier. Venez la voir à l’œuvre !

6. La Grande marche des corgis

Rue Sainte-Catherine, trajet à venir

Quoi de plus craquant que de regarder plus de 150 de ces adorables chiens aux pattes courtes marcher sur la rue Sainte-Catherine ? C’est un rendez-vous pour les amoureux de ces bêtes le samedi 10 septembre en après-midi.

Le quartier Shaughnessy Village

Au sein du quadrilatère formé par la rue Guy, l’avenue Atwater, la rue Sherbrooke et le boulevard René-Lévesque, le patrimoine montréalais cohabite avec une diversité de cultures et de générations pour créer un milieu de vie au caractère international bien unique. Glenn Castanheira, directeur général de la SDC Montréal centre-ville, offre un tour d’horizon de cet environnement en pleine effervescence.

Terrain de jeu culinaire

L’offre culinaire du quartier, qui s’est longtemps concentrée sur la restauration rapide s’adressant aux étudiants, s’est développée et diversifiée ces dernières années. « On y trouve maintenant beaucoup d’entreprises familiales et d’établissements coréens et japonais qui créent un méli-mélo de saveurs authentiques et uniques », explique Glenn Castanheira. Les restaurants représentent à eux seuls près de la moitié des commerces locaux.

Écosystème économique

Contrairement à plusieurs grandes villes d’Amérique du Nord qui dépendent d’un ou de deux domaines d’activité, le quartier représente bien la pluralité économique du centre-ville de Montréal.

« Notre économie est extrêmement diversifiée ; sont représentés le savoir, la finance, les industries culturelles et créatives, les technologies ainsi que les sciences de la vie et de la santé. »

— Glenn Castanheira, directeur général de la SDC Montréal centre-ville

Milieu de vie

Le centre-ville attire non seulement les travailleurs et les étudiants, mais aussi les familles et ceux et celles qui recherchent une qualité de vie. « On y observe la deuxième croissance démographique la plus forte du pays, ce qui favorise le développement de services pour répondre aux besoins d’une population grandissante », dit Glenn Castanheira. Prisé à la fois des étudiants, des résidents, des familles et des travailleurs, Shaughnessy est un quartier où l’on vit très bien à pied, à proximité des musées et de plusieurs lieux de savoir.

Ancrage culturel

Le centre-ville de Montréal accueille aujourd’hui une riche programmation quatre saisons, à laquelle le Marché Shoni s’ajoute pour encourager les croisements quotidiens entre gens issus de toutes sortes de cultures et de milieux. « Nous formons le plus grand pôle culturel du Québec, avec des festivals gratuits et des activités accessibles à tous pendant tout l’été », souligne Glenn Castanheira.

Expérience humaine

Par ses espaces verts, ses maisons victoriennes et son ambiance chaleureuse, le secteur Shaughnessy Village offre l’expérience rafraîchissante d’un centre-ville à échelle humaine. « Les personnes que vous y rencontrez ne sont pas que de passage et pressées de rentrer chez elles ; elles sont là pour vivre, travailler, s’amuser et apprendre », nuance Glenn Castanheira.

Afin d’assurer le succès de l’évènement et de l’ancrer dans la réalité du quartier, un comité créatif multidisciplinaire a été formé. Parmi ses membres : les producteurs exécutifs de l’évènement, Les Survenants (aussi producteurs des Premier Vendredis) et l’équipe de Yatai MTL, concepteurs et organisateurs de la Semaine du Japon.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.