Un homme victime de meurtre à Lachine

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) enquête sur le 19homicide commis sur son territoire depuis le début de l’année. Le corps d’un homme de 27 ans a été découvert vendredi dans le garage d’une résidence de la rue Rathwell, près de la 30e Avenue, dans l’arrondissement de Lachine. La dépouille portait des marques de violence, selon l’agent Jean-Pierre Brabant. « Un périmètre de sécurité a été dressé dans le secteur. Les enquêteurs de la Section des crimes majeurs sont chargés du dossier. Ils sont assistés des techniciens en identité judiciaire pour comprendre les causes et les circonstances de cet homicide », a affirmé le porte-parole du SPVM. Vers 2 h 30 samedi matin, aucune arrestation n’avait eu lieu, a indiqué l’agent Brabant. L’enquête se poursuit. L’identité de la victime n’a pas été dévoilée dans l’immédiat.

— La Presse Canadienne

Une femme tuée par balle à Saint-Raymond

Martin Lévesque, un homme de 49 ans de Portneuf, a été accusé de meurtre au second degré au lendemain de la mort d’une femme de 35 ans atteinte par un projectile d’arme à feu à Saint-Raymond, vendredi soir.

Martin Lévesque a comparu devant le tribunal samedi par visioconférence. Il fait face à une accusation de meurtre non prémédité, étant soupçonné d’avoir tué par balle une femme de 35 ans. Il repassera devant la cour le 17 septembre.

Le suspect est un ancien militaire, révèle Radio-Canada. Plusieurs anciens membres de l’armée résident dans le quartier où se sont déroulés les évènements, souligne le diffuseur public.

Vers 20 h vendredi, un coup de feu aurait été tiré en direction d’un véhicule dans le secteur de la rue Francine à Saint-Raymond et une personne a été blessée grièvement. Martin Lévesque a été arrêté sur les lieux du meurtre.

Des douilles auraient été retrouvées à proximité dans la rue Marlène, selon Le Soleil. Des témoins ont rapporté au journal avoir entendu plusieurs détonations de coups de feu.

« Malheureusement, la personne blessée [vendredi] a succombé à ses blessures. Il s’agit d’une femme de 35 ans de Saint-Raymond », a indiqué Hélène Saint-Pierre, sergente au service des communications de la Sûreté du Québec (SQ).

La femme aurait été tuée devant ses enfants en bas âge. La mère travaillait au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Le drame ne s’est pas déroulé dans un contexte de violence conjugale, a confirmé samedi soir la SQ.

Une enquête est toujours en cours pour faire la lumière sur cet évènement, menée par des enquêteurs des crimes majeurs et des crimes contre la personne de la SQ. Le motif du meurtre demeure inconnu.

Voies de fait envers un policier : une femme comparaît

Guylaine Laflamme aurait blessé un policier lors des évènements de vendredi soir, selon les informations de Radio-Canada. La femme a comparu samedi et fait face à des accusations de voies de fait envers un policier et d’entrave à son travail. Elle demeurera en détention jusqu’à lundi.

L’agent de la paix se porte bien.

La nature du lien entre Guylaine Laflamme et Martin Lévesque est inconnue.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.