Jay Kay, nouvelle balado et films récompensés

Tour d'horizon des nouvelles d'ici ou d'ailleurs qui animeront les conversations

Le chanteur de Jamiroquai pris pour un manifestant au Capitole

Le chanteur du groupe de musique anglais Jamiroquai, Jay Kay, que certains pensaient avoir reconnu sous les traits d’un manifestant pro-Trump ayant envahi le Capitole, a expliqué jeudi qu’il n’était pas cet homme coiffé d’une toque en fourrure immortalisé par les photographes. « Bonjour tout le monde ! », a dit le chanteur de 51 ans dans une vidéo postée sur Twitter. « Certains d’entre vous pensent peut-être m’avoir vu à Washington la nuit dernière, mais je n’étais pas avec tous ces tarés », ajoute-t-il. Sur les réseaux sociaux, certains se sont amusés de la ressemblance entre Jay Kay, amateur de couvre-chefs loufoques, et le manifestant déguisé, en réalité un membre du mouvement conspirationniste d’extrême droite QAnon connu sous le pseudonyme de « Yellowstone Wolf ». Celui-ci a pénétré dans le Capitole, le visage peinturluré et portant une impressionnante coiffe à cornes et fourrure, marquant les esprits. « J’adore le couvre-chef, mais je ne suis pas sûr que ce soit mon genre de fréquentations », a écrit Jay Kay sur Twitter.

— Agence France-Presse

Nouvelle balado sur le cinéma

La réalisatrice, programmatrice et fondatrice de Ciné Tapis Rouge, Vanessa-Tatjana Beerli, lancera le lundi 11 janvier une nouvelle balado consacrée à la création cinématographique. Intitulée CinHéritage, cette balado sera offerte sur plusieurs plateformes de diffusion telles Spotify, Apple Podcast, YouTube, etc. « Il sera beaucoup question de création dans toutes ses étapes, indique Mme Beerli en entrevue. Les invités vont partager leurs conseils et leurs méthodes de travail. » Chaque émission aura une durée de 30 à 40 minutes. La première invitée sera la réalisatrice québécoise de documentaires Mélanie Carrier (Errance sans retour). Pascal Plante, réalisateur du long métrage Nadia, Butterfly, fait aussi partie des premiers invités attendus. Mme Beerli espère mettre entre deux et quatre balados en ligne chaque mois. Rappelons que son organisme Ciné Tapis Rouge favorise les échanges de réalisateurs et de films entre le Québec et des pays étrangers.

— André Duchesne, La Presse

Les films Alcootest et Josep récompensés

Les « lauriers du cinéma », prix annuels du Club Média Ciné (CMC), qui rassemble des journalistes cinéma de la presse française, ont été attribués au film d’animation Josep, du dessinateur Aurel, et Alcootest (Drunk en France), de Thomas Vinterberg, côté étranger. Dans Josep, le dessinateur de presse Aurel, qui collabore notamment au Monde et au Canard enchaîné, raconte l’histoire de Josep Bartoli, combattant antifranquiste et artiste interné dans un camp en France après avoir fui la dictature en Espagne. Alcootest, lui, est un long métrage provocateur, amer et drôle sur l’alcool, signé par le Danois Thomas Vinterberg et né de sa complicité avec son compatriote et acteur principal, Mads Mikkelsen, qui passe avec brio par tous les stades de l’ivresse. Les deux films faisaient partie de la sélection Cannes 2020 et sont sortis en salles entre les deux confinements. Les prix de la révélation féminine et masculine de l’année ont été décernés à l’actrice Jenna Thiam pour Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait, d’Emmanuel Mouret, et Benjamin Voisin pour Un vrai bonhomme, réalisé par Benjamin Parent. Le Club Média Ciné, créé fin 2014, réunit 34 journalistes spécialisés dans le cinéma, travaillant pour la presse écrite, la télévision ou la radio.

— Agence France-Presse

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.