5 options pour transporter votre enfant à vélo

Vous aimeriez vous déplacer avec votre enfant à vélo ? Que ce soit pour une petite promenade après le travail, un trajet quotidien à la garderie ou une longue sortie le dimanche, plusieurs options de transport existent sur le marché. En voici un aperçu.

Le siège pour enfant

Fiable et sécuritaire, le siège pour enfant de vélo représente la solution la plus simple et la plus économique. Peu encombrant, il constitue une bonne option pour les petits trajets en ville. Deux principaux modèles existent : le siège avant fixé sur le guidon et celui installé en arrière derrière la selle. Si vous choisissez ce type de dispositif, vérifiez que celui-ci se révèle compatible avec votre vélo et tenez compte du poids maximal que celui-ci peut supporter. Optez de préférence pour un modèle dont le dossier est assez élevé pour protéger la tête de votre enfant en cas d’impact. Assurez-vous également que celui-ci est muni de protège-jambes afin d’empêcher ses pieds d’accéder aux rayons de la roue.

La remorque à vélo

Pratique et populaire, la remorque à vélo s’avère le moyen de transport le plus confortable pour les enfants. Ce dispositif offre en effet un espace douillet où votre enfant peut jouer, manger ou dormir, tout en étant protégé des intempéries et du soleil. La remorque permet également de transporter plus de matériel. Elle peut être attachée ou détachée à n’importe quel moment, et elle se fixe sur n’importe quel vélo. Sur le marché, certains modèles sont conçus pour transporter un enfant, d’autres pour deux. Certains modèles peuvent même se transformer en poussette sur roue ou sur ski. Si vous choisissez d’acheter une remorque, assurez-vous que le modèle choisi possède un fanion à l’arrière pour que celle-ci se révèle bien visible pour les automobilistes.

La barre de remorquage

À partir de l’âge de 4 ans, la barre de remorquage — aussi appelée barre tandem — constitue une bonne solution pour transporter votre enfant, ainsi que pour l’initier à la pratique du vélo. Ce dispositif permet en effet de lier le vélo de votre enfant au vôtre. Lorsque les deux vélos sont attachés, la roue avant de sa bicyclette se trouve soulevée du sol et une barre stabilisatrice empêche son guidon de tourner, ce qui vous laisse en contrôle de la direction. Ce dispositif permet donc à votre jeune de pratiquer le vélo en toute sécurité. Il peut ainsi se laisser tirer ou pédaler s’il le désire, ce qui rend la randonnée plus facile et plus agréable pour toute la famille.

Le demi-vélo

Comme la barre de remorquage, le demi-vélo — aussi appelé girafe — représente une bonne solution pour transporter votre enfant, tout en l’initiant au vélo. Ce dispositif est en fait un « bicycle d’appoint » qui s’accroche au vélo du parent. Il laisse le choix à votre enfant de pédaler quand il en a envie ou de se laisser remorquer, tout en étant encadré. Pour pouvoir utiliser ce type de dispositif, votre enfant doit être capable de garder une bonne position sur un vélo. Si cette option vous intéresse, informez-vous bien des grandeurs associées aux différents modèles et munissez votre bicyclette d’un rétroviseur pour surveiller votre progéniture.

Le vélo cargo

Encore peu connu au Québec, le vélo cargo constitue une autre solution intéressante pour les parents, surtout pour ceux qui souhaitent vivre sans voiture. Ce type de vélo comprend un grand compartiment situé à l’avant ou l’arrière de la bicyclette, ce qui permet de transporter un ou plusieurs enfants en toute sécurité. Sur le marché, vous trouverez des modèles à deux roues ou à trois roues. Certains modèles sont équipés d’une assistance électrique, ce qui permet de parcourir plus facilement de grandes distances ou de gravir plus aisément des côtes. Dans tous les cas, ne vous fiez pas à la taille imposante du vélo cargo, car celui-ci reste facile à conduire.

Bon à savoir

• Les experts recommandent d’attendre que l’enfant soit âgé d’au moins douze mois avant de lui faire goûter aux plaisirs du vélo. Avant cet âge, les muscles de son cou ne sont pas assez développés pour supporter sa tête en cas d’accident.

• Quel que soit le dispositif choisi, le port du casque s’avère fortement recommandé.

• Le choix du dispositif doit tenir compte de son utilisation, de l’âge et du poids de l’enfant et du type de vélo du parent.

• Une fois le dispositif acheté, assurez-vous qu’il est bien monté pour la sécurité de votre enfant. Au besoin, n’hésitez pas à le faire installer par un professionnel.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.