Actualités économiques

Nouveau recul du ratio d’endettement des ménages

La somme que doivent les Canadiens par rapport à leur revenu a diminué au deuxième trimestre, l’aide gouvernementale visant à contrebalancer l’impact économique de la pandémie de COVID-19 ayant contribué à augmenter le revenu disponible, pendant que le montant de la dette est resté relativement inchangé. La dette des ménages sur le marché du crédit en proportion du revenu disponible des ménages a diminué à 158,2 % au deuxième trimestre, alors qu’elle était de 175,4 % pendant les trois premiers mois de l’année, a indiqué vendredi Statistique Canada. Malgré cela, l’agence fédérale a noté que les tendances annuelles montraient que les ménages à faible revenu avaient tendance à avoir un ratio d’endettement plus élevé. Dans l’ensemble, la dette sur le marché du crédit s’élevait à 2332,5 milliards à la fin du trimestre, dont 1553,1 milliards de dettes hypothécaires et 779,4 milliards de crédits à la consommation et de prêts non hypothécaires.

— La Presse Canadienne

Actualités économiques

Relance, SNC-Lavalin et États-Unis

Quelques nouvelles du jour

Relance : Ottawa versera bientôt des milliards aux provinces

Les provinces et territoires verront bientôt la couleur des milliards promis par Ottawa. « On a reçu les soumissions des provinces et j’espère pouvoir faire couler l’argent vers les provinces dans les semaines à venir, et pour le 19 milliards et pour le 2 milliards », a indiqué le premier ministre Justin Trudeau, vendredi. Le gouvernement fédéral avait convenu cet été d’accorder 19 milliards – soit 5 milliards de plus que ce qui était prévu au départ – aux provinces et territoires pour les aider à « relancer leurs économies en toute sécurité » et à « augmenter la résilience » lors d’éventuelles futures vagues du virus. Cette somme était assortie d’une seule condition, soit qu’elle soit dépensée dans des « domaines prioritaires ». Près de deux mois plus tard, et alors que le nombre de cas de COVID-19 est à la hausse, les provinces et territoires n’ont toujours pas reçu les 19 milliards promis. Ils attendent aussi 2 milliards supplémentaires d’Ottawa pour mieux assurer la sécurité des enfants du pays qui entrent à l’école.

— La Presse Canadienne

SNC-Lavalin : Yves Cadotte devra payer 30 000 $ d’amendes

Un ancien vice-président d’une division de SNC-Lavalin, Yves Cadotte, qui avait témoigné devant la commission Charbonneau, devra payer 30 000 $ d’amendes. C’est le conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs du Québec qui l’a fait savoir, vendredi. Ce sont trois amendes qu’il devra payer et qui totalisent 30 000 $. Les faits qui lui sont reprochés sont « d’avoir manqué d’intégrité et d’avoir porté ombrage à la profession » en tolérant un système de partage de contrats dans les services d’ingénierie ou en y participant, à Montréal et à Longueuil, entre 2002 et 2009. Le tout avait permis de contourner les processus d’appels d’offres mis en place à Montréal et à Longueuil. Yves Cadotte était alors vice-président au développement des affaires dans la division ingénierie générale et environnement de la firme de génie SNC-Lavalin.

— La Presse Canadienne

États-Unis : les prix augmentent plus vite que prévu

Les prix à la consommation aux États-Unis ont progressé de 0,4 % en août, un rythme un peu ralenti par rapport à celui de juillet, mais supérieur aux attentes, selon l’indice publié vendredi par le département du Travail. Les analystes attendaient une hausse de 0,3 %. En juillet, la hausse des prix avait été de 0,6 %. « Une forte hausse [des prix] des voitures d’occasion a été le facteur le plus important, mais les indices [des prix] de l’essence, des logements, des loisirs et des articles pour la maison ont également contribué » à cette situation, a commenté le département du Travail. Si on exclut les prix volatils des secteurs alimentaire et énergétique, l’inflation dite sous-jacente est en hausse de 0,4 %, plus que les 0,2 % attendus, mais moins que les 0,6 % de juillet. « L’inflation est plus élevée que prévu, mais c’est surtout un rebond par rapport aux fortes baisses enregistrées plus tôt cette année », a indiqué à l’AFP Robert Frick, économiste pour la Navy Federal Credit Union.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.