Beauté

Petit guide de conservation des produits cosmétiques

Périmés ou contaminés, les produits de beauté peuvent devenir la proie d’un cocktail de champignons et de bactéries. Autrement dit, pas du joli. Alors, que faire de ce rouge à lèvres qui dort au fond du sac à main ou de cet illuminateur de teint nacré qu’on utilise une fois par année ? Nos réponses.

Conseils de conservation

Comme l’humidité favorise la prolifération des bactéries, il n’est pas recommandé de ranger les produits cosmétiques dans la salle de bain. La température idéale pour leur conservation se situe entre 13 et 20 degrés Celsius. Règle générale : mieux vaut privilégier les crèmes en tube plutôt qu’en pot pour limiter le contact du produit avec l’air et les germes. Si on utilise de la crème en pot, on évite d’y tremper les doigts en misant plutôt sur la petite spatule (nettoyée après chaque utilisation).

Bien comprendre la date de péremption

La plupart des produits cosmétiques ont une durée de vie inférieure ou égale à 30 mois à partir de leur date de fabrication. Cette date de péremption est généralement indiquée sur l’emballage avec la mention « À utiliser avant ». Même si le produit n’a jamais été ouvert, on évite d’utiliser un produit périmé. Quant à la durée de conservation après ouverture, elle est symbolisée par un petit pot ouvert portant la mention « M » pour « mois », suivie d’un chiffre. Par exemple, « M6 » indique que le produit devra être utilisé à l’intérieur de six mois après son ouverture.

Produits cosmétiques périmés : quels sont les risques ?

Après avoir analysé plusieurs produits cosmétiques périmés, des chercheurs britanniques y ont détecté plusieurs types de bactéries. Avec des noms aussi exotiques qu’Enterococcus faecalis, Eubacterium, Aeromonas ou Propionibacterium, celles-ci peuvent entraîner des allergies, des éruptions, des irritations et des conjonctivites.

Mascara

La durée de vie d’un mascara est d’environ trois mois. Si on ressent le besoin de pomper la brosse plusieurs fois, c’est signe que le mascara a fait son temps.

Fond de teint

Le fond de teint et les autres produits liquides ne devraient généralement pas être conservés plus d’un an après ouverture.

Vernis à ongles

Le vernis à ongles à base d’alcool se conserve environ un an. Lorsqu’il est périmé, sa texture change à cause de l’évaporation des solvants ; il est alors plus difficile à appliquer.

Rouge à lèvres

En moyenne, sa durée de vie est d’un an. Mais dans des conditions optimales, à l’abri de la chaleur, on peut le conserver pendant deux ans. Au-delà de cette période, il se pourrait qu’il dégage une odeur rance et qu’il soit plus difficile à appliquer.

Écran solaire

L’écran solaire doit être utilisé de préférence dans les douze mois suivant l’ouverture. Toutefois, si un tube d’écran solaire est encore plein à la fin de l’été et qu’il est conservé au réfrigérateur en attendant le retour des beaux jours, il peut toujours être utilisé l’été suivant, à condition qu’il n’y ait aucun changement dans la texture ou l’odeur et que la date de péremption ne soit pas échue.

Soins hydratants

Règle générale : les soins hydratants se conservent de 6 à 9 mois après ouverture. Une fois le contenant ouvert, il est important de noter la date d’ouverture, car la mémoire est une faculté qui oublie !

Crayon pour les yeux

Le crayon pour les yeux devrait être jeté au bout d’un an. On recommande aussi d’essuyer sa mine dans un mouchoir avant chaque utilisation.

Bon à savoir

Même si l’emballage fournit de précieux renseignements, ce ne sont que des repères. Périmé ou pas, si un produit cosmétique change de texture, de couleur ou d’odeur, mieux vaut en cesser l’utilisation. Enfin, il est important de porter une attention particulière au nettoyage des pinceaux et autres instruments de maquillage ; ceux-ci sont des pièges à bactéries.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.