Sport et loisirs

LE VÉLO QUI GAGNE DU TERRAIN

Réservé à un marché de niche, le vélo électrique ? Depuis quelques saisons, il rejoint un large public qui en découvre tous les avantages. Le vélo à assistance électrique – ou VAE pour les initiés – gagne des adeptes en tous genres parmi les cyclistes au Québec. Voici pourquoi, en cinq exemples d’utilisation dans un contexte normal, hors pandémie.

1

Pour le navettage à vélo

Se rendre au boulot en vélo et démarrer la journée avec un grand bol d’air frais est un plaisir que bon nombre de cyclistes savourent. Or, on n’a pas tous la chance de disposer d’une douche sur notre lieu de travail, mais cela ne devrait pas nous empêcher d’enfourcher notre bolide de prédilection pour y aller. Le vélo électrique, qui se fait plus léger et discret que jamais grâce aux composantes de son système d’assistance électrique de mieux en mieux intégrées, permet d’arriver à destination sans être en sueur.

2

Pour le cyclotourisme

Les VAE viennent à la rescousse des cyclistes qui brûlent d’envie de voir du pays, mais que les longues excursions avec bagages intimident. Après tout, on veut aussi pouvoir profiter pleinement des attraits que nous réservent les régions visitées. Le vélo électrique donne le petit coup de pouce nécessaire pour avaler des kilomètres et des kilomètres de bitume et pour gravir aisément les pentes abruptes. C’est aussi une solution prisée quand on a envie de rouler à deux, mais que les partenaires n’ont pas la même condition physique. Ainsi, tout le monde y trouve son compte.

3

Pour sortir en ville

Troquer sa voiture ou les transports en commun pour le vélo quand on sort faire ses courses le dimanche ? Par une belle journée ensoleillée, c’est une solution toute simple qui remonte le moral. On peut dénicher sur le marché des vélos assistés conçus spécialement pour les sorties en milieu urbain. Il en existe même des modèles à l’allure rétro qui sont à craquer ! Il ne reste plus qu’à remplir le panier des trouvailles ramassées au fil de notre itinéraire.

4

Pour la montagne

Le VAE n’est pas réservé qu’à la route ou aux pistes cyclables ; il effectue une percée partout. Eh oui, même les férus de vélo de montagne peuvent maintenant dévaler les sentiers aux reliefs accidentés sur un modèle à assistance électrique ! C’est surtout dans les montées particulièrement difficiles qu’on appréciera son assistance. Il nous mènera jusqu’au sommet de notre montagne préférée sans broncher.

5

Pour prolonger le plaisir

Avec une offre diversifiée de VAE et des modèles allant du plus basique au plus haut de gamme, l’engouement pour les vélos assistés rallie des cyclistes de tous âges et de toute condition physique. Pour ceux et celles qui se sentent moins en forme et qui songent à « accrocher leur bécane » classique, l’assistance du pédalage électrique constitue une option qui peut leur permettre de prolonger la pratique de leur sport favori de plusieurs saisons.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.