Le meilleur pour la fin…

Les Raiders défont les Cowboys en prolongation lors des traditionnels matchs de l’Action de grâce américaine

Arlington — Daniel Carlson a réussi un placement de 29 verges en prolongation et les Raiders de Las Vegas ont battu les Cowboys de Dallas 36-33, jeudi soir.

Le cinquième placement de Carlson est survenu après qu’Anthony Brown eut écopé d’une pénalité pour obstruction aux dépens de Zay Jones lors d’un troisième essai et 18 verges à franchir.

« Évidemment, les pénalités ont aidé », a déclaré le quart des Raiders Derek Carr.

Les Raiders (6-5) ont mis fin à une séquence de trois revers et ils ont signé une première victoire lors de l’Action de grâce américaine depuis 1968. Il s’agissait de leur quatrième match lors de cette fête depuis ce triomphe et ils avaient encaissé deux défaites contre les Cowboys.

« Je ne mentirai pas, ça m’a donné la chair de poule. Quand le ballon est passé entre les poteaux, ça m’a ramené des souvenirs de quand j’étais enfant. »

– Derek Carr, quart-arrière des Raiders

Carlson a donné les devants 33-30 aux Raiders grâce à un placement de 56 verges, son plus long en carrière, alors qu’il ne restait que 1 min 52 s à jouer. Greg Zuerlein a cependant répliqué avec un botté de précision de 45 verges avec 19 secondes à écouler.

Tony Pollard a retourné un botté d’envoi sur une distance de 100 verges pour un majeur, au troisième quart, mais il a été stoppé à la ligne de 15 pour amorcer la prolongation. Les Cowboys ont effectué trois jeux et ils ont dû dégager.

Les Raiders ont terminé le travail pour permettre à une équipe de la division Ouest de l’Association américaine de signer une troisième victoire au cours des quatre derniers duels contre les Cowboys (7-4), meneurs de la division Est de l’Association nationale.

Brown était devant Jones quand Carr a lancé le ballon dans sa direction lors de la période supplémentaire. Les Raiders ont avancé de leur ligne de 43 à la ligne de 24 des Cowboys. Plusieurs pénalités ont été imposées avant que Carlson puisse réussir le botté final.

« Il y a des journées comme ça, a affirmé Brown, qui a écopé de quatre pénalités pour obstruction. J’ai le sentiment que j’étais en bonne position lors de chacune d’entre elles et j’ai tenté de tourner ma tête. Sur certaines de ces séquences, j’avais la tête tournée. Je vais essayer d’être meilleur. »

Échange de « cadeaux »

Les deux équipes ont établi des sommets cette saison pour les pénalités et les verges données. Les Cowboys ont écopé de 14 pénalités pour un total de 166 verges, alors que les Raiders ont écopé de 14 pour un total de 110 verges.

« Vingt-huit pénalités. Je ne sais pas trop quoi vous dire. Écrivez ce que vous voulez », a lancé aux journalistes l’entraîneur-chef des Cowboys, Mike McCarthy.

Carr a récolté 373 verges aériennes, dont 56 sur une passe de touché à DeSean Jackson. Marcus Mariota a inscrit un touché à la suite d’une courte course.

L’attaque des Cowboys a éprouvé quelques difficultés en l’absence des receveurs Amari Cooper (protocole de COVID-19) et CeeDee Lamb (commotion cérébrale).

Dak Prescott a obtenu 209 de ses 375 verges par la passe au quatrième quart. Sa passe de 32 verges à Dalton Schultz ainsi que le converti de deux points réussi ont nivelé le pointage 30-30 avec 2 min 54 s à faire.

« Nous avons réussi des jeux explosifs et nous avons accordé des jeux explosifs. »

– Rich Bisaccia, entraîneur-chef par intérim des Raiders

Sean McKeon a capté une première passe de touché en carrière dans la NFL. Il a saisi une passe de 10 verges de Prescott pour offrir aux Cowboys leurs premiers points de la partie. Blessé au genou droit, Ezekiel Elliott a été limité à neuf courses pour des gains de 25 verges et un touché.

Avant la rencontre, les noms de Joe Philbin, instructeur de la ligne à l’attaque des Cowboys, et de Kendall Smith, instructeur adjoint responsable du conditionnement physique de l’équipe, ont été placés dans les protocoles de la NFL liés à la COVID-19 et ils n’ont pas participé au match.

Les Cowboys ont été privés d’un instructeur pour la deuxième fois en trois parties à cause des protocoles de santé et sécurité. Skip Peete, instructeur responsable des demis offensifs, a raté le dernier match local des Cowboys face aux Falcons d’Atlanta.

Les Raiders n’ont pas pu compter sur l’instructeur des secondeurs Richard Smith à cause des protocoles liés à la COVID-19.

Les Bears mettent fin à leurs insuccès

Cairo Santos a réussi un placement de 28 verges à la dernière seconde et les Bears de Chicago ont défait les Lions de Detroit 16-14, jeudi après-midi. Les Bears (4-7) ont mis fin à une séquence de cinq revers, dans un contexte où Matt Nagy pourrait être en danger de perdre son poste d’entraîneur-chef, selon des échos émanant de la Ville des vents. Les Lions (0-10-1) ont commis plusieurs erreurs et ont ainsi conclu un 15e match de suite sans l’emporter. Ils n’ont pas gagné de match depuis il y a près d’un an, à Chicago.

– Associated Press

Les Bills s’offrent un festin

Josh Allen a lancé 4 passes de touché et pour des gains de 260 verges, guidant les Bills de Buffalo vers une correction de 31-6 aux Saints de La Nouvelle-Orléans, jeudi soir. Dawson Knox a capté deux passes de touché, établissant un record d’équipe pour un demi inséré avec sept majeurs en une saison. Son deuxième touché a donné les devants 24-0 aux Bills (7-4). Stefon Diggs a capté 7 passes pour des gains de 74 verges et 1 touché. Le porteur de ballon Matt Breida a quant à lui transformé une courte passe en un touché de 23 verges. Les Saints (5-6), qui étaient privés du porteur de ballon étoile Alvin Kamara pour une troisième partie d’affilée, ont été blanchis pendant trois quarts. Ils ont finalement marqué des points à la suite d’une passe de 11 verges de Trevor Siemian à Nick Vannett. La troupe de La Nouvelle-Orléans a encaissé une quatrième défaite de suite et elle a été dominé 361-190 au chapitre des verges récoltées.

– Associated Press

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.